Citadelle de Besançon : le premier jardin thématique ouvre ses portes !

Publié le 07/08/2023 - 16:31
Mis à jour le 10/08/2023 - 15:44

Premier d'une série de cinq jardins symbolisant les espaces de la Citadelle (monument, Musée comtois, Musée de la Résistance et de la Déportation, Muséum et Petite ferme), le Jardin Vauban est désormais accessible aux visiteurs.  

Depuis le début du mois d’août 2023, les visiteurs de la Citadelle peuvent accéder à un nouvel espace au cœur des fortifications Vauban dédié à la découverte de la biodiversité mais aussi de l’histoire de ce lieu emblématique. Inauguré mi-juillet en présence des mécènes et acteurs du projet, le Jardin Vauban présente les plantes utilisées au XVIIe siècle (alimentaires et médicinales) et permet d’évoquer l’usage du végétal dans le quotidien des soldats, mais aussi des officiers supérieurs ou des nobles qui vivaient à la citadelle. À cette époque, les habitants de la citadelle vivaient en autarcie et disposaient donc d’un espace dédié à la production de plantes et de légumes pour l’approvisionnement alimentaire. Ces plantes étaient également utilisées pour la confection de tissus, pour le chauffage, pour soigner ou encore pour empoisonner. Les visiteurs curieux pourront se renseigner sur les différentes espèces de plantes grâce à une présentation thématisée et des panneaux d’information ou juste se poser dans les espaces de repos au milieu de la végétation, entre deux musées de la Citadelle.

A l’automne viendra le tour de "Résurrection", la roseraie du Musée de la Résistance et de la Déportation. Elle sera composée de roses de Ravensbrück, fleur créée pour l'anniversaire de la libération du camp. Suivront d'autres jardins thématiques, au rythme d’un nouveau par an, chacun dotés de leur propre identité en lien avec les espaces de la Citadelle.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

2e édition du Metal Fest à Besançon : ”Le métal est bien vivant !”

Pour sa deuxième édition, le Besak Metal Fest fait son retour à la Rodia le 8 mai 2024 à partir de 20h. Cette soirée sera encore une fois marquée par une forte empreinte locale, avec deux groupes ”régionaux” émergents, Swarmaggedon et JE, suivis de Death Decline (Dijon) et de Mortuary (Nancy). L’objectif de ce festival est de donner de la visibilité à des groupes régionaux de niveau professionnel et de bénéficier de la présence de deux groupes à la renommée nationale. 

Musée d’Arts et du Temps : “Nous sommes inquiets pour la santé des agents” (intersyndicale)

Emmanuelle Monnin pour le syndicat Sud CT 25, accompagnée de Sophie Caron, pour Force ouvrière a indiqué "être inquiète" pour les agents, notamment suite à des problèmes de management de la part de Laurence Madeline, la directrice des musées d’arts et du Temps. L’intersyndicale lance également un appel à la maire de Besançon…

Une manifestation contre la répression des free party à Besançon

Suite à une initiative nationale lancée par le compte Instagram ”Tekno anti-répression”, le collectif Franche-Comtek appelle à manifester dans les rues de Besançon samedi 13 avril 2024. Objectif : protester contre ”la politique répressive que mène l’Etat à l’encontre des free party depuis plus de 30 ans et plus particulièrement ces cinq dernières années.”

La Citadelle de Besançon met la biodiversité à l’honneur…

Pour mettre en lumière les projets de conservation d’espèces précieuses soutenus par l’équipe du parc zoologique, le muséum organise à la Citadelle de Besançon du 16 avril au 29 mai 2024 une saison de sensibilisation, le "Printemps de la biodiversité". Sept après-midi seront ainsi dédiées à la découverte d’espèces fascinantes, de leurs environnements fragilisés et des actions mises en œuvre pour leur protection. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.11
légère pluie
le 22/04 à 15h00
Vent
5.33 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
63 %