Lola Sémonin offre une nouvelle vie à la Madeleine Proust avec une nouvelle comédienne…

Publié le 03/05/2023 - 17:50
Mis à jour le 04/05/2023 - 15:12

Vindiou en r'vla une autre ! • Après un dernier spectacle à l’Olympia en juin 2018, on ne pensait plus jamais revoir la Madeleine Proust sur scène… Et pourtant, le 29 septembre 2023, soit plus de 40 ans après sa naissance, le personnage légendaire franc-comtois va vivre une nouvelle vie. Et ce n’est pas Lola Sémonin qui sera sous la perruque et le costume, mais une autre comédienne bourguignonne de talent, Corinne Lordier...

Ce mercredi 3 mai, en fin de matinée, la scène du Scénacle, rue de la Vielle Monnaie à Besançon s’est transformée en café-conférence en compagnie de Lola Sémonin, Corinne Lordier, Gérard Bôle du Chaumont, technicien du son et coach vocal de la Madeleine Proust et Hamid Asseila, directeur de NG Productions. Tous ont officialisé le retour de la Madeleine Proust en se remémorant les débuts du personnage en 1982, le premier spectacle le 9 décembre 1982 au théâtre de poche de Morteau, son passage dans l’émission Champs-Elysées en 1983, les trois nominations aux Molières en 1988, 1990 et 1996, etc. Sans oublier sa rencontre avec Hamid Asseila, à l’époque très jeune producteur de spectacles qui aura réussi à percer grâce à… la Madeleine Proust.

Hamid Asseila, Lola Sémonin, Conie Lordier et Gérard Bôle du Chaumont. © Alexane Alfaro

”Je n’ai cessé de vouloir arrêter la Madeleine !”

Lola Sémonin nous raconte entre deux anecdotes, sa volonté précoce et prégnante de ne pas continuer à faire vivre la Madeleine Proust. ”Dans les années 70-80, on ne pensait pas - carrière - on était dans la création, on créait et on jouait”, se rappelle-t-elle. Après seulement 2 ans dans la peau de la vieille dame à l’accent franc-comtois à couper au couteau, ”je n’ai cessé de vouloir arrêter la Madeleine”, confie Lola Sémonin. Finalement, après un premier spectacle, quatre autres ont vu le jour jusqu’à sa tournée d’adieu en 2018.

Conie Lordier, la nouvelle Madeleine Proust

Finalement, depuis l’automne 2022, une autre comédienne revêtit la perruque et la tenue de la Madeleine Proust, à l’ombre du public, pour l’incarner très prochainement sur scène, devant un public très impatient le 28 septembre à Morteau, comme au premier jour du personnage créé par Lola Sémonin. Cette comédienne s’appelle Corinne Lordier, dit ”Conie”. Originaire de Bourgogne, au Creusot, elle connaît très bien la Franche-Comté puisque ses parents sont hauts-saônois. Dans le monde du spectacle, Conie Lordier est connue pour sa campagnie La Salamandre qu’elle a fondée en 1990. Elle est aussi reconnue pour ses spectacles de clown notamment lors d’une tournée mondiale de 1992 à 1999 dans ”Embarquez-les”. Mais cette comédienne connaît aussi très bien la Madeleine Proust puisqu’elle l’a déjà jouée en tant que remplaçante entre 2004 et 2006 dans le spectacle nécessitant une deuxième comédienne pour incarner la Madeleine avec Lola. 

Depuis environ 7 mois, Conie Lordier est entourée de Lola Sémonin et de Gérard Bôle du Chaumont pour offrir une nouvelle vie à la Madeleine. ”Je me rends compte de la machine que c’est !”, dit-elle après avoir découvert toutes les coulisses du personnage et le travail qu’il demande, notamment celui de l’accent franc-comtois. 

