Pain, fromage et viande : le tiercé gagnant en Bourgogne Franche-Comté

Publié le 11/07/2019 - 14:30
Mis à jour le 11/07/2019 - 11:41

Une étude a été publiée le 9 juillet 2019 sur l’industrie agroalimentaire en Bourgogne Franche-Comté. Le résultat est sans appel : la part de cette industrie dans la région est plus importante qu'au niveau national, l’emploi y est stable et contribue à la dynamique de nos campagnes.

Cave d'affinage des comté dans le fort des Rousses (Jura) ©Max LesZed.com CC2.0
Cave d'affinage des comté dans le fort des Rousses (Jura) ©Max LesZed.com CC2.0
PUBLICITÉ

En 2015, 3 300 établissements des industries agroalimentaires (IAA) sont présents dans la régionBourgogne-Franche-Comté.

Principalement des artisans

Un peu plus de 1 000 sont des établissements industriels, alors que près de 2 300 ont des activités artisanales (boulangerie-pâtisserie, charcuterie). L’ensemble de ces établissements emploient plus de 25 400 salariés auxquels s’ajoutent près de 2 600 intérimaires.

Boulangerie > produits laitiers > viandes

  • La boulangerie-pâtisserie représente le premier employeur des IAA avec 35,2 % de l’emploi total
  • La fabrication de produits laitiers occupe une place prépondérante en Bourgogne-Franche-Comté. Elle concentre 20,8 % de l’emploi régional des IAA. La BFC est d’ailleurs au premier rang national dans ce domaine.
  • Avec 5 000 emplois, la transformation de la viande est le troisième secteur employeur de la région

Une meilleure situation qu’au niveau national

La situation économique et financière des entreprises de la région est plus favorable qu’en France métropolitaine en 2016 et elle s’est sensiblement améliorée depuis trois ans.

En particulier, la fabrication de produits laitiers, très présente dans la région, porte la croissance économique du secteur. Le résultat brut d’exploitation des entreprises régionales passe de 185 millions d’€ à 226 millions en 2016.

Malgré la crise, l’emploi est stable

Entre 2007 et 2013, l’emploi salarié dans l’industrie agroalimentaire avait baissé, encore d’avantage qu’au niveau national. Mais depuis 2013, il est quasiment stable.

Part des activités par département

On peut voir que

  • dans le Doubs, les activités principales sont l’artisanat commercial (autour de Besançon, Montbéliard) et les produits laitiers (Haut-Doubs).
  • Dans le Jura, les IAA de produits laitiers sont les plus répandues, avec quelques artisanats commerciaux.
  • En Haute-Saône, la viande (Lure, Luxeuil) se dispute aux produits laitiers (Vesoul).
  • Dans le Territoire de Belfort, on trouve principalement des artisans commerciaux.

Le vin reste la spécialité de nos voisins Bourguignons.

Etude réalisée par la Direccte et la Draaf

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

Cinq mini-entreprises de Bourgogne Franche-Comté ont participé du 3 au 5 juillet 2019 à Lille au championnat national des mini-entreprises organisé par l'association "entreprendre pour apprendre". "Vin Mille Arômes", mini-entreprise de l’ECM de Besançon qui a créé une application d'accord mets-vins, a remporté le prix "champion national du numérique"

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Le site historique du boulevard Barbès à Paris sera bientôt le seul Tati en France, son propriétaire depuis deux ans ayant décidé de fondre l'enseigne dans sa quasi-totalité au sein de Gifi, avec au passage la fermeture de 13 autres magasins Tati en difficulté. Ceux de Besançon et Dole sont donc concernés.

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Le pôle tertiaire Viotte à Besançon prend toute son ampleur durant cet été 2019 sur le secteur Sud de l'éco quartier. Les bâtiments A1 à A 5 qui accueilleront 800 agents des services de l'État ont pris de la hauteur le long des voies ferrées et le bâtiment B de la région (200 agents) est en cours d'élévation en parallèle de la rue de la Viotte. À mi-parcours, visite du chantier avec Bernard Bletton, directeur général de la Sédia Bourgogne Franche-Comté et de Territoire 25.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 26.86
couvert
le 20/07 à 9h00
Vent
6.67 m/s
Pression
1014.43 hPa
Humidité
50 %

Sondage