Polémique sur les propos de A. Chassagne : le PCF du Doubs s'insurge du comportement de L. Fagaut

Publié le 15/10/2020 - 15:06
Mis à jour le 15/10/2020 - 11:59

Déclenchée lors de la conférence de presse du 9 octobre dernier, la polémique sur les propos tenus par Aline Chassagne, adjointe à la culture à Besançon n’en finit toujours pas. Après avoir répondu à ses détracteurs (le partir LR en autre) lors du conseil municipal, c’est au tour du PCF du Doubs de s’insurger de l’invective du chef de file de l’opposition L. Fagaut…

"Une telle manipulation des propos de Madame Chassagne, à des fins politiciennes minables, témoigne en outre d'un manque de respect – ou d'une ignorance?- pour l'histoire ouvrière de notre ville, choquant de la part de qui voulait en devenir le maire", peut-on lire dans le communiqué de presse du PCF du Doubs ce 14 octobre 2020.

Pour rappel, Ludovic Fagaut, chef de file de l'opposition, avait interpellé l'adjointe : "Le message envoyé terrible pour les acteurs de la vie économique à Besançon et dans notre communauté urbaine (...) Nous restons stupéfaits et inquiets devant un tel anticapitalisme primaire (...) Mme Chassagne n'est pas censée ignorer qu'en 2020 ce sont les chefs d'entreprises, les artisans, les commerçants qui sont les acteurs majeurs de la vie économique de notre territoire", s'insurgeait-il  tout en appelant les membres de la majorité municipale à se désolidariser des propos tenus par l'élue.

Il était bientôt rejoint par le Modem du Doubs. Les organisations consulaires, patronales et professionnelles avaient également souhaité exprimer leur colère dans un communiqué commun (CCI du Doubs, Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Bourgogne Franche-Comté, le MEDEF Territoire Franc-Comtois, l'Union des entreprises de proximité, l'UIMM du Doubs, la Federation du BTP du Doubs et enfin, la CPME 25).

"Allons au fond du sujet", PCF du Doubs

Pour le PCF (dont fait parti l'adjointe en question), Ludovic Fagaut oublie une catégorie de personnes qu'il n'a pas citées comme "acteur majeur" : "Mais allons au fond du sujet: la question des entreprises. Monsieur Fagaut estime -"qu'en 2020 ce sont les chefs d'entreprises, les artisans, les commerçants qui sont les acteurs majeurs de la vie économique de notre territoire"- . Les salariés, «héros du quotidien» pendant le confinement, apprécieront leur disparition de la catégorie "acteurs majeurs de la vie économique", souligne le PCF qui conclut en taclant le chef de file de l'opposition : "rappelons qu'il y a quelques mois, Aline Chassagne se portait volontaire pour assurer les soins en unité COVID à Jean-Minjoz. Que faisiez-vous pendant ce temps, Monsieur Fagaut ? Que faisiez-vous, vous qui avez soutenu la fermeture de lits d’hôpitaux actée sous Sarkozy et programmées par François Fillon, dont vous êtes un soutien ?".

À suivre...

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Top départ du dispositif de Force d’action républicaine à Planoise

Aux côtés de Maubeuge et de Valence, Besançon fait partie des territoires retenus par le gouvernement pour expérimenter le nouveau dispositif Force d’action républicaine (FAR). Ce mardi 27 février 2024, à la préfecture du Doubs et en présence des représentants de l’État, le préfet Gilles Clavreul, coordonnateur de ce dispositif, a présenté les objectifs. 

Les cancoillottes primées au Salon de l’agriculture de Paris

Après l'obtention de son IGP en mai 2022, la cancoillotte s’est cette fois distinguée lundi 26 février 2024 au Salon international de l’agriculture de Paris dans le cadre du concours agricole. Plusieurs produits ont été récompensés de médailles d’or, argent, et bronze. Découvrez le palmarès. 

Une matinée avec les Restos du cœur de Besançon-Chalezeule

Grand format • À quelques jours de la collecte nationale des 1er, 2 et 3 mars 2024, nous avons suivi durant une matinée les bénévoles du centre Besançon-Chalezeule. De la ramasse à la distribution, en passant par les ateliers, les activités ne manquent pas aux Restos du coeur qui espèrent toujours plus de bénévoles.

Les saucisses de Morteau et de Montbéliard primées au Concours général agricole 2024 

Ce dimanche 25 février 2024 s'est déroulé dans le cadre du Salon international de l’agriculture, le concours général agricole. Au cœur de cette compétition les saucisses de Morteau et de Montbéliard, fiertés du terroir franc-comtois, ont une nouvelle fois brillé !

172 millions d’euros investis par l’agence de l’eau au 3e trimestre 2023

Au cours du troisième trimestre 2023, l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse a accompagné près de 1.700 projets portés par les collectivités, entreprises, agriculteurs et associations pour améliorer la qualité des eaux et des milieux aquatiques dans les bassins Rhône-Méditerranée et de Corse. Des investissements dynamiques et "à la hauteur des enjeux pour l’eau dans le contexte de changement climatique" pour l’agence de l’eau.

Deux ans de soutien à l’Ukraine pour l’association UKRaide

Le 24 février 2024 a marqué les deux ans du lancement de l’opération militaire spéciale russe contre l’Ukraine. Une guerre qui ne respecte pas le droit international et qui vise inlassablement des infrastructures non militaires telles que les écoles, les jardins d’enfants, les logements de particuliers ou encore les hôpitaux. En 2024, l’association UKRaide poursuit sa mobilisation en continuant d’acheminer des camions d’aide en Ukraine.

Quatorze jeunes franc-comtois récompensés au salon de l’agriculture

Le 25 février 2024, une quinzaine franc-comtois, venus du Jura et du Doubs, aura l’opportunité de se rendre au Salon international de l’agriculture à Paris. Soutenus par la MSA (mutualité sociale agricole), ils pourront présenter leur projet à tous les visiteurs ce dimanche.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.63
nuageux
le 27/02 à 21h00
Vent
2.15 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
75 %