Alerte Témoin

Maladie de Lyme : 1.000 nouveaux cas par an en Franche-Comté

Publié le 04/06/2015 - 12:13
Mis à jour le 08/06/2015 - 14:07

On compte de larges superficies de forêt en Franche-Comte?. Cette région apparai?t comme une re?gion "fortement expose?e aux zoonoses", dont les maladies transmises par les tiques. Selon une étude réalisée en Bourgogne Franche-Comté entre 2010 et 2012 qui n'a pas encore été publiée, l’incidence re?gionale moyenne de la borre?liose de Lyme sur cette pe?riode a e?te? estime?e a? environ 100 cas pour 100 000 habitants par an, soit environ 1000 nouveaux cas par an en Franche-Comte?. 

tick_male_aka.jpg
Une tique adulte ©André Karwath aka Aka - CC BY-SA 2.5 - http://fr.wikipedia.org/wiki/Tique#/media/File:Tick_male_(aka).jpg

Cette surveillance s’est appuye?e sur un re?seau constitue? par pre?s de 300 me?decins volontaires de Franche-Comte?, libe?raux et hospitaliers, ge?ne?ralistes et spe?cialistes qui ont de?clare? a? la Cire (InVS, la Cellule de l'InVS en région)tous les mois les cas de borre?liose de Lyme qu’ils ont eu a? diagnostiquer. Un comite? scientifique a valide? l’ensemble des cas inclus. 80 % des me?decins participants e?taient des ge?ne?ralistes libe?raux et 20 % e?taient des spe?cialistes, explique l'étude menée par Anne Serre, Claude Tillier, Institut de Veille Sanitaire, Cire Bourgogne Franche-Comte?.

La participation des me?decins ge?ne?ralistes libe?raux du re?seau a e?te? de 17 % au niveau re?gional. En deux ans de surveillance, 614 fiches de de?claration ont e?te? rec?ues. 75 % (432) des signalements ont e?te? retenus comme des borre?lioses de Lyme. 

93 % des cas inclus (392) ont de?veloppe? un e?rythe?me migrant de taille supe?rieure ou e?gale a? 5 cm de diame?tre au moment du diagnostic, les autres cas ayant eu des manifestations disse?mine?es de type neurologique (21), articulaire (4) ou cutane? (4). La quasi totalite? des cas re?sidait en Franche-Comte?, avec 137 cas (32 %) recense?s dans le Jura, 127 (30 %) dans le Doubs, 107 (25 %) en Haute-Sao?ne et 35 (8 %) dans le Territoire de Belfort. 

En balade en forêt, en faisant du jardinage… 

Selon l'étude d'Anne Serre et Claude Tillier, 64 % des cas ont de?clare? avoir e?te? pique?s par une tique dans le mois pre?ce?dant les premiers sympto?mes. Parmi les milieux d’exposition fre?quente?s les plus cite?s par l’ensemble des cas certains (avec ou sans notion de piqu?re de tique), la fore?t a e?te? e?voque?e par 66 % d’entre eux et le jardin familial par 19 % (plusieurs re?ponses possibles).

Parmi les activite?s suspecte?es ou fre?quemment pratique?es, la marche a e?te? cite?e une fois sur deux, le jardinage par 22 % des cas et la cueillette de champignons par 10 %. 

Les 2/3 des personnes infectées sont allés en forêt 

L’incidence re?gionale moyenne de la borre?liose de Lyme sur cette pe?riode a e?te? estime?e a? environ 100 cas pour 100 000 habitants par an, soit environ 2.000 nouveaux cas par an en Franche-Comte?.

En termes de description des cas, les e?le?ments mis en e?vidence en Franche-Comte? sont cohe?rents avec les donne?es des e?tudes disponibles sur ce the?me : la borre?liose de Lyme s’est pre?sente?e le plus souvent sous sa forme d’e?rythe?me migrant, plus du tiers des cas e?taient a? la retraite, et parmi les 61 % pour lesquels une exposition e?tait fortement suspecte?e, les deux tiers avaient fre?quente? une fore?t. 

Cependant, cette e?tude a permis de mettre en e?vidence que la contamination ne se fait pas qu’a? l’occasion d’activite?s en fore?t, mais aussi lors d’activite?s pratique?es dans d’autres environnements (jardin). 

En Franche-Comté et en Alsace !

L’incidence en Franche-Comte? est cohe?rente avec les donne?es des re?gions voisines qui ont re?alise? ce me?me type d’e?tude, l’Alsace restant la re?gion a priori la plus touche?e. 

