Elections : les 34 listes pour les européennes

Publié le 21/05/2019 - 14:10
Mis à jour le 23/05/2019 - 17:11

Un nombre record de 34 listes a été validé pour les élections européennes du 26 mai 2019 en France.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

En 1999, dernier scrutin comparable avec une circonscription unique, 20 listes de 87 candidats avaient été déposées. En 2014, 190 listes avaient été enregistrées, mais dans huit circonscriptions régionales.

Avec 34 listes, le nombre record de listes déposées pour un scrutin européen en France est encore conforté.

Chaque liste doit être paritaire et compte 79 candidats, soit 74 sièges attribués à la France dans le nouveau Parlement européen, auxquels s'en ajouteront cinq si le Royaume-Uni sort de l'UE.

Listes et nom des têtes de liste pour les élections européennes 2019 en France

  • Lutte Ouvrière (LO) : Nathalie Arthaud
  • Parti communiste (PCF) : Ian Brossat
  • La France Insoumise (LFI) :  Manon Aubry
  • Générations (DVG) : Benoît Hamon
  • Place publique/PS/Nouvelle donne (PS/PP/ND) : Raphaël Glucksmann
  • Europe Ecologie Les Verts (EELV) : Yannick Jadot
  • La République en Marche/MoDem (LREM/MoDem) : Nathalie Loiseau
  • Les Européens - UDI (UDI) : Jean-Christophe Lagarde
  • Les Républicains (LR) : François-Xavier Bellamy
  • Debout la France (DLF) : Nicolas Dupont-Aignan
  • Rassemblement national (RN) : Jordan Bardella
  • Les Patriotes (DVD) : Florian Philippot
  • Union Populaire Républicaine (DVD) : François Asselineau
  • Evolution citoyenne (DIV) : Christophe Chalençon
  • "Alliance jaune" (DIV) : Francis Lalanne
  • Mouvement pour l'initiative citoyenne (DIV) : Gilles Helgen
  • Urgence Ecologie (ECO) : Dominique Bourg
  • Une France royale au coeur de l'Europe (DIV) : Robert De Prevoisin
  • La ligne claire (DIV) : Renaud Camus
  • Parti pirate (DIV) : Florie Marie
  • Démocratie représentative (DIV) : Hadama Traoré
  • Parti des citoyens européens (DIV) : Audric Alexandre
  • Liste de la reconquête (DIV) : Vincent Vauclin
  • Parti fédéraliste européen (DIV) : Yves Gernigon
  • Allons enfants (DIV) : Sophie Caillaud
  • Décroissance 2019 (DIV) : Thérèse Delfel
  • A voix égales (DIV) : Nathalie Tomasini
  • Neutre et actif (DIV) : Cathy Corbet
  • Parti révolutionnaire communiste (DIV) : Antonio Sanchez
  • Espéranto : Pierre Dieumegard (DIV)
  • Parti animaliste (DIV) : Hélène Thouy
  • Les oubliés de l'Europe (DIV) : Olivier Bidou
  • Union démocratique pour la liberté, égalité, fraternité (DIV) : Christian Luc Person
  • Une Europe au service des peuples (DIV) : Nagib Azergui

Les partis traditionnels testés dans les sondages représentent, à eux seuls, une quinzaine de listes. Et deux listes sont liées du mouvement des "gilets jaunes" : "Evolution citoyenne" et "Alliance jaune".

D'autres représentent notamment des intérêts catégoriels ou locaux, les européennes permettant à des formations et mouvements plus ou moins structurés de se faire entendre.

