Maison d’arrêt de Lure : "le Gouvernement nous retire même les miettes" dénonce Michel Raison

Publié le 15/05/2019 - 11:26
Mis à jour le 15/05/2019 - 11:30

Dans le cadre de sa mission de contrôle de l’action du Gouvernement, Michel Raison, sénateur de la Haute-Sao?ne a interrogé mardi 14 mai 2019  en séance publique au Sénat, la ministre de la cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, sur les engagements pris par la ministre  pour réparer le préjudice subi par la Ville de Lure suite à la décision du Gouvernement Philippe d’abandonner le projet de nouvel établissement pénitentiaire sur lequel le Président François Hollande s’était engagé en septembre 2015.

 ©
©

Lors de son déplacement en Haute-Saône le 18 mars 2019, la ministre avait  annoncé la création de vingt emplois au sein des services fiscaux lurons : une mesure  pour tenter d'apaiser la colère des élus haut-saônois.

"Loin d'être suffisant, cet embryon de réparation l'était encore moins quand, dans le même temps, le ministre de l'action et des comptes publics, le 20 mars 2019 lors d'un déplacement en Haute-Vienne, annonçait la délocalisation des agents des services des finances publiques d'I?le- de-France en destination des zones rurales"  a pointé Michel Raison. "L"apparente compensation annoncée n'était donc en réalité qu'une mesure d'ordre local de redéploiement d'autres services !" estime le sénateur. "J’en tire la conclusion qu'aucune réparation particulière ne semble donc prévue par l’exécutif qui trahit et abandonne ainsi pour la deuxième fois le territoire luron et la Haute-Sao?ne". dénonce-t-il en se disant "écœuré" par la méthode du Gouvernement.

"À ce stade, l’addition de fausses promesses ne fait qu’alimenter la colère très légitime des Lurons et de leurs élus qui n’obtiendront vraisemblablement aucune compensation pour le préjudice subi".

Lors de l'entretien à Matignon le 3 avril 2019 entre le maire de Lure, Éric Houlley et Xavier Chinaud, conseiller politique d'Edouard Philippe, l'implantation à Lure d'un nouveau service public avait pourtant été évoquée. Michel Raison  déplore que  la ministre Jacqueline Gourault n'ait rien précisé sur la concrétisation de cette piste.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Dégradation des conditions de travail dans les lycées : FO adresse une lettre ouverte à Marie-Guite Dufay

Vendredi 25 novembre, le secrétaire de Force Ouvrière (FO) Franche-Comté Bourgogne Frédéric Vuillaume a adressé une lettre ouverte à la présidente de la région Marie-Guite Dufay. Il dénonce la dégradation des conditions de travail des agents dans les lycées.

Extinction de l’éclairage public : Besançon Maintenant craint une recrudescence de faits divers…

À partir du 30 novembre, plusieurs quartiers de Besançon vont voit leur éclairage s’éteindre à certains horaires pour permettre à la Ville de Besançon de faire des économies d’énergie. Pour le groupe de la droite et du centre au conseil municipal Besançon maintenant, cette mesure pourrait « renforcer le sentiment d’insécurité » chez les habitants et créer un regain de faits divers nocturnes.

Violences faites aux femmes : depuis Dijon, Emmanuel Macron appelle à ne pas " relâcher l’effort "

Le président de la République, qui a rencontré vendredi 25 novembre à Dijon des victimes, a appelé à ne "pas relâcher l'effort" dans la lutte contre les violences faites aux femmes, estimant qu'il fallait améliorer formation et prévention malgré d'importants "progrès collectifs".

Départ de Vallourec de la Côte-d’Or : Marie-Guite Dufay déplore " un gâchis humain et industriel "

La direction de l’entreprise Vallourec Umbilicals a annoncé, ce jeudi 23 novembre 2022, la fermeture du site de Venarey-les-Laumes, en Côte-d’Or. Plus de cinquante emplois sont ainsi menacés. La présidente de Région Marie-Guite Dufay déplore "un gâchis humain et industriel".

Olivier Rietmann, sénateur de la Haute-Saône, obtient l’exonération de malus écologique pour les véhicules de pompiers

Dans la nuit du samedi 19 au dimanche 20 novembre 2022, à l’occasion de l’examen du projet de loi de finance pour 2023, Olivier Rietmann, sénateur de la Haute-Saône, a obtenu l’adoption de son amendement visant à exonérer de malus écologique les véhicules affectés aux besoins de la protection civile et des services de lutte contre les incendies.

AP-OTAN à Madrid : Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort, élu président de la DSCFC

À l’occasion de la session annuelle de l'Assemblée parlementaire de l’OTAN à Madrid, Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort, vice-président de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées a été élu président de la sous-commission sur l’avenir de la sécurité et des capacités de défense (DSCFC).

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.31
nuageux
le 01/12 à 15h00
Vent
3.62 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
80 %