Pain, fromage et viande : le tiercé gagnant en Bourgogne Franche-Comté

Publié le 11/07/2019 - 14:30
Mis à jour le 09/08/2019 - 11:11

agro-alimentaire • Le résultat de l'étude début juillet sur l’industrie agroalimentaire en Bourgogne Franche-Comté  est sans appel : la part de cette industrie dans la région est plus importante qu'au niveau national, l’emploi y est stable et contribue à la dynamique de nos campagnes.

Cave d'affinage des comté dans le fort des Rousses (Jura) ©Max LesZed.com CC2.0
Cave d'affinage des comté dans le fort des Rousses (Jura) ©Max LesZed.com CC2.0
PUBLICITÉ

En 2015, 3 300 établissements des industries agroalimentaires (IAA) sont présents dans la régionBourgogne-Franche-Comté.

Principalement des artisans

Un peu plus de 1 000 sont des établissements industriels, alors que près de 2 300 ont des activités artisanales (boulangerie-pâtisserie, charcuterie). L’ensemble de ces établissements emploient plus de 25 400 salariés auxquels s’ajoutent près de 2 600 intérimaires.

Boulangerie > produits laitiers > viandes

  • La boulangerie-pâtisserie représente le premier employeur des IAA avec 35,2 % de l’emploi total
  • La fabrication de produits laitiers occupe une place prépondérante en Bourgogne-Franche-Comté. Elle concentre 20,8 % de l’emploi régional des IAA. La BFC est d’ailleurs au premier rang national dans ce domaine.
  • Avec 5 000 emplois, la transformation de la viande est le troisième secteur employeur de la région

Une meilleure situation qu’au niveau national

La situation économique et financière des entreprises de la région est plus favorable qu’en France métropolitaine en 2016 et elle s’est sensiblement améliorée depuis trois ans.

En particulier, la fabrication de produits laitiers, très présente dans la région, porte la croissance économique du secteur. Le résultat brut d’exploitation des entreprises régionales passe de 185 millions d’€ à 226 millions en 2016.

Malgré la crise, l’emploi est stable

Entre 2007 et 2013, l’emploi salarié dans l’industrie agroalimentaire avait baissé, encore d’avantage qu’au niveau national. Mais depuis 2013, il est quasiment stable.

Part des activités par département

On peut voir que

  • dans le Doubs, les activités principales sont l’artisanat commercial (autour de Besançon, Montbéliard) et les produits laitiers (Haut-Doubs).
  • Dans le Jura, les IAA de produits laitiers sont les plus répandues, avec quelques artisanats commerciaux.
  • En Haute-Saône, la viande (Lure, Luxeuil) se dispute aux produits laitiers (Vesoul).
  • Dans le Territoire de Belfort, on trouve principalement des artisans commerciaux.

Le vin reste la spécialité de nos voisins Bourguignons.

Etude réalisée par la Direccte et la Draaf

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Municipale 2020 : Karim Bouhassoun dévoile son programme pour le développement de l’économie numérique à Besançon

Karim Bouhassoun, candidat Bisontines-Bisontins à l'élection municipale 2020, accompagné de membres du mouvement, était invité à visiter l’entreprise Quarks Solutions à Besançon, une société de développement de logiciels en technologie web, spécialisée dans la prévention et la réglementation sur les produits chimiques jeudi 12 décembre 2019. A cette occasion, le candidat a dévoilé les orientations en matière de développement de l’économie numérique élaborées par des chefs d’entreprise et des spécialistes du numérique, lors de plusieurs réunions et rencontres avec le monde économique.

La prime de Noël de fin d’année pour plus de 73 000 foyers de Bourgogne Franche-Comté

La prime exceptionnelle de fin d’année, dite "prime de Noël", est versée le 13 décembre 2019 sur le compte de 73 372 foyers en Bourgogne Franche-Comté. Seuls les bénéficiaires de certains minimas sociaux comme le RSA, l’allocation de solidarité spécifique et l’allocation équivalent retraite.

Saint-Jacques : signature de la vente du foncier de la Grande bibliothèque

Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon et président de Grand Besançon Métropole ainsi que Chantal Carroger, directrice générale du Centre Hospitalier Universitaire de Besançon, ont signé ce 9 décembre 2019 la vente au Grand Besançon du foncier de la Grande Bibliothèque Saint-Jacques évalué à 2,1 millions d’euros.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.99
légère pluie
le 15/12 à 18h00
Vent
2.32 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
91 %

Sondage