Alerte Témoin

L'origine du monde de Courbet : l'internaute débouté face à Facebook

Publié le 16/03/2018 - 08:17
Mis à jour le 16/03/2018 - 13:00

La justice française a débouté ce jeudi 15 mars 2018  l'internaute qui poursuivait le géant américain Facebook, auquel il reprochait d'avoir fermé son compte pour avoir publié une photo de L'origine du monde, un tableau de Gustave Courbet qui représente un sexe féminin. Cependant, le tribunal reconnaît "une faute" de Facebook.

20140605CourbetOriginemonde.jpg
L'Origine du monde de Gustave Courbet exposée au musée Courbet d'Ornans ©miss dom

Le plaignant, Frédéric Durand, un professeur des écoles, reprochait au réseau social d'avoir désactivé son compte personnel, ouvert sous le pseudonyme Fred La Face De Fredb, "sans préavis ni justificatif", le 27 février 2011.

La coupure serait intervenue quelques heures après la publication sur son mur du célèbre tableau de Courbet, une photo qui renvoyait à un lien permettant de visionner un reportage sur l'histoire de cette oeuvre, aujourd'hui exposée au musée d'Orsay à Paris.

"À la lecture des pièces produites aux débats, il n'est pas démontré avec la rigueur qui s'impose, que la désactivation du compte Fred La Face de Fredb serait due à l'affichage sur le mur d'une photo du tableau de Gustave Courbet L'origine du monde", écrit le tribunal dans son jugement.

  • De plus, le tribunal souligne que le plaignant "a ouvert un nouveau compte le jour même de sa désactivation". "Il n'est pas contesté qu'il y a posté le tableau L'origine du monde et que ce compte est toujours actif", indique la décision.

Lors de l'audience début février, les avocates avaient souligné que le plaignant avait utilisé un pseudonyme pour ouvrir son compte, "ce qui est prohibé par Facebook". Elles n'avaient toutefois pas affirmé que le compte avait été fermé pour cette raison et n'avaient pas expliqué non plus pourquoi le second compte, ouvert avec un pseudonyme, n'avait pas été fermé.

"On va continuer à se battre" 

Le tribunal reconnaît "une faute" de Facebook, qui a exercé "son droit de résiliation sans opposer à Frédéric Durand un délai de préavis raisonnable et sans préciser les raisons de cette désactivation". Mais le plaignant ayant ouvert un nouveau compte le jour même de cette désactivation et n'ayant pas démontré la perte de son réseau social, le tribunal juge qu'il n'y a pas eu de préjudice. 

Le tribunal, qui "déboute Frédéric Durand de l'ensemble de ses demandes", n'a pas donné suite non plus à la demande de réactivation du compte Fred La Face de Fredb. 

L'avocat de Frédéric Durand, Me Stéphane Cottineau, a annoncé qu'il ferait appel. "On va continuer à se battre car il y a des principes importants à défendre qui n'ont pas été jusqu'ici respectés, à commencer par la liberté d'expression. On ne peut pas traiter les grands artistes comme des pornographes surtout concernant ce tableau qui est un hymne à la femme", a-t-il déclaré. 

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

73e « édition limitée » du Festival de musique de Besançon : 10.000 spectateurs étaient au rendez-vous

La 73e "édition limitée" du Festival s’est terminée ce dimanche 20 septembre sur les notes tango d’Orquesta Silbando au Grand Kursaal à Besançon, concert retransmis en plein-air sur écran géant et en direct sur Internet. 10.000 spectateurs étaient présents aux 30 concerts du festival...

« Il n’était pas envisageable de renoncer à Livres dans la Boucle » selon Anne Vignot

La cinquième édition du festival Livres dans la Boucle à Besançon a été inaugurée ce samedi 19 septembre 2020 à la Cité des Arts. À cette occasion, la maire et présidente de Grand Besançon Métropole a déclaré qu"'il n'était pas envisageable de renoncer à Livres dans la Boucle" alors que cette édition se déroule en pleine crise de la covid-19.

Le Gentil Godjo veut « faire la nique au marché de l’art » lors de sa prochaine expo

Artiste bisontin qu'on ne présente plus, le Gentil Godjo organise une exposition unique de ses œuvres picturales à la Maison de quartier municipale Grette Butte les 2, 3 et 4 octobre 2020. Pourquoi unique ? L'artiste invite les visiteurs à repartir avec une de ses œuvres gratuitement "pour faire la nique au marché de l'art qui ne parle que de gros sous". Le titre de cette expo : "La foire de l'art hors de prix du Gentil Godjo".

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.74
couvert
le 29/09 à 12h00
Vent
1.59 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
92 %

Sondage