Paul Mumbach, candidat "des maires en colère" à la présidentielle 2017

Publié le 15/02/2016 - 11:42
Mis à jour le 15/02/2016 - 13:56

Paul Mumbach, fondateur du nouveau parti politique "Les Fédérés" et actuellement maire de Dannemarie en Alsace, a décidé d’être candidat à la prochaine présidentielle de 2017. Dès ce lundi 15 février 2016, ce candidat part à la recherche des 500 signatures.  

 ©
©

"Partisan d’une véritable démocratie locale et participative", il se présentera comme "le seul candidat à défendre les collectivités territoriales en général et des maires en colère en particulier."

Son programme qui sera détaillé lors d’un prochain point de presse se déclinera, sur les plans notamment institutionnel, économique, social et fiscal autour du projet suivant : "Aux régions les maximum du possible, à l’État le minimum du nécessaire". 

Il prévoira "la nécessaire ratification des fusions de régions" par les populations concernées, via un référendum, comme prévu par la "Charte européenne de l’autonomie locale".  

Maire d’une petite commune, il se dit "convaincu" de pouvoir réunir les 500 signatures "puisque déjà aisément trouvables sur les seules régions de la bande Est du territoire (Alsace, Franche-Comté, Rhône-Alpes, Savoie et PACA)" où, dans un premier temps, il va concentrer sa recherche de parrainages. 

C’est également là que se trouvent aujourd’hui les premiers partisans du projet comme Frédéric Turon (président des "Alsaciens Réunis"), Jean-Philippe Allenbach (président du "Mouvement Franche-Comté" et déjà candidat à la candidature à la présidentielle de 2007), Gérald Calmus (conseiller municipal d’Yvoire et ancien responsable de la "Ligue savoisienne") et Francis Hodbert (président d’APICS, association Niçoise "pour la promotion de l’image des communes" en région PACA).

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Au bout d’une nuit blanche, premier feu vert de l’Assemblée pour le projet de loi sur le pass sanitaire

Lutte contre la recrudescence de l'épidémie dopée au variant Delta ou combat pour les libertés publiques : au bout d'une nuit blanche d'intenses débats, l'Assemblée a voté ce 23 juillet 2021 le nouveau projet de loi anti-Covid avec à la clef l'extension controversée du pass sanitaire et l'obligation vaccinale pour les soignants.

Pass sanitaire dans les centres commerciaux : 20 km « c’est beaucoup » pour définir un bassin de vie, selon Griset

Un périmètre de 20 km, "c'est beaucoup" pour définir le "bassin de vie" dans lequel les centres commerciaux de grande taille seront accessibles sans pass sanitaire en raison de l'absence d'autres commerces de première nécessité, a estimé ce mardi 20 juillet 2021 le ministre chargé des PME Alain Griset.

Covid-19: Jean Castex sera au 13H00 de TF1 ce mercredi

Le Premier ministre, Jean Castex, est l'invité du journal de 13H00 de TF1 ce mercredi, avant le début de l'examen par l'Assemblée nationale du projet de loi intégrant l'obligation vaccinale des soignants et étendant le pass sanitaire, a annoncé ce lundi 19 juillet 2021 la chaîne.

Eric Dupond-Moretti est mis en examen pour soupçons de prise illégale d’intérêts

Une première pour un ministre de la Justice en exercice : à l'issue de près de six heures d'interrogatoire à la Cour de justice de la République (CJR), Eric Dupond-Moretti a été mis en examen dans l'enquête sur de possibles conflits d'intérêts avec ses anciennes activités d'avocat ce vendredi 16 juillet.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.18
couvert
le 24/07 à 0h00
Vent
0.58 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
93 %

Sondage