L’accent franc-comtois, "le gros du travail”…

Aurait-on imaginé une comédienne bourguignonne ou d’ailleurs pour incarner notre Madeleine Proust ? L’accent franc-comtois est tellement présent dans le personnage, qu’on pourrait se poser des questions, nous Francs-Comtois, sur la possibilité d’imiter, de parler comme une vraie Franc-Comtoise. C’est sans penser au travail de comédienne. Coachée par Gérard Bôle du Chaumont sur cette (grande) qualité du personnage, Conie Lordier parle d’une ”musique” pour interpréter le rôle de la Madeleine. Pour elle, ”le franc-comtois, c’est une langue avec des règles, des exceptions, je découvre tout ça, mais c’est fabuleux, mais c’est un gros travail.”

La Madeleine et le confinement

Pour ce nouveau spectacle écrit par Lola Sémonin, la nouvelle Madeleine fera des grands écarts entre les nouvelles technologies et le temps passé. Grâce à son franc-parler, elle parlera aussi d’écologie, philosophera sur l’absurdité des produits fabriqués à l’autre bout du monde, sur les médias, fera des clins d’oeil au mariage pour tous et toujours avec du bon sens, racontera ce fameux confinement… Humour, poésie et réflexions percutantes sont attendus sans oublier des odeurs de soupe et de gâteau de ménage ! 

Infos +

Le premier spectacle de la Madeleine Proust jouée par Conie Lordier est prévu le 29 septembre 2023 au théâtre de Morteau (billetterie bientôt disponible) après un mois de résidence dans les lieux. Par la suite, le spectacle a pour objectif de se jouer dans tous les villages qui souhaiteront l’accueillir et des dates seront également programmées dans de plus grandes villes comme Besançon.

Lola Sémonin sera en séance de dédicaces au Grand Forum de Besançon ce samedi 6 mai 2023 de 15h à 19h et pourra répondre aux questions des lecteurs concernant ce nouveau spectacle.

© Stéphane Kerrad

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Une manifestation contre la répression des free party à Besançon

Suite à une initiative nationale lancée par le compte Instagram ”Tekno anti-répression”, le collectif Franche-Comtek appelle à manifester dans les rues de Besançon samedi 13 avril 2024. Objectif : protester contre ”la politique répressive que mène l’Etat à l’encontre des free party depuis plus de 30 ans et plus particulièrement ces cinq dernières années.”

La Citadelle de Besançon met la biodiversité à l’honneur…

Pour mettre en lumière les projets de conservation d’espèces précieuses soutenus par l’équipe du parc zoologique, le muséum organise à la Citadelle de Besançon du 16 avril au 29 mai 2024 une saison de sensibilisation, le "Printemps de la biodiversité". Sept après-midi seront ainsi dédiées à la découverte d’espèces fascinantes, de leurs environnements fragilisés et des actions mises en œuvre pour leur protection. 

Le musée des Maisons Comtoises fait le plein de nouveautés pour ses 40 ans !

PUBLI-INFO • Une nouvelle saison s’ouvre à partir de lundi 1er avril 2024 au musée-parc des Maisons comtoises à Nancray. Et cette année est particulière puisqu’elle marque le 40e anniversaire du musée. L’occasion de proposer une programmation très riche et de nombreuses nouveautés à découvrir jusqu’à la fin de l’année…

Charles Belle, source d’inspiration pour un livre et un film…

Si le peintre franc-comtois Charles Belle s’inspire de la nature pour ses oeuvres, c’est à son tour d’être la source d’inspiration dans un livre publié le 1er avril mêlant poésie, peinture, littérature, histoire de l’art et cinéma et dans un film signé François Royet diffusé en avant-première au musée du Louvre à Paris le 13 avril. Focus.

Cumbia, hip hop, jazz electro, pop… Un jeune label sort une compilation 100% bisontine

Fraîchement créé, le label Les Disques du Crochet fondée par l’artiste bisontin Zerolex, va sortir le 3 mai 2024 une compilation musicale intitulée Mosaïque entièrement composée de projets d’artistes de Besançon pour la plupart issus du collectif La Boocle. De la cumbia au hip hop, du jazz électronique à la pop… il y en aura pour les mélomanes.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.79
peu nuageux
le 12/04 à 12h00
Vent
2.49 m/s
Pression
1032 hPa
Humidité
56 %