Cette étude, qui n'a pas encore été publiée, suppose qu'une information des me?decins ge?ne?ralistes "reste ne?cessaire pour les bonnes pratiques de diagnostic et de traitement et pourrait permettre de diminuer les cas disse?mine?s". De me?me, il est indiqué qu"'il conviendrait de sensibiliser re?gulie?rement la population sur les mesures de pre?vention et notamment sur les risques d’exposition lors d’activite?s de jardinage et de promenades en fore?ts."

Sites à consulter :

Source : 

  • Serre Anne, Tillier Claude, Institut de Veille Sanitaire, Cire Bourgogne Franche-Comte? 
  • Agence régionale de Santé
  • Institut de Veille Sanitaire - Département Coordination des Alertes et des Régions
  • Cellule de l'InVS en Régions (CIRE) Bourgogne et Franche-Comté


Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Covid-19 : l’Insee confirme une forte hausse des décès en Bourgogne Franche-Comté

La preuve par les chiffres • Entre le 11 mars et le 26 avril 2020, l’excédent de décès  a été le plus marqué en Bourgogne- Franche-Comté  avec 1.400 décès supplémentaires, "soit 36 % de plus que sur la moyenne des cinq dernières années" notent les auteurs d'une étude de l'Insee qui vient de paraitre.

Le Moustique-tigre sous surveillance en Bourgogne Franche-Comté

L'Aedes albopictus, dit moustique-tigre est présents dans trois départements de la région : en Saône-et-Loire, en Côte-d’Or et dans la Nièvre. Si la Franche-Comté est pour l''heure épargnée, l'agence régionale de santé invite à la vigilance et au signalement face à l'expansion de ce moustique depuis 2004 en métropole. De manière générale, il est recommandé de supprimer les petits réservoirs et les eaux stagnantes. 

Résidus de pesticides dans l’air en Bourgogne Franche-Comté : « la ville n’échappe pas aux pesticides »

ETUDE • Une campagne nationale de mesures des résidus de pesticides dans l’air a été réalisée en partenariat avec l’Anses, l’Ineris et Atmo France, la fédération des associations agréées pour la surveillance de la qualité de l’air, dont Atmo Bourgogne-Franche-Comté fait partie. Les résultats ont été dévoilés jeudi 2 juillet 2020...

Deux médecins du CHU reçoivent une bourse de recherche de l’association Le Don du Souffle

Chaque année depuis 2010, l'association Le Don du Souffle offre une bourse destinée à financer des projets de recherche dans ses domaines d'intérêts : pathologies aigues ou chroniques, maintien à domicile, interfaces ville-hôpital, qualité des soins. Son Comité d'étude et de réflexion scientifique et médicale (CERSM), présidé par le Professeur Georges Mantion, a attribué la bourse de recherche 2019 à deux médecins du CHU de Besançon : le docteur Romain Chopard et le docteur Nicolas Marh.

Coronavirus : quelle situation début juillet en Bourgogne Franche-Comté ?

Derniers chiffres en Bourgogne Franche-Comté • La circulation du virus reste faible. Conséquence, le nombre de formes graves nécessitant une hospitalisation continue de baisser dans la région : 132 patients contre 1.380 au plus fort de l'épidémie dans les hôpitaux le 17 avril 2020. Début juillet, moins de 10 patients étaient en réanimation en lien avec le Covid-19. En Bourgogne Franche-Comté, plus de 1.700 personnes sont mortes du Coronavirus.

Coronavirus : les derniers chiffres en Franche-Comté

Le nombre de patients hospitalisés souffrant de formes graves du Covid-19, le cumul des décès dans les hôpitaux ou le nombre de sorties d'hospitalisation. Voici les dernières données et statistiques liées à l'épidémie de Coronavirus dans le Doubs, le Jura, la Haute-Saône et le Territoire de Belfort.

Covid-19 : la circulation du virus "faible" en Bourgogne-Franche-Comté

Derniers chiffres en Bourgogne Franche-Comté • La circulation du Coronavirus  est "toujours faible" en Bourgogne-Franche-Comté, mais le coronavirus reste présent indique l'agence régionale de santé qui invite à toujours respecter "scrupuleusement" les mesures de prévention. La moyenne des hospitalisations pour Covid-19, s’établit autour de deux entrées par jour en moyenne et  en dessous d’ une entrée par jour en réanimation.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     23.94
    partiellement nuageux
    le 08/07 à 12h00
    Vent
    2.29 m/s
    Pression
    1018 hPa
    Humidité
    36 %

    Sondage