Mélenchon à Chevènement: non au « rassemblement des Républicains des deux rives »

Publié le 02/09/2015 - 16:15
Mis à jour le 03/09/2015 - 09:21

Le co-fondateur du Parti de gauche Jean-Luc Mélenchon a sèchement refusé mardi le "rassemblement des Républicains des deux rives" que lui a proposé Jean-Pierre Chevènement avec Arnaud Montebourg et Nicolas Dupont-Aignan pour regagner les électeurs du Front national. 

1-dsc_7081.jpg
Jean-Luc Mélenchon ©Alexane Alfaro

cher jean-pierre…

PUBLICITÉ

« Cher Jean-Pierre, je ne participerai pas à ton colloque du 26 septembre« , attaque M. Mélenchon dans une lettre où il invite en retour l’ancien ministre souverainiste au lancement de sa « conférence européenne du plan B » mi-septembre à la Fête de l’Humanité.

M. Chevènement a proposé une rencontre à l’Assemblée sur le thème « Europe et souveraineté » à MM. Montebourg, Dupont-Aignan et Mélenchon dans un entretien au Journal du Dimanche. Objectif: préparer « une alternative républicaine », avec également les philosophes Régis Debray et Michel Onfray. 

Partisan du retour aux monnaies nationales, en parallèle d’une monnaie commune, M. Chevènement a été accueilli samedi par le leader souverainiste de droite Nicolas Dupont-Aignan. « Sais-tu qu’il s’est prononcé pour remettre en cause le droit du sol ? Devra-t-on discuter de sa proposition de choisir Marine Le Pen comme Premier ministre s’il était élu Président de la République ?« , écrit M. Mélenchon.

« Éviter la confusion »

Le leader du Parti de gauche estime que ce rassemblement « des Républicains des deux rives » produirait de la « confusion » avec l’idée « selon laquelle tous les défenseurs de la souveraineté populaire seraient voués à se retrouver unis alors même que leurs convictions écologiques et sociales s’opposent en tous points« . 

« Je te propose de participer à la conférence européenne pour le plan B dont nous donnerons le départ, Oskar Lafontaine, Yanis Varoufakis et moi à la fête de l’Humanité« , conclut M. Mélenchon en citant l’ancien co-président du parti anti-austérité Die Linke en Allemagne et l’ex-ministre de l’Économie grec. 

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

37 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté ont récemment signé une tribune dans le but de soutenir la liste "Envie d'Europe" de Raphaël Glucksmann. Parmi eux, la présidente de région Marie-Guite Dufay, mais aussi Patrick Ayache, Luc Bardi, Éric Houlley ou Loïc Niepceron.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.12
ciel dégagé
le 22/05 à 18h00
Vent
2.83 m/s
Pression
1019.37 hPa
Humidité
78 %

Sondage