Mobilisation des Blouses Blanches ce mardi : "Stop au chacun pour soi"

Publié le 10/12/2019 - 11:26
Mis à jour le 10/12/2019 - 15:46

Dans le cadre de la grève de ce mardi 10 décembre 2019, les agents hospitaliers en « blouse blanche » se mobiliseront à 14h00 Place de la Révolution à Besançon. Marc Paulin, infirmier en soins intensifs au service pneumologie du CHRU et représentant syndicat Sud Santé, nous explique la problématique des agents du CHU.

©Alexane Alfaro ©
©Alexane Alfaro ©

"Manque de personnel", "manque de lits disponibles"  tel est le constat des personnels hospitaliers de Besançon, selon Marc Paulin. À cela s'ajoute la problématique des retraites : " S'attaquer aux retraites, c'est s'attaquer au principe de solidarité, intergénérationel dans le cas des retraites, les enfants payants pour leurs parents et grands-parents. La solidarité, c'est aussi le maintien et la défense des services publics, parmi eux, l'hôpital public, qui se doit d'être de proximité, gratuit et performant", indique le représentant Sud-Santé.

Ce que demandent les agents hospitaliers :

  • Davantage de lits : "Il faut arrêter de fermer des lits et il faut même en rouvrir surtout avec l'épidémie de grippe à venir. Tous les ans c'est la même chose, nous devons mettre deux personnes dans une chambre".
  • Des embauches : "Il nous manque du monde à Minjoz même s’il y a eu 102 embauches le 20 juillet dernier, beaucoup sont partis, car les conditions de travail n'étaient pas satisfaisantes. Nous sommes désormais en sous-effectif".
  • + 300 €/mois pour chaque agent hospitalier : "On s'aperçoit que les travailleurs pauvres sont aussi les agents hospitaliers. C'est historique de notre part de demander une augmentation. Si on en fait la demande c'est qu'on ne peut plus vivre avec".

Une mobilisation des blouses blanches le 17 décembre à Paris

"Nous descendons donc dans la rue pour dire STOP au chacun pour soi. Remettons la solidarité au cœur du débat comme l'on fait avant nous, au sortir de la guerre, en 1945, nos politiques d'alors et qui ont fait de notre pays, la France, un modèle et un exemple de développement économique et social", souligne Marc Paulin en indiquant que "des bus sont en partance de Besançon, frais de transports gratuit, inscription obligatoire à sudchu25@gmail.com".

Remarque : Le syndicat national des internes en médecine a lancé un préavis de grève nationale à partir de mardi 10 décembre 2019 pour une durée illimitée.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Grèves décembre 2019

L’intersyndicale soutient six manifestants placés en garde à vue à Besançon

Suite à la manifestation contre la réforme des retraites du mardi 17décembre 2019, six manifestants, dont le syndicaliste FO et leader des gilets jaunes bisontins, Frédéric Vuillaume, ont été placés en garde à vue au commissariat de la Gare d’Eau. Les syndicats CGT-FO-FSU-Solidaires ont tenu a réagir dans un communiqué pour « protester contre la répression des manifestants rassemblés pacifiquement » et pour signifier au Préfet leur désapprobation de la politique du gouvernement.

Retraites : tous les syndicats dans la rue avant des réunions cruciales à Matignon

La mobilisation contre la réforme des retraites pourrait atteindre un sommet ce mardi 17 décembre 2019 dans la rue à l’appel, cette fois, de tous les syndicats, invités dès le lendemain à Matignon pour des discussions afin de trouver le chemin d’une sortie de crise avant Noël. À Besançon, une mobilisation est attendue à 10h30 sur la parvis de la gare Viotte.
 

Social

En images – La manifestation interprofessionnelle à Besançon

DIAPORAMA • Dans le cadre d’une journée de grève nationale, une manifestation s’est déroulée ce jeudi 29 septembre en fin de matinée dans les rues du centre-ville de Besançon du parking Battant à la préfecture du Doubs. Environ 770 personnes y ont participé.

Hôpital public : une action spéciale ce mercredi autour de « La mère et l’enfant » devant le CHU de Besançon

Le syndicat Sud Santé Sociaux du CHU de Besançon organise une action mercredi 28 septembre à 11h30 en soutien autour de la statue de « La mère et l’enfant » sur le parvis de l’établissement hospitalier. Objectif : soutenir l’hôpital public dont le CHU bisontin qui manque aujourd’hui de 300 infirmières et 150 aides-soignant(e)s, dénonce le syndicat dans un communiqué.

La Fondation Chopard donne 11.000 euros à l’ALEDD à Besançon

La Fondation Chopard, en présence de Erik Chopard, président directeur général, Sandrine Degenève, déléguée générale de la Fondation et d'Olivier Palatiky, responsable du Pôle Revient Mercedes, a remis mardi 13 septembre 2022 un chèque de 11.000 € à l'association Association pour le Lien l'Entraide et le Droit à la Différence (ALEDD).

Concours régional de l’économie sociale et solidaire : l’appel à candidatures est ouvert jusqu’au 5 octobre

Cette année encore et pour la 16e édition, la Région Bourgogne Franche-Comté organise le concours régional de l'économie sociale et solidaire dans le but de valoriser les initiatives exemplaires et/ou innovantes, porteuses de valeurs et des succès de l'économie sociale et solidaire (ESS) en Bourgogne-Franche-Comté. Le dépôt des candidatures se déroule du 5 septembre au 5 octobre 2022.

Le Crédit Agricole Franche-Comté fait un don de plus de 3.000€ en faveur de l’ALEDD

Le Crédit Agricole de Franche-Comté, en présence de Mr Martischang, directeur de Région du Grand Besançon, Mr Racine, président de la Caisse Locale de Besançon ville, Mr Nardin de l'agence de Besançon Palente et Mr Torchetti responsable RSE, a remis mardi 19 juillet 2022 un chèque de 3127.56€  à l’association ALEDD (Association pour le Lien l’Entraide et le Droit à la Différence).

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.49
nuageux
le 30/09 à 21h00
Vent
1.74 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
93 %

Sondage