Maison d’arrêt de Lure : "le Gouvernement nous retire même les miettes" dénonce Michel Raison

Publié le 15/05/2019 - 11:26
Mis à jour le 15/05/2019 - 11:30

Dans le cadre de sa mission de contrôle de l'action du Gouvernement, Michel Raison, sénateur de la Haute-Sao?ne a interrogé mardi 14 mai 2019  en séance publique au Sénat, la ministre de la cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, sur les engagements pris par la ministre  pour réparer le préjudice subi par la Ville de Lure suite à la décision du Gouvernement Philippe d'abandonner le projet de nouvel établissement pénitentiaire sur lequel le Président François Hollande s'était engagé en septembre 2015.

 ©
©

Lors de son déplacement en Haute-Saône le 18 mars 2019, la ministre avait  annoncé la création de vingt emplois au sein des services fiscaux lurons : une mesure  pour tenter d'apaiser la colère des élus haut-saônois.

"Loin d'être suffisant, cet embryon de réparation l'était encore moins quand, dans le même temps, le ministre de l'action et des comptes publics, le 20 mars 2019 lors d'un déplacement en Haute-Vienne, annonçait la délocalisation des agents des services des finances publiques d'I?le- de-France en destination des zones rurales"  a pointé Michel Raison. "L"apparente compensation annoncée n'était donc en réalité qu'une mesure d'ordre local de redéploiement d'autres services !" estime le sénateur. "J’en tire la conclusion qu'aucune réparation particulière ne semble donc prévue par l’exécutif qui trahit et abandonne ainsi pour la deuxième fois le territoire luron et la Haute-Sao?ne". dénonce-t-il en se disant "écœuré" par la méthode du Gouvernement.

"À ce stade, l’addition de fausses promesses ne fait qu’alimenter la colère très légitime des Lurons et de leurs élus qui n’obtiendront vraisemblablement aucune compensation pour le préjudice subi".

Lors de l'entretien à Matignon le 3 avril 2019 entre le maire de Lure, Éric Houlley et Xavier Chinaud, conseiller politique d'Edouard Philippe, l'implantation à Lure d'un nouveau service public avait pourtant été évoquée. Michel Raison  déplore que  la ministre Jacqueline Gourault n'ait rien précisé sur la concrétisation de cette piste.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

2022 : Emmanuel Macron en tête au 1er tour devant Eric Zemmour, Marine Le Pen 3e, selon un sondage

Emmanuel Macron, en tête, se qualifierait pour le second tour de l'élection présidentielle avec le polémiste d'extrême droite Eric Zemmour, lequel devancerait la candidate du RN Marine Le Pen, selon un sondage Harris Interactive pour Challenges publié ce mercredi 27 octobre 2021.

Présidentielle 2022 : la Cour des comptes veut faire entendre sa voix avant la présidentielle

Inédites dans leur format - une quinzaine de pages - ces notes se veulent "synthétiques et pédagogiques", et s'inscrivent dans la stratégie de "modernisation" de la Cour, a défendu son premier président Pierre Moscovici, lors d'une présentation à la presse. La Cour veut ainsi se positionner "en amont des grands débats démocratiques", à six mois des élections présidentielle et législatives.

Rachat de Flowbird (ex-Parkeon) : la maire de Besançon à la rencontre des salariés bisontins

Pour la cinquième fois en moins de 20 ans, la société française Flowbird (ex-Parkeon) va être rachetée pour plusieurs millions d'euros. A Besançon, il s'agit du premier employeur privé. Les salariés, inquiets, ne savent pas encore les conditions de ce rachat. Ils se sont rassemblés une nouvelle fois devant l'entreprise ce jeudi matin. La maire Anne Vignot a rencontré les représentants syndicaux.

A Belfort, Montebourg juge les limitations de l’UE « incompatibles » avec son « Made in France XXL » 

Le candidat ex-PS à l'Elysée Arnaud Montebourg a estimé mercredi 20 octobre à Belfort que les limitations imposées par l'Union européenne (UE) étaient "incompatibles" avec les mesures qu'il souhaite mettre en place pour "reconstruire" l'industrie française et faire du "Made in France de taille XXL".

Précarité numérique : 6.000 ordinateurs prêtés aux lycéens de Bourgogne-Franche-Comté

Ce mardi 19 octobre, Océane Charret-Godard, vice-présidente de la Région en charge des lycées, de l’offre de formation, de l’apprentissage et de l’orientation, a procédé à la remise des ordinateurs portables de prêt aux jeunes du lycée Le Castel à Dijon, en présence de Nathalie Albert-Moretti, rectrice de l’académie de Dijon et de Philippe Viollon, proviseur de l’établissement.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.47
peu nuageux
le 28/10 à 15h00
Vent
0.47 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
31 %

Sondage