Manque de protection : l’union départementale FO du Doubs s'insurge...

Publié le 25/03/2020 - 14:18
Mis à jour le 25/03/2020 - 14:18

L’union départementale FO du Doubs a adressé une lettre ce 25 mars 2020 à Joël Mathurin, le préfet du Doubs. Elle y dénonce le "cruel manque de protection" des agents publics et employés  face au COVID 19".

©Alexane Alfaro
image d'illustration ©Alexane Alfaro

Voici la lettre adressée par l'union départementale FO du Doubs au Préfet en date du 24 mars 2020 :

"Monsieur le préfet,

L’union départementale FO du Doubs vous alerte dans le cadre de l’urgence sanitaire.

Cette alerte concerne les risques prévisibles en raison de l’épidémie du COVID-19 que courent les agents de la fonction publique et des salariés mobilisés actuellement, et le manque de mesure prise par les services de l’Etat de protection des personnels confronter à l’épidémie.

A l’hôpital de Baume les dames, nous avons constaté un manque important de masques (alimentaire, chirurgicaux, et FFP2) et de solutions hydroalcooliques.

Dans les établissements scolaires, il est demandé aux enseignants et aux agents municipaux d’accueillir les enfants de soignants, aucun matériel de protection, comme les masques, n’est mis à disposition de ses personnels qui sont exposés à des enfants plus susceptibles que les autres de transmettre le virus, étant donné la profession de leurs parents !

A la ville de Besançon, des dispositions ont été prises par la collectivité telle que l’élargissement du télétravail pour une grande partie du personnel.

Cependant, les agents qui assurent la continuité du service sur le terrain ne sont pas toujours informés, dans le cadre leur fonction, des règles de prévention de la propagation du COVID- 19. Les mesures barrières ne sont pas toujours applicables, telle que la distanciation d’un mètre et appelle d’autres modes de fonctionnement. Des équipements de protection (masques notamment) sont également nécessaires pour ces agents. Cela concerne des directions telles que la Police municipale, l’aide à la personne, la gestion des déchets, etc

Dans certaines collectivités du département des agents réquisitionnés pour la continuité du service, ont peur, car on leur met aucun équipement de protection à leur disposition qui pourrait faire barrière au COVID-19.

Les salariés qui sont mobilisés tous les jours, dans le commerce, dans l’industrie, dans les transports, eux non plus n’ont aucun moyen de se protéger face au COVID-19.

Monsieur le préfet mardi 17 mars lors de notre réunion avec votre directeur de cabinet vous nous aviez assuré qu’un nombre conséquent de masques serait à la disposition de l’ensemble de agents et des salariés mobilisés actuellement. Or 8 jours après nous constatons que rien n’a été fait.

Nous nous permettons d’insister sur ces questions éminemment légitimes.
Une fois encore, les personnels vont faire face mais pas sans le matériel adéquat ! Les salariés ne doivent pas être les premières victimes de l’épidémie !

L’Union Départementale FO du Doubs vous demande que toutes les mesures soient prises immédiatement par les employeurs, en premier lieu l’Etat pour protéger la santé et la sécurité au travail.

En votre qualité de représentant de l'Etat dans le département, il est de votre responsabilité de protéger les populations et surtout les travailleurs quand ils sont dans l'obligation d'aller travailler et donc de prendre des risques sanitaires supplémentaires..."

Restant à votre disposition pour de plus amples informations.  Dans l’attente d’une réponse, veuillez agréer, Monsieur Le Préfet, nos salutations distinguées.

La secrétaire générale, Rachel MESSOUSSE"

(lettre adressée au Préfet)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Banque alimentaire de Franche-Comté : une augmentation des demandeurs d’aide de 20% depuis septembre 2020

La prochaine grande collecte de la Banque alimentaire de Franche-Comté se déroulera les 27, 28 et 29 novembre 2020 dans tous les grands magasins de la région. Objectif : collecter des produits non périssables pour assurer les distributions en 2021 et assurer une demande de plus en plus importante… On en parle avec Michel Jeannin, chargé de communication de la Banque alimentaire de Franche-Comté.

Vers l’ouverture des commerces tous les dimanches à partir du 27 novembre et jusqu’à fin 2020 à Besançon ?

Les commerçantes et commerçants croisent les doigts pour que le président de la République annonce mardi 24 novembre la réouverture des commerces dès le 27 novembre… Et pour rattraper autant que possible le retard dû au deuxième confinement, à Besançon, l'Union des commerçants souhaite l'ouverture des magasins tous les dimanches jusqu'à la fin de l'année.

Région Bourgogne Franche-Comté : 126 M€ en faveur de l’emploi, de l’écologie, de la solidarité et des territoires

Réunis en commission permanente, vendredi 20 novembre 2020, les élus régionaux ont voté près de 126 millions d’euros d’aides en faveur de l’emploi, de l’écologie, de la solidarité et des territoires. Une partie de ces crédits concerne le Plan d’accélération de l’investissement régional mis en place par la Région pour faire face à la crise sociale et économique provoquée par l’épidémie de Covid-19.

Social

Eolane (77 salariés) placé en liquidation

Le tribunal de commerce de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) a placé mercredi en liquidation judiciaire l'entreprise de matériel électronique Eolane Montceau, qui emploie 77 salariés à Montceau-les-Mines, a annoncé l'avocat des employés.

Le rêve européen pour quatre filles de l’ESBF

Depuis le lundi 23 Novembre 2020, c'est la trêve internationale pour les handballeuses. Les joueuses sélectionnées dans leurs équipes nationales ont chacune pu rejoindre respectivement leur sélection. Chloé Bouquet Valentini et Aïssatou Kouyaté ainsi qu'Aneta Labuda espèrent être qualifiées. Lara Gonzales fait déjà partie de l’effectif final avec l'équipe nationale espagnole. 

Banque alimentaire de Franche-Comté : une augmentation des demandeurs d’aide de 20% depuis septembre 2020

La prochaine grande collecte de la Banque alimentaire de Franche-Comté se déroulera les 27, 28 et 29 novembre 2020 dans tous les grands magasins de la région. Objectif : collecter des produits non périssables pour assurer les distributions en 2021 et assurer une demande de plus en plus importante… On en parle avec Michel Jeannin, chargé de communication de la Banque alimentaire de Franche-Comté.

Besançon : près de 500 personnes au rendez-vous contre les violences faites aux femmes (chiffres association)

Mise à jour • Dans le cadre de la journée internationale d'action contre les violences faites aux femmes (le 25 novembre), le collectif national #NousToutes avait appelé à se mobiliser ce samedi 21 novembre 2020 à Besançon comme partout en France. Au moins 500 personnes se sont retrouvées sur l'Esplanade des Droits de l'Homme selon Solidarité Femmes 25.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.69
nuageux
le 25/11 à 21h00
Vent
1.36 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
89 %

Sondage