Pascal Gudefin, nouveau directeur de cabinet du maire de Besançon

Publié le 06/11/2017 - 05:43
Mis à jour le 06/11/2017 - 12:50

Pascal Gudefin prend à partir de ce lundi 6 novembre 2017, ses fonctions de directeur de cabinet du maire de Besançon, président du Grand Besançon et premier vice-président de France Urbaine. Il succède à Alexandre Grandvoinnet qui occupait ce poste depuis cinq ans.

photo_pascal_gudefin_3.jpg
© DR
PUBLICITÉ

Avant sa nomination, Pascal Gudefin, ingénieur des travaux publics de l’Etat, était directeur du département mobilités à la Communauté d’Agglomération du Grand Besançon où il a exercé les fonctions de directeur du projet de Tramway de 2010 à 2014.

Pour Pascal Gudefin les quatre priorités de son mandat sont :

  • l’éducation
  • la vie des quartiers
  • la sécurité
  • la proximité

« Originaire de Louhans, je connais bien Besançon, ma ville de coeur depuis 1994. J’avais le souhait d’apporter à cette ville et à son maire, mon expérience du terrain acquise au cours de la conduite de nombreux projets en Franche-Comté, dont celui du tramway. Je souhaite travailler avec l’ensemble des élus qu’ils soient dans la majorité ou dans l’opposition. Besançon et son agglomération regorgent de projets et de talents, ce qui rend ce poste enthousiasmant et exigeant. Je veux aussi être celui qui permette cette écoute des citoyens bisontins des bonnes volontés et de toutes les énergies », explique-t-il.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

LREM dévoile 19 premiers candidats pour les municipales : Pierre Simon est investi à Pontarlier

LREM dévoile 19 premiers candidats pour les municipales : Pierre Simon est investi à Pontarlier

La République en marche a dévoilé lundi ses 19 premiers candidats pour les élections municipales, de Toulon à Mayenne en passant par Pontarlier, en se fixant l'objectif d'atteindre au moins 10.000 conseillers municipaux après mars 2020. Sans surprise, Pierre Simon a été désigné par la commission nationale d'investiture sur Pontarlier. À BesançonIl faudra encore patienter jusqu'à fin juin début juillet pour savoir qui sera investi par "En Marche". 

Un appel pour rassembler le Parti écologiste et le Parti socialiste

Un appel pour rassembler le Parti écologiste et le Parti socialiste

Lors des élections européennes de mai dernier, le Parti socialiste a connu une défaite historique en France. Avec 6,2 % des voix, le PS se situe loin derrière les autres grands partis français. Aujourd’hui, le PS lance un appel pour s’associer avec les écologistes qui rejoignent les mêmes valeurs. Martial Bourquin, sénateur du Doubs, approuve cet appel.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.5
ciel dégagé
le 25/06 à 21h00
Vent
1.75 m/s
Pression
1021.17 hPa
Humidité
81 %

Sondage