Lumières d’Afrique 2016 : le palmarès complet

Publié le 12/11/2016 - 20:45
Mis à jour le 13/11/2016 - 20:52

La 16e édition du festival des cinémas d’Afrique de Besançon se clôt ce dimanche 13 novembre 2016. Le film franco belgo marocain "Les hommes d'argile" de Mourad Boucif vient de remporter le coup de cœur du public et le prix du jury Signis. Sur l'ensemble des propositions, le festival a attiré plus de 7.000 personnes. 

recemment_mis_a_jour12.jpg
recemment_mis_a_jour12.jpg
PUBLICITÉ

Après délibérations, les jurys ont rendu leurs décisions et les bulletins de vote pour le coup de cœur du public ont été dépouillés. Les résultats ont été annoncés ce samedi 12 novembre lors de la soirée de clôture au petit Kursaal de Besançon.

A noter que le film « coup de cœur du public » sera projeté?le dimanche 13 novembre à 16h00?au cinéma Victor Hugo Lumière au tarif unique de 4 €uro.

 Synopsis

Au moment où éclate la Deuxième Guerre Mondiale, Sulayman est enrôlé de force dans l’armée française. Il se retrouve à traverser des mondes aussi inconnus pour lui qu’intrigants. Plongé dans les atrocités de la guerre, il décide d’atteindre une certaine humanité.

  • Sulayman, un jeune orphelin élevé par un vieil ermite, vit dans une région argileuse du Maroc appelée « la roche d’argile ». Berger au visage radieux communiant avec la nature, il fait la rencontre et s’éprend de Kadija, la fille d’un puissant caïd local.
  • Lorsque les deux amoureux décident de se marier, ce grand chef avide de pouvoir accepte mal l’union de sa fille avec un montagnard sans le sou. Mais alors que la Seconde Guerre Mondiale éclate, Sulayman est contraint de rejoindre les rangs de l’armée française. Il se retrouve à devoir parcourir des contrées inconnues plongées dans la terreur du conflit…

 Retour sur l’édition 2016

L’édition 2016 a proposé une programmation  dense et riche (30 longs métrages de fiction, 19 documentaires , 9 courts métrages, 21 pays présents – 15 invités). « Les séances des films en compétiton ont du souvent refuser des spectateurs par manque de place » indique Gérard Marion, un des organisateurs du festival qui vit grâce à une soixantaine de bénévoles. »La fréquentation est encore en progression sur l’ensemble des propositions (7.000 personnes en 2015) et je tiens à remercier particulièrement les 35 bénévoles qui ont rejoint l’aventure pour le festival venant du CLA ,du projet Erasmus, de la maison des seniors... »

Les différents rendez-vous « afri mômes » ont été plébiscités et ont fait salle comble. L’exposition « Vue d’Afrique » a reçu des classes primaires accompagnées de leurs enseignants : un moyen différent de sensibiliser les enfants à certaines réalités en Afrique grâces aux échanges avec les photographes exposants. « Nous avons eu la joie de conforter cette année le jury jeunes de neuf personnes, ce qui  montre l’intérêt des lycéens et étudiants pour ces cinémas différents mais pertinents par leurs thématiques. Enfin les partenariats noués cette année avec le Magrheb des films, le centre Nelson Mandela, le scénacle, Tetraktys, ont montré leur pertinence. Rendez-vous en 2017 ! « 

Palmarès 2016

 Longs métrages de Fiction

? « Coup de cœur du Public de Besançon » :?« Les hommes d’argile » de Mourad Boucif ( Maroc)

? Prix du « jury jeunes » :?« L’orchestre des aveugles » de Mohamed Mouftakir

Le Jury jeune a décerné une mention Spéciale à : « Les hommes d’Argile » de Mourad Boucif

?Prix du Jury Signis :?« Les hommes d’Argile » de Mourad Boucif

Le Jury Signis a attribué une mention spéciale dans la compétition courts métrages de fiction à : « Aya à la plage » de Maryam Touzani

Le Jury Signis a attribué une mention spéciale dans la compétition documentaire long format à « L’arbre sans fruits » de Aïcha Macky

Courts métrages de fiction

? Prix du jury de la diaspora africaine de Besançon :?« Murmures de Vénus » de Ghizlane Assif waku de Anthony Ntu ( Gana)

Mention spéciale : « Aya va à la plage » (Maroc) de Maryam Touzani (produit par Nabil Ayouch)


Documentaires Format long

? Grand prix Eden pour les documentaires :?« Le mythe de Mapout » de Mbog Len Félix MAPOUT ( Cameroun)

Mention spéciale du Jury : « L’arbre sans fruit » de Aïcha MACKY – (Niger)

? Prix du public :

« Capitaine Thomas Sankara » de Christophe CUPELIN (Burkina Faso)

Documentaires Format court

? Prix pour le documentaire court métrage?« Ici, personne ne meurt » (Here nobody dies) de Simon PANAY ( Bénin)

? Prix du public :?« Ici, personne ne meurt » (Here nobody dies) de Simon PANAY – Bénin 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Peur dans la neige », le polar pour ados de Sandrine Beau

« Peur dans la neige », le polar pour ados de Sandrine Beau

roman policier jeunesse • L'auteure jeunesse de Besançon vient de publier aux éditions Mijade un polar pour jeunes adolescents, "Peur dans la neige", qui se déroule en Franche-Comté. "Mais quelle idée d'emporter ce trésor... Voilà Fleur, son frère Julius et leur grand-mère embarqués dans une série noire. la curiosité est parfois un bien vilain défaut !"

Mécénat des musées du centre : le « Cercle Pâris » veut soutenir le rayonnement culturel de Besançon

Mécénat des musées du centre : le « Cercle Pâris » veut soutenir le rayonnement culturel de Besançon

Baptisée "Cercle Pâris" du nom d'un des grands donateurs des musées et de la bibliothèque de Besançon, l'architecte Pierre-Adrien Pâris, l'association des partenaires et des mécènes des musées du centre a engagé 175.000 € dans des projets concrets et pérennes.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.8
ciel dégagé
le 23/05 à 0h00
Vent
1.56 m/s
Pression
1021.16 hPa
Humidité
92 %

Sondage