Alerte Témoin

Polémique sur le voile : l'assemblée régionale "profondément marquée" selon Marie-Guite Dufay

Publié le 15/11/2019 - 13:30
Mis à jour le 15/11/2019 - 12:26

Le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, qui se réunissait ce vendredi 15 novembre 2019 en assemblée plénière un mois après la polémique déclenchée par un élu RN au sujet d'une femme voilée dans le public, reste "profondément marqué", a estimé sa présidente (PS) Marie-Guite Dufay.

dessin voile conseil regional CCIF
© CCIF

"Nous sommes beaucoup ici à rester profondément marqués par l'agressivité et la volonté de stigmatiser qui a caractérisé ce moment", a lancé Mme Dufay en ouverture de la première session plénière de l'assemblée régionale depuis cet événement.

Rappel des faits

Julien Odoul, par ailleurs membre du bureau national du RN, avait demandé en séance plénière, le 11 octobre, à ce qu'une femme dans le public, accompagnant un groupe d'enfants, retire son voile.

Filmée et diffusée sur internet par M. Odoul, cette scène avait provoqué une polémique nationale sur le sujet.

"Rien n'interdisait (...) de porter son voile"

"En tant que présidente de cette assemblée, j'ai clairement assumé la responsabilité qui m'incombe. De faire respecter la loi, toute la loi, rien
que la loi, ainsi que notre règlement intérieur", a martelé Mme Dufay, rappelant que rien n'interdisait à cette accompagnatrice de porter son voile.

"C'est au législateur de trancher ces questions, dans le cadre d'un débat ouvert, maîtrisé et apaisé", a-t-elle estimé, excluant de modifier le règlement de l'assemblée régionale.

Julien Odoul : "le voile n'est pas souhaitable"

"Le voile n'est pas souhaitable dans notre société et le voile n'était pas souhaitable lors de cette séance du Conseil régional", a rétorqué vendredi
Julien Odoul. "C'est la loi, en effet, mais au-delà de la loi, il y a l'esprit de la loi (et) l'esprit de la France."

Selon l'élu RN, une partie des Français a été "choquée" qu'une représentante de la République "se soit laissée dicter sa conduite par une
provocation, parce que c'était une provocation", a-t-il insisté.

"Vous nous dites que cette personne était une maman, qu'elle a été humiliée, agressée", mais ce sont "la République et la laïcité (qui) ont été agressées dans cet hémicycle" (Julien Odoul)

Mme Dufay a rappelé vendredi avoir fait un signalement au procureur de la République de Dijon. La femme voilée prise à partie avait de son côté porté plainte quelques jours après les faits, dénonçant notamment des "violences aggravées" auprès du parquet de Dijon.

M. Odoul avait de son côté annoncé, une semaine après les faits, une plainte contre un internaute qui avait appelé sur Twitter à "lui rendre visite
à sa permanence".

(AFP)

1 Commentaire

Je suis profondément choqué par le laxisme de l'Assemblée et de sa présidente sur l'absence de réaction face à l'exhibition religieuse manifestée et je déplore hélas que le seul républicain de l'Assemblée soit un membre du MN
Publié le 16 novembre 2019 à 09h05 par gaucher • Membre

Un commentaire

Laisser un commentaire

Religion

Cette année, le Ramadan sera « source de paix et de spiritualité » tout en « participant à l’effort national » contre le coronavirus

Si dans plusieurs pays musulmans la question de maintenir ou non le Ramadan au mois d'avril cette année se pose en raison de la pandémie du covid-19, en France, il n'y aura aucun changement : le Ramadan commence ce vendredi 24 avril jusqu'au 24 mai 2020, nous confirme Khalid Jarmouni, président du Centre culturel islamique de Franche-Comté.

Les lieux de culte ne rouvriront pas avant juin selon Emmanuel Macron

Emmanuel Macron s’est montré prudent sur la possibilité de rouvrir les lieux de culte lors du déconfinement, évoquant une période d’observation jusqu’à “mi-juin”, ont rapporté des responsables de culte et de loges maçonniques, après une audio-conférence ce mardi 21 avril avec le président.

Septième « urbi et orbi » de Noël pour le pape François

Le pape François doit adresser son traditionnel message "urbi et orbi" à la ville de Rome et au monde, en latin,  à l'occasion de son septième Noël dans ses fonctions, mercredi au Vatican, pour un vaste tour d'horizon des zones de conflits. Mardi soir, lors de sa traditionnelle homélie de la messe de Minuit, l'Argentin avait mis l'accent sur l'amour "inconditionnel" et "gratuit" face à la logique marchande  

Voile refusée dans une maison de retraite : la paroisse a trouvé un appartement à la religieuse

Le père Florent Belin, curé de la paroisse Notre-Dame de la Motte de Vesoul, tient à s'exprimer dans un communiqué après l'ampleur prise dans les médias après son édito sur la laïcité dans un bulletin paroissial. Le prêtre s'interrogeait que la notion de laïcité après avoir eu connaissance de l'histoire d'une religieuse venue prendre sa retraite à Vesoul et qui souhaite continuer à porter le voile et l'habit.

Polémique sur le voile : l’assemblée régionale « profondément marquée » selon Marie-Guite Dufay

Le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, qui se réunissait ce vendredi 15 novembre 2019 en assemblée plénière un mois après la polémique déclenchée par un élu RN au sujet d'une femme voilée dans le public, reste "profondément marqué", a estimé sa présidente (PS) Marie-Guite Dufay.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.95
ciel dégagé
le 31/05 à 12h00
Vent
5.48 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
37 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune