L'ourson Lu, dans le viseur de '60 millions de consommateurs'

Publié le 18/04/2018 - 16:00
Mis à jour le 18/04/2018 - 16:15

'Lulu l'ourson', spécialité de l'usine LU de Besançon, est apparu dans la liste 'Ces aliments qui nous empoisonnent', publiée jeudi 12 avril 2018 par 60 millions de consommateurs. En cause, son manque de lait et sa richesse en sucre…

 ©
©

Selon le magazine, l'ourson Bisontin, présenté sur l'emballage comme étant "riche en lait", ne contiendrait en réalité que "5% de lait en poudre". Dit autrement, pour boire l'équivalent d'un verre de lait, il faudrait manger dix oursons.

Pauvre en lait mais riche en sucre

Et s'il est pauvre en lait, l'ourson est riche en sucre : un seul ourson contiendrait 9,3 grammes de sucre, soit deux morceaux.

Le service communication Mandelez, propriétaire de LU Besançon, a tenu à préciser qu'il avait "réduit de 10% le sucre et de 60% les acides gras de l'ourson sur les dix dernières années" explique France 3.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Covid : la circulation du virus poursuit sa baisse en Bourgogne Franche-Comté, l’ARS veut maintenir la dynamique de vaccination

La circulation du virus poursuit sa baisse lentement mais continuellement en Bourgogne Franche-Comté selon les derniers chiffres de Santé publique France en date du 14 octobre 2021. Malgré une baisse du nombre d'hospitalisations, le nombre de patients en réanimation est en hausse.

760.000 habitants de Bourgogne Franche-Comté régulièrement exposés aux particules fines PM2,5

Pollution •

Plus d'un quart des habitants sont régulièrement exposé aux particules fines PM2,5 à des concentrations supérieures au seuil de recommandation de l’Organisation mondiale de la Santé de 10 microgrammes par mètre cube (µg/m3). La Bresse et le Pays de l’Aire urbaine de Belfort - Montbéliard - Héricourt - Delle sont les zones les plus impactées.

Nutri-Score: visé par un classement défavorable, le Roquefort demande à être exempté

Le Roquefort, visé par un classement Nutri-Score défavorable, dénonce une "approche punitive" et réclame une exemption pour le célèbre fromage de brebis de l'Aveyron, au nom de la tradition et du respect d'un patrimoine gastronomique. Au delà du roquefort, le conseil national des appellations d’origine laitière (Cnaol), dont fait partie la filière Comté, estime que le Nutri score est "très discriminant" pour l'ensemble des filières fromagères.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.29
couvert
le 18/10 à 21h00
Vent
1.26 m/s
Pression
1026 hPa
Humidité
100 %

Sondage