Municipale à Dijon : l'alliance adoubée par LREM lance sa campagne

Publié le 12/12/2019 - 08:04
Mis à jour le 12/12/2019 - 08:04

Sylvain Comparot, tête de liste d'une alliance adoubée notamment par LREM et l'UDI pour les municipales à Dijon, a lancé sa campagne mercredi 11 décembre 2019 dans la soirée lors d'un meeting dans la capitale bourguignonne, appelant à "construire une ville plus verte, plus simple, plus sûre".

sylvain comparot dijon
Sylvain Comparot a 37 ans. © Dijon l'avenir Ensemble Facebook
PUBLICITÉ

"Cette union locale, nous l'assumons collectivement", a-t-il lancé devant quelque 200 personnes, se disant "fier de (se) présenter avec l'appui de deux grandes forces politiques nationales".

M. Comparot avait officialisé fin octobre cette alliance locale entre LREM, l'UDI et l'association "Pour Dijon" qu'il préside, disant vouloir changer "les pratiques et les personnes" dans la ville dirigée depuis 2001 par François Rebsamen. Mais "nous ne sommes contre personne", a-t-il insisté mercredi, alors que M. Rebsamen n'avait pas encore indiqué s'il était candidat.

C'est en tant que président de l'association "Pour Dijon" que M. Comparot avait été investi le 14 octobre tête de liste par LREM. Le parti présidentiel et de l'UDI avaient souligné la nécessité de "se rassembler" pour espérer gagner dans la cité des ducs de Bourgogne.

Sylvain Comparot, 37 ans, ancien directeur de cabinet du président de l'Université de Bourgogne, est un ancien membre du parti socialiste, qu'il a quitté en février 2018, avant de fonder six mois plus tard une association "indépendante de tout parti politique" qui compte aujourd'hui 240 adhérents.

Le projet commun, qui devrait être dévoilé en janvier, est en cours d'élaboration. Les Dijonnais ont notamment pu se prononcer via une plateforme en ligne de l'association "Pour Dijon".

Sylvain Comparot a précisé quelques unes de ses propositions mercredi soir, appelant notamment de ses voeux un territoire "zéro déchet en 2035" ou encore la présence 24 heures sur 24 "d'une police municipale dans les neuf quartiers de la ville".

François Rebsamen, de son côté, a indiqué qu'il annoncerait son éventuelle candidature après les fêtes de de fin d'année. Dans la majorité sortante, le MoDem, pourtant partenaire de LREM au niveau national, pourrait renouveler son alliance avec le maire sortant. Mais EELV, également membre de l'actuelle majorité, a d'ores et déjà annoncé la présentation d'une liste autonome.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Dans l’intimité des candidats : Ludovic Fagaut

Conseiller municipal LR d'opposition à Besançon depuis 2014, Ludovic Fagaut mène la liste bisontine de droite "Besançon, maintenant !" À 41 ans, il prend la suite du sénateur Jacques Grosperrin pour briguer la mairie de Besançon. Après le portrait de l'homme et du politique, voici une autre facette du candidat...

« Le Bon Sens », une nouvelle page « pour influencer » les candidats à l’élection municipale de Besançon

Depuis novembre 2019, une page Facebook publique a été ouverte par un groupe de personnes ne se revendiquant d'"aucun parti politique" et composé d'"aucune personnalité publique". Son nom : "Le Bon Sens". Ses objectifs : "influencer" les candidates et candidats en course pour la mairie de Besançon et les inviter à "piocher" dans les idées qui y seront proposées.

Municipale : comment Anne Vignot veut « transformer » Besançon

Anne Vignot a présenté samedi 25 janvier 2020 à la Brasserie Ile de France les grandes lignes et la philosophie du programme de "L'Équipe" (EEL -PS - PC - Génération.s - À Gauche citoyens) pour l'élection municipale de Besançon. Sur 400 propositions, intégralement dévoilées dans 15 jours, la tête de liste de "Besançon par Nature" en a égrené une cinquantaine...

Citadelle : « le bien-être animal, une préoccupation quotidienne des équipes du Muséum » (JL Fousseret)

Suite à la polémique sur le bien-être animal à la Citadelle de Besançon lancée par une pétition de Humanimo, le maire actuel Jean-Louis Fousseret réagit dans un communiqué du 23 janvier 2020. Il y évoque notamment une réflexion engagée en vue de la création d'un "master plan" pour définir "un nouveau jardin zoologique".

Municipale à Besançon : portrait de Anne Vignot (EELV – PS – PC – Génération.s – À Gauche Citoyens)

Qui sont les hommes et les femmes candidats aux municipales de Besançon ? maCommune.info vous invite à découvrir les neuf têtes de liste. Âge, profession, situation familiale, mandat. Voici le portrait officiel de Anne Vignot qui mène la liste "Besançon par Nature" (EELV - PS - PC - Génération.s - À Gauche Citoyens)

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.87
légère pluie
le 29/01 à 12h00
Vent
5.1 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
94 %

Sondage