Pimkie : fermeture de 64 magasins et suppression de 257 postes d'ici 2027

Publié le 30/03/2023 - 15:25
Mis à jour le 31/03/2023 - 12:00

Dans un communiqué, l’enseigne a dévoilé un "plan d'économie" qui s'explique par "une baisse de la fréquentation et des ventes" et implique la fermeture de 64 boutiques.

 © Élodie R
© Élodie R

L'enseigne de prêt-à-porter féminin Pimkie a annoncé mercredi 29 mars 2023 son intention de fermer 64 magasins d'ici 2027, conduisant à la suppression progressive de 257 postes, dans le cadre d'un plan de transformation de son propriétaire Pimkinvest. On ignore à l’heure actuelle si l’une ou plusieurs des sept boutiques Pimkies, que compte la Franche-Comté, seront ou non impactées par cette décision. 

Ce "plan d'économie" s'explique par "une baisse de la fréquentation et des ventes", révèle dans un communiqué la marque, rachetée à l'association familiale Mulliez (AFM) en février par Pimkinvest, consortium mené par les groupes Lee Cooper France, Amoniss (Kindy) et Ibisler Tekstil.

Des délégués syndicaux de Pimkie avaient alerté début février sur l'imminence d'un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE), craignant alors la disparition d'environ 500 postes. "Les leviers pour réduire le nombre de fermetures seront étudiés avec attention, à chaque fois que cela sera possible, notamment aux côtés des partenaires bailleurs de Pimkie", est-il précisé dans le communiqué.

Des solutions de "reclassement internes" proposées aux salariés

Ce plan vise à "inscrire Pimkie dans un projet de long terme, en s'appuyant sur une structure saine", affirme la direction de la marque. Pimkie liste plusieurs chantiers dont une "modernisation de l'offre et de l'image", une "transformation digitale» ou "l'amélioration de la performance commerciale". L'entreprise entend "tout mettre en œuvre pour proposer des solutions favorisant le repositionnement des salariés" via un "reclassement interne" et "un accompagnement personnalisé", a-t-elle assuré. 

Citée dans le communiqué, la directrice générale de Pimkie Sandrine Lilienfeld espère "réaffirmer la place de Pimkie" dans "le top 3 des marques préférées des femmes de 18 à 25 ans".

L'enseigne longtemps détenue par l'AFM, qui emploie 1500 salariés et compte 232 magasins en propre et 81 en affiliation, avait annoncé en octobre être entrée en négociations exclusives en vue de son rachat. La vente a été finalisée le 22 février. 

Un secteur en crise 

Le secteur du prêt-à-porter en France est secoué depuis plusieurs mois par une violente crise, qui s'est notamment traduite par la liquidation de Camaïeu en septembre 2022 et par les placements en redressement judiciaire de Go Sport, Gap France et Kookaï en début d'année 2023.

Le 20 février, le chausseur San Marina a été placé en liquidation judiciaire, entraînant 650 salariés dans sa chute. L'enseigne spécialisée dans le jean Kaporal, qui emploie 534 personnes, a annoncé mardi demander son placement en redressement judiciaire.

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Les saucisses de Morteau et de Montbéliard primées au Concours général agricole 2024 

Ce dimanche 25 février 2024 s'est déroulé dans le cadre du Salon international de l’agriculture, le concours général agricole. Au cœur de cette compétition les saucisses de Morteau et de Montbéliard, fiertés du terroir franc-comtois, ont une nouvelle fois brillé !

172 millions d’euros investis par l’agence de l’eau au 3e trimestre 2023

Au cours du troisième trimestre 2023, l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse a accompagné près de 1.700 projets portés par les collectivités, entreprises, agriculteurs et associations pour améliorer la qualité des eaux et des milieux aquatiques dans les bassins Rhône-Méditerranée et de Corse. Des investissements dynamiques et "à la hauteur des enjeux pour l’eau dans le contexte de changement climatique" pour l’agence de l’eau.

Deux ans de soutien à l’Ukraine pour l’association UKRaide

Le 24 février 2024 a marqué les deux ans du lancement de l’opération militaire spéciale russe contre l’Ukraine. Une guerre qui ne respecte pas le droit international et qui vise inlassablement des infrastructures non militaires telles que les écoles, les jardins d’enfants, les logements de particuliers ou encore les hôpitaux. En 2024, l’association UKRaide poursuit sa mobilisation en continuant d’acheminer des camions d’aide en Ukraine.

Des chasseurs du Doubs demandent à pouvoir chasser le lynx, espèce protégée

Dans un courrier du 16 février 2024, l’Association intercommunale de chasse agrée (AICA) de Fournets-Luisans représentée par son président Steve Thalmann, a demandé à la fédération départementale des chasseurs du Doubs de soumettre au vote de la prochaine assemblée générale un déclassement du lynx boréal, espèce protégée. Une proposition qui n’a pas manqué de faire bondir le centre Athénas, dont la mission est en partie dédié à la protection du félin. 

À Besançon, une centaine de personnes rassemblées en hommage au groupe Manouchian

Alors que le couple de résistants communistes, Missak et Mélinée Manouchian étaient panthéonisés lors d’une cérémonie d’hommage national à Paris mercredi 21 février, en même temps à Besançon, une cérémonie s’est  tenue place du 8 Septembre en présence d’une centaine de personnes.

Mars Bleu revient en Bourgogne Franche-Comté : s’il est détecté tôt, le cancer colorectal se guérit 9 fois sur 10

Tous les deux ans, les Bourguignons-Francs-Comtois de 50 à 74 ans sont invités à réaliser un test de dépistage du cancer colorectal. À l’occasion de Mars Bleu, du 1er au 31 mars 2024, campagne nationale de sensibilisation au dépistage de ce cancer, le Centre régional de coordination des dépistages des cancers (CRCDC) rappelle l’importance de réaliser ce test.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 10.72
légère pluie
le 26/02 à 12h00
Vent
2.37 m/s
Pression
998 hPa
Humidité
79 %