LR : Peltier se prononce "la semaine prochaine", en appelle aux "Républicains des deux rives"

Publié le 02/07/2019 - 07:12
Mis à jour le 02/07/2019 - 08:08

Le député Guillaume Peltier, premier vice-président des Républicains (LR), annoncera "la semaine prochaine" s'il est candidat à la présidence de son parti, tout en appelant à "inventer une droite nouvelle" et réaliser "l'alliance des républicains des deux rives".

guillaume peltier
© Twitter Guillaume Peltier
PUBLICITÉ

Trois candidats se sont déclarés pour la présidence de LR, vacante depuis la démission de Laurent Wauquiez: le président du groupe LR à l'Assemblée, Christian Jacob, les députés Julien Aubert et Guillaume Larrivé.

M. Peltier se prononcera "la semaine prochaine", après la convention du parti prévu samedi. "J'ai d'ores et déjà réuni plus d'une quinzaine de promesses de parrainages, donc je suis en situation d'y aller", a-t-il précisé lundi sur BFMTV.

"La question que je me pose, elle est toute simple, comme beaucoup de nos adhérents, les plus de 100.000 adhérents des Républicains: est-ce une élection pour une unité apaisante ? Et à ce titre la candidature de Christian Jacob est légitime. Ou est-ce une élection de renouvellement et pour choisir une ligne nouvelle, pour inventer une droite nouvelle ? Si c'était le cas, j'irais", a poursuivi le député de Loir-et-Cher.

"Les ultra-libéraux, les mondialistes, le bloc élitaire comme on dit, soutient Emmanuel Macron. C'est son droit. Les populistes, ceux qui croient à des mesures très transgressives, très dures, croient en Mme Le Pen. Moi je ne crois ni en l'un ni en l'autre", a expliqué M. Peltier. "Ce qu'attendent nos compatriotes, 70% d'entre eux, c'est l'alliance des républicains des deux rives, d'un vrai bloc populaire" autour d'un "triptyque": laïcité, "lutter contre les inégalités et revaloriser le travail", et "unité de la nation", a-t-il dit.

M. Peltier a évoqué "tous ceux qui ont cru un jour en Philippe Seguin, en Jean-Pierre Chevènement, en Arnaud Montebourg, en ce que disent aujourd'hui (la journaliste) Natacha Polony, (le géographe) Christophe Guilluy et tant d'autres... Cette France populaire et républicaine, elle attend autre chose".

Il a par ailleurs indiqué qu'il voterait contre l'ouverture de la PMA à toutes les femmes qui "conduirait nécessairement à la PMA pour tous, qu'on appelle la GPA. Et j'ai une ligne rouge qui et la marchandisation du corps".

En précisant avoir eu "tort" d'avoir pu "blesser ceux qui pensent différemment" lors des débats sur le mariage pour tous, et vouloir une "société du respect pour sortir de la société de l'invective".

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Arrêté anti-pesticide à Nans-Sous-Sainte-Anne : un appel au soutien du maire devant le tribunal administratif ce jeudi à Besançon

Le maire de Nans-Sous-Sainte-Anne Emmanuel Cretin, a publié un arrêté anti-pesticide en octobre 2019 voté au conseil municipal à l'unanimité. Le préfet du Doubs a très rapidement saisi le tribunal administratif de Besançon. Le maire de la petite commune est convoqué par le juge des référés le 14 novembre prochain…

Contre les projets de Center Parcs en Bourgogne Franche-Comté, un rassemblement prévu le 15 novembre 2019

Suite à l'abandon de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, ainsi que du projet Europa City dans le Val d'Oise jeudi dernier, Europe Ecologie les Verts croient plus que jamais à l'arrêt des projets de Center Parcs en Bourgogne Franche-Comté. Le parti écologiste appelle au rassemblement devant le Conseil régional à Dijon le 15 novembre 2019.

Le député européen et conseiller départemental Christophe Grudler obtient 600 000 euros de l’État pour le Grand Belfort

Depuis 2016 le fonds de péréquation des ressources intercommunales et communales (FPIC) comprend une garantie de sortie dégressive pour les territoires qui cessent d’être éligibles. Ce dispositif arrive à échéance l’année prochaine et conduira 175 territoires bénéficiaires d’une garantie de sortie en 2019 à ne plus rien percevoir en 2020. "C’est la situation dans laquelle aurait dû se retrouver la Communauté d’Agglomération du Grand Belfort pour l’année à venir" constate Christophe Grudler, député européen et conseiller départemental du Territoire de Belfort.

Municipales 2020 : « Le rassemblement est une condition de la victoire » (S. Guerini, délégué général LREM)

Stanislas Guerini, délégué général de La République en Marche s'est rendu à Besançon ce samedi 9 novembre 2019 à l'occasion de la l'inauguration de la permanence d'Eric Alauzet, député du Doubs et candidat investi par LREM pour les municipales 2020. Suite aux tensions qui se sont créées après la défaite d'Alexandra Cordier (référente départementale LREM et conseillère de Jean-Louis Fousseret) à l'investiture du parti, nous avons souhaité éclaircir la situation avec le délégué général…

Le Comté bientôt protégé en Chine

Alors que la rivalité commerciale entre Pékin et Washington se durcit, Emmanuel Macron appelle les Européens à parler et agir ensemble pour mieux peser face aux Chinois sur les dossiers économiques. Le président a conclu un accord sur la reconnaissance mutuelle et la protection des indications géographiques protégées (IGP) dont fait partie notre bon fromage, le Comté. Cet accord doit entrer en vigueur avant la fin 2020.

Transports : « enfin un débat politique de fond dans cette campagne ! » (E. Alauzet)

Lors d'une conférence de presse organisée le 19 octobre dernier, Eric Alauzet (député du Doubs et candidat investi par LREM aux municipales 2020) annonçait s'opposait à la gratuité en général et notamment des transports. Certaines variations de prix étaient toutefois proposées. Ce 6 novembre 2019, il souhaite distinguer ses propositions de celles de la France Insoumise…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.5
chutes de neige
le 17/11 à 18h00
Vent
1.87 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
99 %

Sondage