Alerte Témoin

Méningite à Dijon: près de 14.000 personnes vaccinées mais la vigilance reste de mise

Publié le 14/02/2017 - 13:22
Mis à jour le 19/02/2017 - 20:52

Près de 14.000 étudiants et personnels du campus de Dijon ont été vaccinés contre la méningite lors d'une campagne lancée après deux cas mortels, mais le risque demeure et les autorités sanitaires "restent vigilantes", ont-elles annoncé mardi. Le coût estimé de cette campagne de vaccination est estimé à 800.000 € financé par le ministère de la santé.

capture_decran_2017-02-14_a_13.17.13.jpg
Affiche de la campagne de vaccination © DR

Depuis le 4 janvier, 13.808 étudiants et personnels de l'université ont été vaccinés, a précisé au cours d'une conférence de presse l'Agence régionale de santé (ARS) de Bourgogne-Franche-Comté, soit moins de la moitié de l'objectif de 30.000 personnes ciblées par le dispositif. "Avec un tel nombre de personnes vaccinées, on a rendu beaucoup plus compliquée la circulation de la bactérie sur le campus, c'est l'objectif de cette campagne, mais le risque n'est certainement pas ramené à zéro", a souligné Pierre Pribile, directeur général de l'ARS.

Les autorités sanitaires ont également relevé qu'en un mois, près de 2.000 personnes s'étaient fait vacciner par leur médecin traitant dans la région, un chiffre largement supérieur à la moyenne mensuelle de 30 vaccins en période normale.

Début janvier, la campagne de vaccination s'était concentrée sur le pôle économie-gestion de l'université, puis la faculté de droit et lettres, filières que fréquentaient les deux étudiantes décédées d'une méningite à méningocoque de type W135, entre octobre et décembre. L'état d'un troisième malade avait évolué favorablement.

Deux centres de vaccination resteront ouverts

Le dispositif exceptionnel de vaccination s'était ensuite étendu à l'ensemble du campus, avant d'être levé lundi. Deux centres de vaccination resteront ouverts aux étudiants et personnels dijonnais de l'Université de Bourgogne jusqu'à la fin mars.

Ils peuvent se rendre :

  • Au centre de prévention et de santé universitaire de l’université : 6a, rue du recteur Marcel-Bouchard, à Dijon sur des horaires dédiés, de 13 heures à 15 heures (fermeture du 20 au 24 février 2017). Tel : 03 80 39 51 53. ?
  • Au centre départemental de vaccination : 1 rue Nicolas-Berthot, à Dijon, de 9 heures à 17 heures. Tel : 03 80 63 68 02. ?

Info +

Le méningocoque est un germe très fragile qui ne survit pas dans l'environnement mais se transmet par la salive. Le vaccin utilisé, en dose unique, protège contre quatre souches de méningocoque (A, C, Y et W).  La France a déjà connu des campagnes de vaccination massives contre la méningite au cours des années 2000, touchant plusieurs centaines de milliers de personnes dans certains départements.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Le plan Ségur inclut « tout le monde », y compris les ambulanciers, selon Olivier Véran

"Tout le monde est inclus" dans le plan Ségur, y compris les ambulanciers, a assuré vendredi 29 mai 2020 le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, dans une réponse aux manifestations d'hospitaliers qui réclament depuis plusieurs semaines des hausses de salaires pour l'ensemble des quelque 100 professions du secteur.

Essayage, nombre de clients, masques… : comment s’organisent les grands magasins de prêt-à-porter ?

Depuis lundi 11 mai, les Franc-Comtoises et les Francs-Comtois peuvent circuler librement dans leur département respectif et à moins de 100 km sans attestation. Ils peuvent donc faire du shopping tout en respectant les règles sanitaires indispensables à la lutte contre la propagation du covid-19. Quelles sont les mesures prises par les grands magasins de vêtements ? Nous nous sommes procurés un document distribué dans tous les magasins d'une grande chaîne française de prêt-à-porter pour homme.

Covid-19 : l’application StopCovid pourrait être disponible à partir de ce week-end

StopCovid est une application de traçage de contacts pour smartphones voulue par le gouvernement dans le plan global de déconfinement dans le contexte de l’épidémie de Covid-19. L’utilisation de l’application fera l’objet d’un débat et d’un vote au Parlement ce mardi 26 mai. À l’issue, le gouvernement pourra décider du lancement de l’application qui pourrait être ce week-end des 30 et 31 mai.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.6
ciel dégagé
le 31/05 à 21h00
Vent
3.15 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
59 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune