Alerte Témoin

Municipale : le socialiste François Rebsamen candidat à un nouveau mandat à Dijon

Publié le 18/01/2020 - 09:32
Mis à jour le 18/01/2020 - 09:32

Le maire PS de Dijon François Rebsamen, ancien ministre du Travail de François Hollande, a annoncé ce vendredi 17 janvier 2020 être candidat à sa réélection à la tête de la mairie de Dijon, où il a été élu maire pour la première fois en 2001.

rebsamen
François Rebsamen © D poirier
PUBLICITÉ

"Je suis candidat pour être maire de Dijon une nouvelle fois", a déclaré M. Rebsamen, 68 ans, sur France 3 Bourgogne-Franche-Comté. "J'ai un projet, j'ai un bon bilan (...) et j'ai plein de choses à faire encore", a-t-il fait valoir.

Le maire sortant a mis en avant un projet "écologique, solidaire et attractif", porté par "les progressistes de gauche et du centre" sur une liste qui associera notamment le parti communiste et le MoDem, a-t-il indiqué dans une interview diffusée au même moment par le journal Le Bien Public.

Élu maire de Dijon pour la première fois en 2001, François Rebsamen, un fidèle de François Hollande, avait été ministre du Travail entre 2014 et 2015 avant de retrouver la tête de la capitale de Bourgogne-Franche-Comté.

"Je sors renforcé de l'épreuve que j'ai vécue"

La construction d'un tramway, la piétonnisation du centre-ville ou encore la renaissance du musée des Beaux-Arts après dix ans de travaux auront notamment marqué physiquement la capitale bourguignonne lors de ses trois premiers mandats. M. Rebsamen s'était mis en retrait de ses fonctions pendant quelques mois en 2018 pour se soigner d'un cancer, laissant la gestion de la ville a sa première adjointe Nathalie Koenders.

 "Je sors renforcé de l'épreuve que j'ai vécue", a-t-il assuré à l'AFP, disant avoir encore "beaucoup de projets en tête" pour Dijon et sa métropole, dont il brigue également la présidence. Si la "lutte contre le réchauffement climatique" est l'une des priorités du maire sortant, qui voudrait faire de Dijon une capitale verte européenne, les écologistes, membres de la majorité sortante, mèneront cette fois campagne de leur côté.

"Un regret" pour François Rebsamen, qui affirmait en décembre avoir l'écologie dans les "veines". "Toute mon action depuis 18 ans a été tournée pour faire de Dijon une ville douce à vivre et une ville écologique", a-t-il estimé. Parmi ses autres priorités, qui se déclinent en 150 propositions, figurent notamment "l'augmentation du pouvoir d'achat des Dijonnais", la "lutte contre la pauvreté" ou encore l'attractivité du territoire pour les entreprises et l'innovation.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

L’intersyndicale des retraités interpelle les candidats à l’élection municipale de Besançon

L'intersyndicale (Solidaires retraité.es, FSU, FO-retraités.e, CGT-retraité.es, FGR-FP, LSR ) a adressé une lettre aux candidats à l'élection municipale 2020 en date du 19 février 2020. Dans cette dernière, elle souhaite "attirer l'attention sur la situation particulière des retraités".

Municipale 2020 : le calendrier des derniers grands meetings des candidats à Besançon

Les candidats à la mairie de Besançon organisent leurs derniers meetings quelques jours avant le premier tour de l'élection dimanche 15 mars 2020 pour réunir les habitants, les militants ainsi que des personnalités politiques pour soutenir davantage leur candidature. Voici le calendrier…

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.59
légères chutes de neige
le 28/02 à 0h00
Vent
2.32 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
97 %

Sondage