Philippe Mougin : "Le candidat UMP s’avère prêt à dire n’importe quoi"

Publié le 25/03/2014 - 16:31
Mis à jour le 26/03/2014 - 10:29

Dans un communiqué que maCommune.info a traité ce mardi matin, Jacques Grosperrin, candidat à la mairie de Besançon pour la liste UMP-UDI-Modem,  a déclaré que "Voter Front national c'est voter Fousseret" et que "Le Front national n'accèdera pas à la mairie, il ne résoudra pas les problèmes de Besanc?on". Philippe Mougin, candidat du Front national, lui répond dans un nouveau communiqué dans lequel il déclare que "le candidat UMP s'avère prêt à dire n'importe quoi... quitte à sombrer dans le ridicule !"

 ©
©

"Faut-il que Jacques GROSPERRIN soit à ce point désespéré pour qu’il se risque à livrer dans un récent communiqué de presse, une analyse aussi bidon : « … Le Front national n'accèdera pas à la mairie, il ne résoudra pas les problèmes de Besanc?on. (...) Voter Front National c'est voter Fousseret." rétorque Philippe Mougin.

Il ajoute que "Visiblement très secoué par le score de la liste « Besançon Bleu Marine », le candidat UMP s’avère prêt à dire n’importe quoi… quitte à sombrer dans le ridicule ! Car s’il est un parti politique en France qui fait très concrètement le jeu des socialistes et qui ne rate jamais une occasion de s’accoquiner avec la gauche, c’est bien l’UMP. 

Enfin le candidat frontiste questionne : Faut-il encore rappeler à M. GROSPERRIN que les différents élus UMP, DVD, UDI et autres apparentés siégeant au Conseil municipal de Besançon, dont certains figurent d’ailleurs sur sa liste, n’ont pas été ce que l’on pourrait appeler de grands opposants au Maire socialiste ? Mais comment en serait-il autrement puisque la différence politique entre M. GROSPERRIN et M. FOUSSERET est de l’épaisseur d’une feuille de papier à cigarette. Sur le fond politique, en effet, l’UMP partage les mêmes valeurs que le PS (poursuite d’une politique d’immigration massive, laxisme en matière de lutte contre l’insécurité, soumission totale face aux diktats de l’Union européenne, maintien du modèle économique ultralibéral qui détruit nos entreprises et nos emplois…)"

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Apprentis étrangers : les sénateurs rejettent la loi « Ravacley »

Connu pour s’être fermement opposé à l’expulsion de son apprenti en janvier dernier par une grève de la faim, le boulanger Stéphane Ravaclay n’a pas fini de faire parler de lui. Il a notamment créé l’association patrons solidaires et s’est rendu au Sénat pour tenter de faire passer une loi portée par Jérôme Durain. Cette dernière a été rejetée par 237 voies contre 107.

France 2030 : un « plan audacieux » pour Éric Alauzet

Vidéo • Quelles sont les conditions de la réussite de ce plan ? Dans les questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, le député LREM du Doubs a interrogé le ministre Cédric 0 tout en félicitant le gouvernement pour son "plan d’investissement audacieux pour la France afin de relever tant de défis : climat et biodiversité, démographie et migration, inégalités et exclusions".

Projets photovoltaïques : « le gouvernement traduit enfin ses engagements » selon Marie-Guite Dufay

La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, a annoncé, ce jeudi 7 octobre, la signature d’un arrêté facilitant le développement des projets photovoltaïques sur grandes toitures, en permettant aux projets de moins de 500 kW, soit 5 000 m2 de surface, d’avoir droit à un tarif d’achat sans avoir besoin de passer par un appel d’offres. Pour la présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté, qui dit s'être "beaucoup battue" sur ce sujet, s'en réjouit dans un communiqué.

Périscolaire et cantine : une pétition pour demander à la maire de Besançon un accueil « de qualité »

Depuis le 3 octobre dernier, des parents d'élèves de l'école Jean Boichard à Besançon ont lancé une pétition, accessible à tous les parents d'élèves de la ville, pour demander à la maire un accueil périscolaire "de qualité" dans les établissements.

Vivez en direct le conseil communautaire de Grand Besançon Métropole du 7 octobre 2021

Suivez en direct le conseil communautaire du Grand Besançon Métropole ce jeudi 7 octobre 2021 à partir de 18h00. À l'ordre du jour ? le projet Cité de l’Emploi, un point d'avancement sur le sujet du campus Bouloie – Temis et les nouveaux projets de pistes cyclables et crédits dédiés aux mobilités douces.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 3.72
ciel dégagé
le 16/10 à 6h00
Vent
2.05 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
100 %

Sondage