"Macron assassin" au meeting de Zemmour : une "indignité" pour Macron

Publié le 28/03/2022 - 13:05
Mis à jour le 07/04/2022 - 17:30

Réaction • En déplacement à Dijon Emmanuel Macron a vivement dénoncé lundi comme « une indignité » le fait qu’Eric Zemmour avait laissé la foule scander « Macron assassin » sans réagir dimanche, en conseillant au « candidat malentendant » de profiter de la réforme permettant le remboursement des prothèses auditives.

Emmanuel Macron (archives) © D Poirier
Emmanuel Macron (archives) © D Poirier

"Il y a deux hypothèses: la première c'est l'indignité, c'est celle qui me semble la plus crédible, mais ce n'est pas une surprise", a déclaré le président candidat à son arrivée à Dijon pour une visite dans le cadre de la campagne pour la présidentielle.

"La deuxième, c'est la méconnaissance d'une réforme très importante du quinquennat, c'est le 100% santé. Maintenant, les prothèses auditives, les lunettes et les prothèses dentaires sont remboursées par la Sécurité sociale", a ajouté Emmanuel Macron. "10 millions de Françaises et de Français y ont eu accès, cela fait partie de mon bilan et c'est un bilan social dont je suis fier .J'invite le candidat malentendant à pouvoir s'équiper à moindre frais".

Eric Zemmour est accusé par une partie de la classe politique d'avoir laissé la foule scander "Macron assassin" pendant son meeting dimanche sur l'esplanade du Trocadéro. L'entourage du candidat de Reconquête! a indiqué que ce dernier n'avait "pas entendu" le slogan, qu'"il condamne ce qu'a dit la foule à ce moment-là", qu'"il ne reprenait pas l'expression à son compte".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Présidentielle 2022

Présidentielle 2022 : les chiffres de la participation à 17h en Bourgogne Franche-Comté

A 17h00, la participation est de 63,52 % en Bourgogne Franche-Comté et de 63,23 % au niveau national. Dans la région la participation en fin de journée est en recul de plus de trois points points par rapport au 2e tour du 7 mai 2017. Le détail des chiffres par département. Les bureaux de vote sont ouverts jusqu’à 19h00.

Politique

Plan de circulation : des riverains de la rue du Clos-Munier à Besançon se plaignent de la circulation

Après avoir reçu des plaintes de la part de riverains, le président du groupe Besançon Maintenant dénonce publiquement dans un communiqué du 27 janvier 2023 les conséquences "néfastes et inattendues" de la modification du plan de circulation aux abords des avenues de Montrapon et Léo Lagrange.

Huit ans après la fusion, le Mouvement Franche-Comté lance une nouvelle pétition pour séparer la Bourgogne de la Franche-Comté

Le Mouvement Franche-Comté, présidé par Jean-Philippe Allenbach, a lancé ce dimanche 15 janvier, une nouvelle pétition pour la séparation de la Bourgogne et de la Franche-Comté, soit huit ans, quasi jour pour jour, après la fusion des régions.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.86
couvert
le 04/02 à 0h00
Vent
0.5 m/s
Pression
1036 hPa
Humidité
86 %