"Mise à pied" d'un professeur à Dole : une mobilisation prévue mardi 18 février

Publié le 14/02/2020 - 17:00
Mis à jour le 14/02/2020 - 17:03

Le syndicat CGT du lycée Duhamel de Dole a tenu alerter l'opinion publique le 12 février 2020  dans le cadre de la "mise à pied" d'un professeur suite à sa "participation à la contestation des épreuves d'E3C". Les organisations syndicales, SNES-FSU, Snuep-FSU, CGT Educ’Action, SUD Education, Unsa Education et SNFOLC se mobiliseront le mardi 18 février à partir de 11h45 Avenue Charles Laurent Thouverey à Dole. Pour rappel,  Une pétition a été mise en ligne.

"Face à la recrudescence de ces décisions totalement arbitraires de notre administration, face à cette violence institutionnelle, ne laissons pas nos collègues seuls", mentionne le syndicat ce mercredi qui s'indigne de la mise à pied d'un enseignant par mesure conservatoire de quatre mois dans l'attente d'une commission disciplinaire.

"Cette décision constitue pour nous une attaque violente aux droits fondamentaux de manifester et de s'exprimer", poursuit le syndicat qui a le sentiment que cet enseignant est "utilisé pour servir d'exemple et tenter d'intimider celles et ceux qui souhaiteraient exprimer leurs opinions".

Pour rappel, les E3C sont les épreuves anticipées du baccalauréat. Mises en place cette année, elles ont été largement contestés par de nombreuses manifestations en France. Lors d'une conférence de presse au début du mois de février, le syndicat Snes-FSU avait tiré la sonnette d'alarme en expliquant que les élèves "ne passaient pas les épreuves anticipées en même temps et que des corrigés circulaient sur internet". Retrouvez notre article ici.

Info +

Pétition : http://chng.it/2HW98G2wxP

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

France Relance : la transformation du plus grand campus de Besançon pour 80 millions d’euros

La présidente de l’université de Franche-Comté Macha Woronoff, a reçu le 22 juillet dernier le recteur de l'académie de Besançon, Jean-François Chanet ainsi que la maire de Besançon, Anne Vignot, pour une visite et une projection des deux opérations labellisées France Relance dans le cadre du projet de réhabilitation du campus Bouloie - Temis.

Fin de la phase principale de Parcoursup : l’accompagnement personnalisé et la phase complémentaire se poursuivent…

Conformément au calendrier de la procédure, la phase principale d’admission dans l’enseignement supérieur s’achève ce vendredi 16 juillet 2021. À ce jour, près de 568.000 bacheliers ont reçu au moins une proposition d’admission, soit 89,5% d’entre eux. 

Diplôme national du brevet : 88,2% de réussite en Franche-Comté

Le taux de réussite au DNB, toutes séries confondues et tous candidats confondus (scolaires ou non), s’élève à 88,2 % pour la session 2021. Ce taux est inférieur de 0,2 point par rapport à la session 2020, après la forte hausse qui avait été observée par rapport à la session 2019. Le taux de réussite de la série générale atteint 88,9 %, en légère baisse de 0,4 point par rapport à 2020. Avec 82,2 % d’élèves admis, les résultats de la série professionnelle gagnent 1,4 points.

Ouverture d’une classe préparatoire aux concours de la haute fonction publique

L’Institut de Préparation à l’Administration Générale (IPAG) et l’UFR SJPEG de l’Université de Franche-Comté ont signé ce 6 juillet 2021 une convention de partenariat avec l'Etat-major de Gendarmerie et l'Ecole de Police de Montbéliard. Cette signature entre dans le cadre de l'ouverture d'une classe de préparation Talents à l'Université de Franche-Comté.

Le laboratoire de mathématiques de Besançon fête ses 25 ans, « un exemple de la diversité des mathématiques en France »

Créé en 1996, le laboratoire de mathématiques de Besançon a largement développé son rayon d’action en 25 années d’existence. Il compte désormais une cinquantaine de membres permanents (enseignants chercheurs) auxquels s’ajoutent doctorants, post-doctorants et professeurs invités...

Covid-19 : 13 classes fermées en Franche-Comté, aucun établissement fermé

situation stable • Selon les derniers chiffres du rectorat de Besançon arrêtés au jeudi 1er juillet juin 2021, 13  classes sont fermées en Franche-Comté principalement dans le Jura  en raison de l'épidémie de Covid-19. C'est  autant que la semaine dernière. Aucun établissement n'est fermé.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 17.44
légère pluie
le 27/07 à 21h00
Vent
1.15 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
100 %

Sondage