Un nouveau programme contre les nitrates d’origine agricole pour protéger l'eau

Publié le 08/08/2018 - 10:33
Mis à jour le 08/08/2018 - 10:54

En ce début d’août 2018, les agriculteurs de la région Bourgogne Franche-Comté devront suivre les nouvelles instructions de la DREAL et de la DRAAF quant à leur utilisation de nitrates.

 ©
©

Le nitrate est une substance chimique naturelle. Composé d’azote, il se forme dans les hautes couches de l’atmosphère et nous provient à travers les pluies. L’azote permet d’accélérer la croissance des plantes, les nitrates sont donc une substance prisée par les agriculteurs. Mais son utilisation en masse pose problème, notamment car les nitrates ruissellent des champs jusqu’aux cours d’eaux pour enfin les rendre toxiques et nuisibles à la flore aquatique mais aussi aux poissons, pêchés puis mangés.

Réguler l'utilisation de nitrates pour les agriculteurs

La DREAL (Direction Régionale de l’Environnement et de l’Aménagement des Logements) et de la DRAAF (Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt) ont fait appel à un bureau d‘étude privé pour élaborer un nouveau programme devant réguler l’utilisation de nitrates par les agriculteurs afin de protéger les cours d’eau et diminuer le nombre de zone d’actions renforcées (ZAR).

Pour réduire la densité de nitrates, le programme prévoit :

  • Un allongement de la période d’interdiction pour répandre des nitrates en Haute-Saône et dans le Territoire de Belfort
  • Une surveillance accrue des cours d’eau
  • Plus de zones territoriales seront placées en Zone d’Action Renforcée
  • D’harmoniser les précédents programmes d’actions régionaux des anciennes régions de Bourgogne et de Franche-Comté

Le plafond pour répandre de l’azote reste toujours de 120kg par hectare de terrain. Pour qu’une eau soit potable, il faut qu’elle contienne moins de 50mg de nitrates par litre.

Ces nouvelles prérogatives ont été élaboré dans la lignée de la loi européenne, dîtes « Directive Nitrate » qui impose aux Etats membres de fixer des programmes d’actions applicables dans les zones vulnérable.

Société

“La question n’est pas uniquement la défense des droits, mais aussi leur promotion” (Amnesty International)

Du 17 au 20 mai 2024, l’hôtel de Ville de Besançon accueille l’exposition "We want to break free*". Elle sera ensuite déplacée à la médiathèque Pierre Bayle jusqu’au 1er juin. Sébastien Tüller, responsable de la commission orientation sexuelle et identité de genre d’Amnesty International, nous en parle…

Le tourisme et le commerce bisontin au coeur du prochain conseil municipal de Besançon

Au coeur des sujets du prochain conseil municipal, le tourisme et l'activité commerciale de la Ville de Besançon seront abordés comme thème principaux ce jeudi 15 mai 2024. En conférence de presse, la Ville a dressé le bilan des derniers chiffres de la saison touristique et du commerce bisontin. 

À Besançon la boutique “L’air de rien” ferme ses portes

Ce mercredi 15 mai 2024 les autocollants "déstockage massif" et "avant cessation d’activité" sur la vitrine de la boutique bisontine L’air de rien interpellent. Située au 8 rue des Granges, la boutique avait reçu en 2023 le prix du meilleur commerce indépendant de Bourgogne – Franche-Comté mais s'apprête pourtant à baisser définitivement le rideau.

Journée prison morte : mobilisation des agents pénitentiaires après l’attaque mortelle d’un convoi

L’intersyndicale appelle ce mercredi 15 mai à un blocage national après l’attaque d’un convoi pénitentiaire hier dans l’Eure dans laquelle deux agents sont morts et trois autres ont été gravement blessés. Une minute de silence sera également observée à 11h. 

Sondage – Allez-vous assister au passage de la flamme olympique dans le Doubs ?

Alors que les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 débuteront le 26 juillet prochain, la flamme olympique elle, a d’ores et déjà fait son arrivée le 8 mai dernier sur le sol français. Son parcours s’accompagne généralement d’événements et autres animations dans les villes étapes. Dans le Doubs et plus particulièrement à Besançon, son arrivée est prévue le 25 juin 2024, avez-vous prévu de vous déplacer pour voir le passage de la flamme olympique ? C’est notre sondage de la semaine.

La marche militante des fiertés, c'est ce samedi dans les rues de Besançon

À l’occasion de la journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie, le Collectif 17 mai, dont l'assocaition Nouvel Esprit, organise cette année encore une marche militante qui se tiendra samedi 18 mai à Besançon. Après avoir atteint la barre des 1.000 manifestant(e)s en 2023, l'organisation veut passer celle des 1.500 personnes mobilisées.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.33
pluie modérée
le 18/05 à 18h00
Vent
1.27 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
78 %