Médecin traitant: 86 % des assurés ont fait leur choix

Publié le 03/03/2009 - 07:03
Mis à jour le 03/03/2009 - 07:03

A la Caisse Primaire d’Assurance Maladie de Besançon, 86 % des plus de 16 ans ont choisi leur médecin traitant. Un chiffre proche de la moyenne nationale qui oscille aux environs de 85 % quatre ans après la mise en place du parcours de soins.

1236018744.jpg
©
PUBLICITÉ
Selon la CPAM de Besançon, le chiffre atteint 96 % pour les personnes atteintes d’affections de longue durée mais il chute chez les bénéficiaires de la CMU, la couverture médicale universelle où moins de 20 % de déclaration.
A noter que depuis le 31 janvier 2009, le taux de remboursement des soins est abaissé à 30% contre 70 % habituellement  pour les assurés n’ayant pas déclaré de médecin traitant. Par exemple, pour une consultation classique à 22 euros, le remboursement n’est plus que de 5,60 euros.
Pour déclarer son médecin traitant, il suffit de faire remplir un formulaire au médecin choisi et de l’adresser à la caisse d’assurances maladie.

Rappel
: Pour toute consultation chez un spécialiste, il faut d’abord passer par son médecin traitant. En revanche on peut consulter directement l’ophtalmologiste, le gynécologue, le dentiste.
 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Vous partez en rando ? GendLoc, la WebApp qui « peut vous sauver la vie »…

Vous partez en rando ? GendLoc, la WebApp qui « peut vous sauver la vie »…

La gendarmerie du Jura rappelle, cet été 2019, l'existence de l'application "Gendloc" qui permet au secours de retrouver plus facilement les personnes égarées dans les milieux montagneux. Des conseils qui prennent encore plus de sens à la suite du décès du randonneur français Simon Gautier en Italie et dont le corps a été retrouvé neuf jours après son appel reçu par les secours... 

Rhodiacéta : avant sa destruction, quel souvenir en garder ?

Rhodiacéta : avant sa destruction, quel souvenir en garder ?

La démolition de la Rhodiacéta est en cours depuis mai 2018. Et si aujourd'hui ses murs tombent pour laisser place à un parc outdoor, ils n'en sont pas moins chargés d'histoire et d'aventures - parfois tragiques. Un photographe bisontin a su les immortaliser, témoignant des nombreux passages d'artistes illégaux et d'aventuriers d'un jour qui s'y sont risqués...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.46
ciel dégagé
le 22/08 à 9h00
Vent
4.07 m/s
Pression
1024.26 hPa
Humidité
61 %

Sondage