La liste supplémentaire validée par le ministère de l'intérieur  "Une Europe au service des peuples" est émanation de l'"Union des démocrates musulmans français". Elle est conduite par le président de cette organisation, Nagib Azergui, et compte, comme les autres listes, 79 candidats, et s'était ajoutée aux 33 listes déjà publiées au JO le 4 mai. Elle n'avait pas pu être validée à la clôture du dépôt des listes, le 3 mai, en raison notamment de l'absence d'une mention manuscrite par laquelle un candidat doit exprimer son consentement à y figurer. Le ministère de l'Intérieur avait alors saisi le Conseil d'État et la liste disposait d'un délai de 48H pour être complétée. La déclaration de liste ayant été mise en conformité, un "récépissé définitif" lui a été délivré jeudi, selon un arrêté paru vendredi au Journal Officiel.

Les programme et la recherche par candidat sur le site du ministère de l'intérieur

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Législatives 2024 : trouvez les candidats dans votre circonscription en Franche-Comté

Voici la liste de toutes les candidates et de tous les candidats à la députation lors des élections législatives anticipées qui se tiendront les dimanche 30 juin et 7 juillet suite à la dissolution de l’Assemblée nationale par le président de la République au vue de la victoire du Rassemblement national en France le 9 juin dernier.

27 écoles “ont fait, font ou feront l’objet de désamiantage” à Besançon

En octobre 2023, Anne Vignot, la maire de Besançon, avait effectué un point presse suite aux interpellations des élus de l’opposition qui s’inquiétaient de l’état des écoles de la ville au sujet de l'amiante. Si elle s’était déjà voulu rassurante à l’époque, elle le reste aujourd’hui et indique qu’une commission du conseil municipal s’est tenueà quatre reprises pour élaborer un état des lieux et établir des préconisations ainsi qu’un plan d’actions. Ces résultats seront présentés jeudi 20 juin 2024 devant les élus.

Sondage – Comptez-vous aller voter les 30 juin et 7 juillet 2024 aux élections législatives anticipées ?

Suite à la décision du président de la République de dissoudre l'Assemblée nationale après la victoire de l'extrême droite aux élections européennes en France, les électrices et les électeurs sont invités à se rendre aux urnes les 30 juin et 7 juillet 2024 pour élire les député(e)s dans le cadre d'élections législatives anticipées. Comptez-vous aller voter ? C'est notre sondage de la semaine...

Législatives 2024 : le collectif “à gauche citoyens” appelle à voter pour le Nouveau Front populaire

Dans un communiqué du 15 juin 2024, l’association "à gauche citoyens !" se réjouit de l’accord intervenu entre les forces de gauche et les écologistes et de la constitution du Nouveau Front populaire. "Cela répond à la raison d’être de notre association depuis sa création", est-il précisé.

Les Républicains : l’exclusion d’Eric Ciotti, invalidée par le tribunal judiciaire de Paris

La justice a suspendu l’exclusion d’Eric Ciotti, président de LR, a-t-on appris vendredi 14 juin. Pour rappel, le bureau politique de son parti s’était réuni le 12 juin pour l’évincer après ses déclarations sur son alliance avec l’extrême droite dans le cadre des élections législatives.

Législatives 2024 : cette fois, le Mouvement Franche-Comté appelle à ne pas voter pour LFI

Après avoir appelé les Francs-Comtois à ne pas voter aux prochaines législatives pour l’extrême droite, le RN, parti ”national-centraliste” en ce qu’il souhaite détruire l’Europe et supprimer les régions, le Mouvement Franche-Comté leur demande, ce vendredi 14 juin, ne pas voter pour les candidats de La France insoumise, parti co-fondateur du Nouveau Front populaire.

Législatives 2024 : à Besançon comme en France, les lieux de musiques actuelles appellent à faire barrage à l’extrême droite

Dans un communiqué de la Fédération des lieux de musiques actuelles (Fedelima) diffusé vendredi 14 juin 2024, le monde des arts et de la culture appellent à se mobiliser aux élections législatives pour ”faire barrage à l’extrême droite”. Un texte relayé notamment par La Rodia et Le Bastion à Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.39
légère pluie
le 17/06 à 21h00
Vent
1.54 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
94 %