Nouvelle tigresse à la Citadelle de Besançon : Humanimo "ne comprend pas pourquoi"

Publié le 24/09/2020 - 12:02
Mis à jour le 24/09/2020 - 11:36

La Ville de Besançon a annoncé mercredi 23 septembre l'arrivée d'une tigresse en provenance de Londres pour tenir compagnie à Cliff, le tigre de la Citadelle. L'association de protection des animaux Humanimo dit ne pas comprendre ce nouveau transfert.

tigre citadelle besancon
© D Poirier

Suite au transfert de la jeune tigresse Taïga de la Citadelle à Riga en Lettonie, une nouvelle femelle est arrivée ce mercredi pour que le tigre Cliff ne se retrouve pas seul, qui, pour des raisons médicales, ne peut pas quitter la Citadelle.

Pour Humanimo, "Si les conditions de captivité n’étaient pas bonnes pour Cliff et Taïga, elles n’ont pas progressé aujourd’hui et l’arrivée d’une nouvelle femelle ne va pas améliorer la situation de Cliff (…)". Et d'ajouter : "Cliff, que les vétérinaires du zoo considèrent comme trop vieux et incapable de survivre à un transfert dans un sanctuaire, serait tout à coup en mesure de saillir une femelle adulte aux fins de reproduction. Pourquoi faire venir une nouvelle femelle si ce n’est pour faire naître des jeunes qui feront le business de la captivité ?"

La Ville de Besançon annonçait le 27 août dernier le départ des grands fauves du zoo de la Citadelle. "Alors qu'une réflexion s'engage maintenant sur le jardin zoologique, incluant nécessairement un questionnement sur le choix des espèces présentées, les programmes soutenus et les conditions pour parvenir à cet objectif de départ des grands fauves, les étapes engagées depuis plusieurs mois doivent être maintenus conformément aux engagements pris précédemment auprès du programme européen pour les espèces menacées (EEP)", avait indiqué Anne Vignot dans un communiqué du 23 septembre. "Le départ définitif des grands fauves fait l'objet actuellement d'une réflexion approfondie pour offrir aux animaux le meilleur accueil possible."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Entre incivilités et volonté d’accueillir des touristes, le défi à relever aux Planches-Près-d’Arbois…

Depuis deux étés (et notamment ce mois de juillet 2020), les touristes sont venus en masse (plusieurs milliers) sur le site protégé de la cascade des Tuffs aux Planches-Près d'Arbois. Bercés entre volonté d'accueillir du monde et nécessité de préserver le site, les villageois et le maire mènent des réflexions pour les saisons à venir...

L’agroalimentaire voudrait qu’industriels et collectivités accélèrent le recyclage des emballages plastiques

L'industrie agroalimentaire accélère ses efforts pour réduire le plastique, verdir ses emballages et ses processus de fabrication, mais souhaiterait que les collectivités et les industriels du recyclage en fassent autant pour améliorer la collecte et le recyclage des emballages plastique.

« Permis de louer » : Anne Vignot veut réhabiliter 520 logements au centre-ville

Habités ou non, 520 logements du centre-ville sont dans le viseur des services de la municipalité de Besançon dans la cadre de la politique de lutte contre l'habitat indigne. La Ville souhaite expérimenter sur cinq ans, dans le cadre du programme "Action Coeur de Ville", une phase de réhabilitation assortie d'aides financières. Mais elle veut aussi et surtout y adjoindre un volet énergétique. Anne vignot a interpellé à ce sujet  la ministre de la transition écologique Barbara Pompili. Le "Permis de louer" entrera en vigueur au 1er mai 2021.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.65
couvert
le 31/10 à 9h00
Vent
0.99 m/s
Pression
1024 hPa
Humidité
88 %

Sondage