Nouvelle saison au musée des Maisons comtoises… Ce qu’il ne faut pas manquer !

Publié le 15/04/2019 - 07:00
Mis à jour le 15/04/2019 - 16:55

Le musée des Maisons comtoises de Nancray a rouvert ses portes début avril 2019 pour une saison haute en couleur et riche en activités ! Découvrez le programme, les nouveautés et tous les rendez-vous à ne pas manquer ces prochains mois…

PUBLICITÉ

Dans un parc valloné de 15 hectares, a? Nancray, aux portes de Besançon, le musée des Maisons comtoises invite a? la flânerie, la contemplation, la curiosité et aux découvertes. Seul, en couple ou en tribu, vivez cette expérience singulière où s’entremêlent patrimoine, animations, expositions et évènements en plein air !

Les expos à découvrir…

Du 2 avril au 15 septembre, l’exposition 2019 – Réhabiter le monde sera le ciment et le fil rouge du musée des Maisons comtoises en cette saison. Dérèglement climatique, catastrophes écologiques, surpopulation, migration de masse, pénurie d’eau, pandémies… Tout s’est accéléré jusqu’au grand basculement. Dans ce nouveau monde qui tente de se relever de ces catastrophes, tout est à réapprendre et pour commencer, il faut construire son logement. Nous sommes en 2049 et nous essayons de ré-habiter le monde… Cette exposition d’anticipation nous propose d’imaginer comment nos enfants construiront leur habitat dans un monde où les ressources et les modes de vie auront changé. En se basant sur l’habitat vernaculaire présent aujourd’hui sur les cinq continents, l’exposition imagine celui de demain.

Exposition « Revis ou la vie Sauvages des décharges »

L’association « Revis » a eu l’idée pour cette exposition de collecter des déchets et de les exposer en recomposant une cuisine ou donner à voir un appartement. Son objectif ? Améliorer la compréhension des enjeux liés aux déchets.

  • Du 2 avril au 8 mai 2019

Exposition « Fragments » de Jean-Philippe Macchioni

L’exposition de Jean-Philippe Macchioni, artiste photographe, nous emmène à la surface d’objets divers, laissés à l’abandon. Cette matière, altérée par l’Homme et les éléments naturels, s’offre tout entière à notre imaginaire.

  • Du 29 mai au 1er septembre 2019

Les nouveautés 2019 à ne pas manquer…

A? partir de cet été : escape game au musée

Cherchez des indices pour percer les énigmes et entrez dans des lieux secrets du musée… (sur le principe des escape game).

  • Durée : 1h30.
  • Tarifs (hors tarif d’entrée) : 4,50 € / adulte
  • 12,50 € / famille
  • 2,50 € / enfant

Le musée propose une soirée ciné en plein air le 14 août.

Le 7 août, une soirée dédiée à l’astronomie sera ouverte à tous. Pour cet événement exceptionnel, le musée travaille en collaboration avec l’association astronomique de Franche-Comté et l’observatoire des sciences de l’univers.

Oïwah le 25 août mettra en avant les savoir-faire traditionnels franc-comtois avec l’association Alwati.

Deux nouveaux chefs pour le restaurant !

Au restaurant du musée, Thomas Bouvet et Sandra Nguon proposeront aux visiteurs une cuisine franc-comtoise et semi-gastronomique avec des produits frais et en circuit court.

Les vacances de Pâques au musée !

Chaque jour, de 10h30 à 17h00, plusieurs animations gratuites pour les petits et les grands pour redécouvrir la vie d’autrefois et inventer celle de demain.

La traditionnelle fête de la musique le 22 juin ! 

Pour sa 8e édition, le musée des Maisons comtoises organise samedi 22 juin de 16 heures a? minuit sa fête de la musique.

Loin du brouhaha des villes, a? cent lieues de la bande FM, le musée propose une fête de la musique différente avec une programmation étonnante et rafraîchissante ! Pas besoin de bouchons d’oreilles ni de baby-sitter, inutile de se garer sur le trottoir. Et si nous avions retrouve? l’esprit originel de la fête de la musique ?

