Pas de police municipale à Planoise : réaction de Ludovic Fagaut

Publié le 22/12/2022 - 14:01
Mis à jour le 22/12/2022 - 21:25

Suite à l’annonce sur maCommune.info de l’ordre pour la police municipale de plus intervenir dans le quartier Planoise vendredi 17 décembre, Ludovic Fagaut, chef de file de l’opposition au conseil municipal de Besançon, réagit ce jeudi en qualifiant cette décision notamment de "laxiste" et "pas acceptable".

Ludovic Fagaut © Alexane Alfaro
Ludovic Fagaut © Alexane Alfaro

Ludovic Fagaut, président du groupe Besançon maintenant parle d’un "aveu de faiblesse" de la part de la municipalité qui "témoigne d’abord d’un manque de courage politique et démontre une fois de plus le laxisme des élus de la majorité sous couvert de leur idéologie." En se demandant : "Comment peut-on abandonner certains quartiers aux délinquants et interdire ainsi à nos policiers municipaux d’exercer leur métier en matière de sûreté publique ? En sera-t-il de même dans le futur pour les autres quartiers de la ville touchés eux aussi par le trafic de stupéfiants ? Nos policiers municipaux devront-ils là aussi détourner le regard et laisser faire ? Comment une majorité peut-elle donner de tels ordres et accepter que nos quartiers ne soient plus protégés ?"

Le groupe politique demande à nouveau le recrutement de 50 policiers municipaux, "formés et armés afin de leur donner les moyens d’agir dans leur mission de sécurisation de la population mais aussi pour qu’ils puissent se protéger eux-mêmes. Ce sont en effet, le plus souvent, les primo arrivants sur les lieux de délinquance. Nous demandons que nos quartiers ne soient plus laisse?s a? la dérive et aux mains des délinquants."

"Un signal terrible aux habitants de Besançon"

Pour Ludovic Fagaut, "cette décision unilatérale, dogmatique et laxiste n’est pas acceptable et ne respecte ni les habitants ni les policiers municipaux. De quelle façon est considérée notre police municipale et à quoi sert-elle ? Uniquement le stationnement ? C’est irrespectueux à leur égard". Il ajoute que "Cet ordre contreproductif de la part de la majorité envoie un signal terrible aux habitants de Besançon en laissant l’impunité s’installer au profit des délinquants."

Dans la conclusion de son communiqué, il écrit : "En tant que maire, il ne faut pas trembler au moment de prendre des décisions et il faut surtout assumer ses responsabilités sans la renvoyer sur les chefs de services. Assurer la sécurité des habitants en fait partie. Désormais, la majorité municipale ne nous dit plus qu’on ne peut rien faire, elle ordonne de ne rien faire !"

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Christophe Grudler au lancement d’Ariane 6 : ”Ce succès va permettre à l’Europe de retrouver son accès autonome à l’espace”

Le député européen terrifortain, Christophe Grudler (MoDem / Renew Europe), spécialiste des questions spatiales au Parlement européen, a assisté au succès du vol de qualification d’Ariane 6 mardi 9 juillet 2024 du port spatial de l’Europe à Kourou. Seul représentant des institutions de l’Union européenne sur place, il appelle à généraliser la préférence pour un lanceur européen, pour les lancements de satellites européens.

2e tour des législatives 2024 : réaction d’Éric Fusis, candidat RN battu dans la 2e circonscription du Doubs

Dans la deuxième circonscription du Doubs, Éric Fusis, le candidat du Rassemblement National est arrivé derrière la candidate du Nouveau Front populaire, Dominique Voynet, lors du deuxième tour des élections législatives anticipées de ce dimanche 7 juillet 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.67
peu nuageux
le 16/07 à 09h00
Vent
4.94 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
79 %