Municipales 2020: LREM appelle des marcheuses à s'engager en politique

Publié le 09/07/2019 - 08:43
Mis à jour le 09/07/2019 - 08:43

La République En Marche vient de  lancer « Toutes Politiques », un programme d’accompagnement dédié pour inciter les femmes à s'engager en politique à l'occasion des municipales de 2020.

femme france
© Pourquoi Pas CC0 PXB
PUBLICITÉ

Dimanche 7 juillet 2019, Stanislas Guerini, délégué général de LaREM, et Marlène Schiappa, Secrétaire d’Etat à l’égalité entre les femmes et les hommes et à la lutte contre les discriminations, ont publié une tribune présentant la vision inclusive, bienveillante et tournée vers l’action que LaREM a de la politique.

« La femme la plus difficile à élire, c’est celle qui ne se présente pas. La femme la plus difficile à investir, c’est celle qui ne fait pas acte de candidature »

LaREM.

Dans la foulée, sept ministres femmes (Sophie Cluzel, Christelle Dubos, Amélie de Montchalin, Sibeth Ndiaye, Agnès Pannier– Runacher, Brune Poirson, Marlène Schiappa) ont invité leurs concitoyennes, par le biais de vidéos diffusées sur les réseaux sociaux, à s’engager en politique : « plus nous serons nombreuses, plus nous aurons le pouvoir de changer les choses ».  Un appel repris par les députées LREM.

16% de maire sont des femmes

Alors que seuls 16% des maires sont des femmes, le parti d’Emmanuel Macron souhaite accompagner les femmes qui ont la volonté de s’engager pour leur commune dans le cadre de l’appel lancé à l’engagement citoyen. 1500 personnes se sont déjà fait connaître.

« Toutes Politiques »


La République En Marche souhaite lever es freins spécifiques qui empêchent l’engagement des femmes en politique autour de trois axes :

  • Les réunions doivent être efficaces et inclusives et tout comportement inapproprié, toute remarque sexiste doivent être bannis. Un accompagnement particulier des comités locaux est prévu et un dispositif d’alerte sera déployé d’ici la fin de l’année.
  • En politique grâce à du coaching et à un programme de mentorat déployé dès la rentrée.
  • Au sein des groupes d’animateurs et animatrices locaux et des référent(e)s, avec un objectif d’atteindre la parité d’ici 2020 ; l’engagement de renforcer la présence des femmes dans les panels d’intervenants des événements publics auxquels participe LaREM (au moins 40% des intervenants devront être des femmes) ;

En Marche souhaite enfin inciter les futurs maires à nommer des femmes aux postes d’adjoint traditionnellement attribués aux hommes : premier adjoint, adjoint aux finances ou à l’urbanisme.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Municipale 2020 à Besançon : le candidat Jean-Philippe Allenbach dévoile ses premières propositions

Municipale 2020 à Besançon : le candidat Jean-Philippe Allenbach dévoile ses premières propositions

"Liste Utinam" • Le régionaliste a tenu une conférence de presse jeudi 18 juillet 2019 afin de faire connaître sa candidature officielle pour l'élection municipale de mars 2020à Besançon. Jean-Philippe Allenbach dit avoir déjà au moins une vingtaine de noms sur sa liste et dévoile les propositions que les autres candidats " ne pourront pas lui prendre". 

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

Alors que nous apprenions ce mercredi 10 juillet 2019 vers 22h16 l'officialisation de l'investiture d'Eric Alauzet par le bureau exécutif La République En Marche, le ton est monté à Paris, selon Le Parisien, qui relate les propos tenus par la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes…

Investiture « En Marche » : Alauzet veut « rassembler » autour des valeurs « écologistes humanistes et entrepreneuriales »

Investiture « En Marche » : Alauzet veut « rassembler » autour des valeurs « écologistes humanistes et entrepreneuriales »

Après l'annonce officielle de son investiture ce mercredi 10 juillet 2019 dans la soirée , le candidat officiel d'En Marche à Besançon a réagi sur sa  page Facebook. Éric Alauzet a dévoilé une des quatre priorités issues de sa consultation auprès des Bisontins : la santé.

Municipales à Besançon : Nicolas Bodin (PS) dévoile ses priorités et sa méthode

Municipales à Besançon : Nicolas Bodin (PS) dévoile ses priorités et sa méthode

Dans une lettre aux Bisontins, le candidat socialiste, place publique société civile, a souhaité faire part de ses priorités : transition écologique, qualité de vie pour tous et attractivité de Besançon et de sa communauté urbaine. Au-delà, Nicolas Bodin souhaite "ouvrir la voie vers de nouvelles méthodes de gouvernance plus ouvertes et inclusives".

Municipales 2020 : le candidat En Marche « officiellement » désigné le 10 juillet 2019

Municipales 2020 : le candidat En Marche « officiellement » désigné le 10 juillet 2019

Le nom du candidat désigné  par En Marche pour les municipales devait être annoncé ce lundi 1er juillet lors de la seconde vague d'investiture. Mais LREM a fait un pas en arrière et a repoussé l'annonce au 10 juillet. En coulisses, le nom d'Éric Alauzet revient avec force et insistance. Alexandra Cordier quant à elle ne souhaite pas commenter l'imbroglio politique bisontin dans l'attente de la décision du bureau exécutif. Difficile de savoir si le match se joue encore...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 27.23
couvert
le 20/07 à 9h00
Vent
6.67 m/s
Pression
1014.43 hPa
Humidité
50 %

Sondage