Venez avec votre cor, votre accordéon, votre guitare… le reste de la programmation, c’est vous qui la faites (s’inscrire jusqu’au 31 mai au 03 81 55 29 77).

  • Abri en cas de pluie

Le musée en chiffres

  • Un parc de 15 hectares
  • 45 000 visiteurs par an (en moyenne)
  • 2 700 m2 muséographiés et visitables
  • 2 km de visite
  • 3 salles d’exposition temporaire
  • 35 édifices et édicules francs-comtois démontés, reconstruits et restaurés
  • 30 ans d’ouverture au public
  • 8 jardins thématiques
  • Un étang
  • Un champ de culture 100% bio
  • 7 labels et marques
  • Des cours de cuisine avec un chef étoilé
  • Un site conservatoire de plantes messicoles et potagères locales
  • Un restaurant
  • Un café
  • Une boutique proposant exclusivement des produits locaux

Infos +

  • L’entrée du musée sera gratuite à l’occasion de la fête des Mères et la fête des Pères pour ceux qui auront réservé au restaurant du musée pour le repas du midi à cette occasion. 

Infos pratiques

Horaires d’ouvertures :

  • Mai-juin : tous les jours de 10h à 18h30
  • Juillet-Août : tous les jours de 10h à 19h
  • Tarifs 

Tarifs :

  • Adulte : 9 euros
  • Tarif réduit (étudiant, demandeur d’emploi, handicapé) : 5,50 euros
  • Enfant de moins de 6 ans à 16 ans : 5 euros
  • Famille : 25 euros

1 Commentaire

Vallonné avec 2 "n" svp...
Publié le 16 avril à 23h32 par grlulu • Membre

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

La ville de Besançon dévoile un catalogue d’ouvrages vieux de plus de 500 ans

La Ville de Besançon a réalisé, après un travail de plusieurs années, un catalogue inédit de sa collection d’incunables (Ouvrage imprimé antérieur à 1500, tiré à peu d'exemplaires). Paru chez Droz dans la collection Histoire et civilisation du livre dirigée par l’EPHE et le CESR de Tours, intitule “Catalogue régionaux des incunables des bibliothèques publiques de France”, volumes concernant la Franche-Comté, il est l’œuvre de la conservatrice de la bibliothèque municipale de la Ville de Besançon, Marie-Claire Waille.

La cathédrale Notre-Dame de Paris en proie aux flammes

Un important incendie impacte la cathédrale Notre-Dame de Paris ce lundi en fin de journée. Il serait "potentiellement lié" aux travaux de rénovation au niveau de la flèche de l'édifice selon les pompiers. Les dégâts seraient déjà considérables.

Courbet a rendez-vous avec Yan-Pei Ming pour son bicentenaire

Le Doubs célèbre depuis le mois de février 2019 le bicentenaire de la naissance de Courbet, le peintre de "L'Origine du monde", par une série d'expositions et de manifestations qui culmineront lors d'un face-à-face avec les oeuvres de Yan Pei-Ming. Le peintre contemporain s'est installé ce mois d'avril 2019 dans l'atelier de Gustave Courbet.

Le Hip -Hop donnerait un goût plus intense et plus fruité au fromage…

La musique influencerait le goût du fromage • L'emmental est sensible à la musique selon une étude expérience menée durant plusieurs mois par la Haute école des Arts de Berne, dans une cave d'affinage de Berthoud, dans l'ouest de la Suisse. Après six mois et demi d'affinage au son du rock de Led Zeppelin, de la musique de Mozart ou du rap de "Tribe called quest", les meules du fromager-affineur Beate Wampfler situé dans la vallée de l'emmental, présentaient des goûts différents, en lien avec les mélodies qu'ils ont "écoutées".

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi
 7.83
ciel dégagé
le 24/04 à 21h00
Vent
3.76 m/s
Pression
1006.89 hPa
Humidité
72 %

Sondage