Mediator: deux plaintes déposées à Besançon

Publié le 25/05/2011 - 16:17
Mis à jour le 25/05/2011 - 16:17

Deux patientes traitées pendant plusieurs années avec le Médiator ont déposé plainte mardi contre le laboratoire Servier auprès du tribunal de Besançon plutôt qu´à Paris pour avoir une «meilleure prise sur le dossier», selon leur avocat, Me Randall Schwerdorffer.

Les plaintes pour «tromperie aggravée» et «administration de substance dangereuse» ont été envoyées au procureur de la République de Besançon, a indiqué Me Randall Schwerdorffer. «On ne veut pas d´un dossier de masse», a-t-il ajouté, en référence aux plus de 600 plaintes déposées par une association de victimes au pôle de santé publique du tribunal de grande instance de Paris.

«Le parquet de Besançon est aussi compétent. Nous aurons une meilleure prise sur le dossier et mes clientes, qui peinent à se déplacer, n´auront pas à aller en région parisienne», a-t-il expliqué.

Habitant Pontarlier et Besançon, les plaignantes âgées de 57 et 66 ans souffrent d´insuffisance respiratoire et cardiaque après avoir été traitées pendant 15 et 5 ans avec le Mediator pour lutter contre un surpoids diabétique.

 Le Mediator a été retiré du marché en novembre 2009 en raison des risques cardiaques encourus par les patients. Cet anti-diabétique, largement prescrit comme coupe-faim, a causé 500 à 2.000 décès, selon plusieurs études. Cinq millions de malades l´ont utilisé.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.87
partiellement nuageux
le 28/02 à 15h00
Vent
2.7 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
76 %