Mobilisation à Chamars pour soutenir quatre familles de migrants

Publié le 29/06/2017 - 18:48
Mis à jour le 29/06/2017 - 18:48

Une quinzaine de membres du collectif SolMiRé s'est mobilisée ce jeudi 29 juin 2017 à Chamars en fin de journée à Besançon pour demander une solution d'hébergement de quatre familles de migrants. Une journée d'action est également prévue ce vendredi 30 juin.

 ©
©

Ils campent sous des tentes depuis cinq ou dix jours à Chamars. D'autres sont arrivés hier. Trois familles originaires de Bosnie et une famille albanaise avec un enfant de trois ans et demi, tous demandeurs d'asile, ont été priées de lever le camp ce jeudi 29 juin 2017. Selon le collectif SolMiRé, les forces de l'ordre ont demandé aux 14 migrants de partir au motif que le "camping sauvage" est interdit. Ils les ont orientés vers le camping de Chalezeule ou une aire d'accueil pour les gens du voyage. En début d'après-midi, les services de la mairie ont emmené les tentes et les couvertures.

Des aidants ont décidé de réagir en cette fin de journée avec un rassemblement de soutien depuis 17h. "Il pleut. Nous sommes sous un haut vent avec les familles et nous sommes un peu perdus…" explique Leslie, membre du collectif. "On demande à ce que ces gens aient un hébergement au plus vite. On veut aussi sensibiliser la mairie et la préfecture sur le besoin d'un hébergement d'urgence après la fermeture en septembre d'un accueil de nuit dans l'ancienne maternité de l'hôpital St-Jacques…"

Le collectif SolMiRé s'insurge par ailleurs que la préfecture du Doubs trouve des solutions temporaires "pour faire place nette à Granvelle les dimanches d'élection" ou lors de la visite du Premier ministre à Besançon. "Toutes les familles avait été logée dans l'urgence, mais à chaque fois, c'est un retour à la rue…"

  • Pour sensibiliser les Bisontins, les aidants ont décidé de mener des actions de sensibilisation autour des préjugés sur l'immigration ce vendredi 30 juin place Pasteur à partir de 17h avant le 3e "pique-nique concert de solidarité" du collectif au parc Chamars à partir de 19h. 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

La Suisse vote sur l’initiative anti-burqa

Les Suisses doivent décider ce dimanche d'adopter ou non l'interdiction de se dissimuler le visage, une mesure qui vise les rares femmes qui portent le niqab dans le pays alpin. Si le oui devait l'emporter, la Suisse rejoindrait la France, l'Autriche, la Bulgarie, la Belgique et le Danemark en bannissant le voile intégral.

Affouage 2021 à Besançon : la Ville permet à des foyers de se fournir en bois de chauffage à bon prix

Inscriptions jusqu'au 19 mars • L’état sanitaire en forêt communale de Besançon a conduit à l’exploitation d’arbres dépérissants et à la production importante de bois de qualité chauffage. Dans ce contexte, le conseil municipal a souhaité recourir à l’affouage afin de valoriser ce bois de chauffage et permettre aux bénéficiaires de satisfaire leurs besoins domestiques.

Décès de Paulette Guinchard : une minute de silence observée à 12h00

La Ville de Besançon a décidé de mettre ses drapeaux en berne le jour des obsèques de Paulette Guinchard.Une minute de silence sera observée ce vendredi 5 mars 2021 à 12h00 en mairie sur l’esplanade des droits de l’Homme. Figure de la vie politique à Besançon et ancienne secrétaire d'État aux personnes âgées, elle est décédée ce jeudi 4 mars 202 à l'âge de 71 ans. Un registre de condoléances sera ouvert jusqu’à ses obsèques en mairie.

Violences conjugales : ouverture d’une permanence pour le droit des femmes à Métabief 

Suite à l’augmentation des faits de violences conjugales relevés sur de la Communauté de Communes du Mont d’Or et des Deux Lacs, la municipalité de Métabief a souhaité porter assistance aux femmes et aux familles en difficulté via le CIDFF : Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles. Il sera ouvert une fois par mois le mercredi après-midi.

À la rencontre de Gérard Vives, parrain de l’événement bisontin Lundisociable

Après être entré dans la vie des Français il y a presque 30 ans avec la série "Les filles d'à côté", Gérard Vives a continué sa carrière à la télévision, mais aussi dans le sport. Cette année, il a accepté d'être le parrain de Lundisociable qui se tiendra le 8 mars 2021 au Kursaal de Besançon. Il nous en parle...

RN57 : deux associations bisontines démontent les arguments « écolos » de LR et du PS

Suite aux nombreuses réactions médiatisées sur le projet d'aménagement de la RN57 entre Beure et Micropolis à Besançon, en particulier de Ludovic Fagaut (LR), Jacques Grosperrin (LR) et Nicolas Bodin (PS) avec des arguments "écologiques", l'Association Vélo Besançon (AVB) et Alternatiba, "très énervées" appellent "au bon sens" dans un communiqué du 27 février 2021.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.83
partiellement nuageux
le 07/03 à 15h00
Vent
2.01 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
48 %

Sondage