Pour Rebsamen, Le Foll le mieux placé pour conduire le PS

Publié le 14/01/2018 - 09:03
Mis à jour le 17/04/2019 - 15:22

Le maire PS de Dijon, l'ancien ministre du travail François Rebsamen, a jugé dimanche que Stéphane Le Foll est le mieux placé "pour conduire le PS vers la reconquête".

1-dsc_3301.jpg
François Rebsamen ©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

« Il faudra de la persévérance, des convictions de gauche chevillées au corps, et rassembler toute une génération de jeunes élu-e-s qui demain poursuivront le combat pour un monde plus juste, plus écologique et donc plus fraternel », écrit dans une tribune au Journal du Dimanche M. Rebsamen, président par ailleurs de la puissante Fédération nationale des élus socialistes et républicains (FNESR).

« Dans ce contexte, poursuit-il, Stéphane Le Foll est le mieux placé pour conduire le PS vers la reconquête ». Selon lui, la candidature de l’ancien porte-parole du gouvernement à la tête du PS « est une mauvaise nouvelle pour Mélenchon, Wauquiez et Castaner car il a les clés du fonctionnement de l’État et l’expérience du terrain ». « Il a le goût du combat, ayant su gagner en 2012 la circonscription de François Fillon, une des plus à droite », rappelle-t-il aussi.

Pour M. Rebsamen, le PS a « un rôle déterminant à jouer pour défendre la justice sociale ». Il considère qu’« il doit d’abord avec sincérité faire l’inventaire du quinquennat Hollande, reconnaître les erreurs, et revendiquer les avancées sociales et économiques » et qu’il doit aussi, « sans promesse de grand soir ni rêveries idéologiques, rester un parti de gouvernement, affronter la réalité avec pragmatisme, dire la vérité et bâtir un projet de société où la solidarité, valeur cardinale, s’impose aux gagnants de la vie ».

Outre M. Le Foll, trois autres candidats sont sur la ligne de départ pour briguer la tête du PS: le président du groupe PS à l’Assemblée Olivier Faure, le député du Val-de-Marne Luc Carvounas, et l’eurodéputé Emmanuel Maurel.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Municipale 2020 : les grandes propositions pour le transport et la mobilité d’Eric Alauzet

Municipale 2020 : les grandes propositions pour le transport et la mobilité d’Eric Alauzet

Eric Alauzet, député du Doubs et candidat LREM à l'élection municipale à Besançon en 2020, annonce ce samedi 19 octobre 2019 ses premières "grandes propositions" dans le domaine des transports et de la mobilité. Il souhaite notamment réaliser un projet sur l'axe ferroviaire nord-sud de Mamirolle aux Auxons avec un transport inspiré du tramway. Il souhaite également rendre gratuit le stationnement entre midi et 14 heures au centre-ville...

Nicolas Bodin (PS) : « Je suis heureux de soutenir Anne Vignot, une femme avec de vraies convictions… » 

Nicolas Bodin (PS) : « Je suis heureux de soutenir Anne Vignot, une femme avec de vraies convictions… » 

Entretien • Officiellement candidat depuis le 31 janvier 2019 et investi fin mars par le parti socialiste, Nicolas Bodin rejoint finalement "l'Équipe" qui rassemble déjà EELV, le parti communiste, Génération(s) et À Gauche citoyen avec Anne Vignot en tête de liste...

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

MUNICIPALE 2020 • Dans un communiqué de jeudi 17 octobre 2019, Eric Alauzet, candidat En Marche à l'élection municipale de Besançon réagit suite à la décision du Parti socialiste de se rallier à l'Equipe, unissant les gauches, menée par Anne Vignot. Selon le candidat, "le choix effectué par la section socialiste de Besançon signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon." Notons que 86% des militants du PS de Besançon ont voté "pour" se rallier à l'Equipe.

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Le président du groupe RN au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté Julien Odoul, qui avait demandé vendredi 11 octobre 2019 à ce qu'une femme dans le public retire son voile, a dénoncé jeudi une "opération de victimisation" après que cette dernière a annoncé porter plainte.

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Contactée ce jeudi 16 octobre 2019 par téléphone, nous avons fait le point avec Alexandra Cordier, référente départementale En Marche et éventuelle candidate à l'élection municipale à Besançon en 2020. Si une rupture s'est créée entre elle et Eric Alauzet, candidat officiel d'En Marche, Alexandra Cordier n'a pas pour autant l'objectif de se rallier à Ludovic Fagaut, candidat pour Les Républicains. Entretien.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.08
légère pluie
le 21/10 à 6h00
Vent
0.91 m/s
Pression
1016.94 hPa
Humidité
94 %

Sondage