Elections : les 34 listes pour les européennes

Publié le 21/05/2019 - 14:10
Mis à jour le 23/05/2019 - 17:11

Un nombre record de 34 listes a été validé pour les élections européennes du 26 mai 2019 en France.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

En 1999, dernier scrutin comparable avec une circonscription unique, 20 listes de 87 candidats avaient été déposées. En 2014, 190 listes avaient été enregistrées, mais dans huit circonscriptions régionales.

Avec 34 listes, le nombre record de listes déposées pour un scrutin européen en France est encore conforté.

Chaque liste doit être paritaire et compte 79 candidats, soit 74 sièges attribués à la France dans le nouveau Parlement européen, auxquels s'en ajouteront cinq si le Royaume-Uni sort de l'UE.

Listes et nom des têtes de liste pour les élections européennes 2019 en France

  • Lutte Ouvrière (LO) : Nathalie Arthaud
  • Parti communiste (PCF) : Ian Brossat
  • La France Insoumise (LFI) :  Manon Aubry
  • Générations (DVG) : Benoît Hamon
  • Place publique/PS/Nouvelle donne (PS/PP/ND) : Raphaël Glucksmann
  • Europe Ecologie Les Verts (EELV) : Yannick Jadot
  • La République en Marche/MoDem (LREM/MoDem) : Nathalie Loiseau
  • Les Européens - UDI (UDI) : Jean-Christophe Lagarde
  • Les Républicains (LR) : François-Xavier Bellamy
  • Debout la France (DLF) : Nicolas Dupont-Aignan
  • Rassemblement national (RN) : Jordan Bardella
  • Les Patriotes (DVD) : Florian Philippot
  • Union Populaire Républicaine (DVD) : François Asselineau
  • Evolution citoyenne (DIV) : Christophe Chalençon
  • "Alliance jaune" (DIV) : Francis Lalanne
  • Mouvement pour l'initiative citoyenne (DIV) : Gilles Helgen
  • Urgence Ecologie (ECO) : Dominique Bourg
  • Une France royale au coeur de l'Europe (DIV) : Robert De Prevoisin
  • La ligne claire (DIV) : Renaud Camus
  • Parti pirate (DIV) : Florie Marie
  • Démocratie représentative (DIV) : Hadama Traoré
  • Parti des citoyens européens (DIV) : Audric Alexandre
  • Liste de la reconquête (DIV) : Vincent Vauclin
  • Parti fédéraliste européen (DIV) : Yves Gernigon
  • Allons enfants (DIV) : Sophie Caillaud
  • Décroissance 2019 (DIV) : Thérèse Delfel
  • A voix égales (DIV) : Nathalie Tomasini
  • Neutre et actif (DIV) : Cathy Corbet
  • Parti révolutionnaire communiste (DIV) : Antonio Sanchez
  • Espéranto : Pierre Dieumegard (DIV)
  • Parti animaliste (DIV) : Hélène Thouy
  • Les oubliés de l'Europe (DIV) : Olivier Bidou
  • Union démocratique pour la liberté, égalité, fraternité (DIV) : Christian Luc Person
  • Une Europe au service des peuples (DIV) : Nagib Azergui

Les partis traditionnels testés dans les sondages représentent, à eux seuls, une quinzaine de listes. Et deux listes sont liées du mouvement des "gilets jaunes" : "Evolution citoyenne" et "Alliance jaune".

D'autres représentent notamment des intérêts catégoriels ou locaux, les européennes permettant à des formations et mouvements plus ou moins structurés de se faire entendre.

La liste supplémentaire validée par le ministère de l'intérieur  "Une Europe au service des peuples" est émanation de l'"Union des démocrates musulmans français". Elle est conduite par le président de cette organisation, Nagib Azergui, et compte, comme les autres listes, 79 candidats, et s'était ajoutée aux 33 listes déjà publiées au JO le 4 mai. Elle n'avait pas pu être validée à la clôture du dépôt des listes, le 3 mai, en raison notamment de l'absence d'une mention manuscrite par laquelle un candidat doit exprimer son consentement à y figurer. Le ministère de l'Intérieur avait alors saisi le Conseil d'État et la liste disposait d'un délai de 48H pour être complétée. La déclaration de liste ayant été mise en conformité, un "récépissé définitif" lui a été délivré jeudi, selon un arrêté paru vendredi au Journal Officiel.

Les programme et la recherche par candidat sur le site du ministère de l'intérieur

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Pouvoir d’achat : coup d’envoi des débats au Sénat

Prolongement de la "prime Macron", augmentation des retraites et allocations... le Sénat à majorité de droite a entamé ce jeudi 28 juillet 2022 l'examen du premier volet des mesures en soutien au pouvoir d'achat, que le ministre Bruno Le Maire souhaite contenir à 20,7 milliards d'euros.

Besançon : souffrant d’un cancer, un artiste intermittent du spectacle se retrouve dans une faille juridique, sans aucun revenu

Stéphane M., un Bisontin de 47 ans, père de famille, artiste musicien au régime de l’intermittence du spectacle, vit depuis le mois d’avril dernier avec 0€ de revenu. En octobre 2021, les médecins lui diagnostiquent un cancer ce qui l’empêche d’exercer sa profession. Suite aux mesures sanitaires contre la Covid-19, une faille juridique ne lui permet plus de bénéficier d’indemnité. Nous l’avons rencontré dans sa chambre d’hôpital à Besançon mardi 26 juillet.

L’Assemblée vote la suppression de la redevance, au cours d’un week-end électrique

L'Assemblée nationale a voté ce samedi 23 juillet 2022 la suppression de la redevance audiovisuelle dans le cadre du soutien au pouvoir d'achat et rejeté in extremis une taxe sur les "superprofits" des gands groupes, mais doit encore déminer des points très débattus comme la remise carburant et la renationalisation d'EDF.

Wifi, électricité, clim… : le gouvernement appelle à « des petits gestes » pour faire des économies d’énergie

Climatisation, électricité, wifi,… "Nous demandons un effort aux citoyens, aux Françaises et aux Français", a déclaré le porte-parole du gouvernement Olivier Véran à l’issue du Conseil des ministres ce mercredi 20 juillet, estimant qu’il "n’y a pas de petit geste" en matière d’économie d’énergie dans la perspective d’une coupure de l’approvisionnement en gaz russe à l’automne.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 32.64
ciel dégagé
le 11/08 à 15h00
Vent
2.64 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
24 %

Sondage