Premier EP de Graffen : "Out of focus, en gros, c'est l'histoire d'un mec perdu dans la société"

Publié le 31/10/2014 - 13:33
Mis à jour le 07/05/2019 - 16:56

Le groupe bisontin complètement déjanté de heavy rock Graffen sort son tout premier EP 7 titres depuis leur création en 2011, intitulé "Ouf of Focus". Ils feront leur release party* ce vendredi 31 octobre 2014 au club de La Rodia en compagnie de Cadillac Corrida, Stone of the crow, et The coyotes dessert. Touf (chant), Julian (batterie), Lulu (basse) et Francis (guitare) nous parlent de leur enregistrement et de leurs influences pour cet EP… 

5d83ef74-557c-4606-9920-78b47871ce67.jpeg
Graffen au studio Le Zèbre (Julian, Lulua, Francis et Touf) autoportrait ©Graffen
PUBLICITÉ

maCommune : Pourquoi « Graffen » ? Qu’est-ce que ça représente pour vous ? 

Lulu : « Graffen est venu comme ça. Sans trop réfléchir (aller entre nous… Peut-être que ça a été trouvé dans un garage en buvant une certaine bière…). » 

mC : Votre premier EP 7 titres s’intitule « Out of focus ». Pourquoi ? 

Touf : « C’est lié à l’ambiance de nos compos et à l’histoire de notre musique. En gros c’est l’histoire d’un mec perdu dans la société. On a essayé de trouver un titre qui colle au mieux. Le flou de l’objectif en photographie correspond à l’atmosphère générale. » 

mC : Quelles ont été vos influences lors de vos compositions ?

Francis : « Principalement années 90, un mix entre la scène métal-fusion, un chouia de punk, une bonne dose de rock’n’roll et voilà… Les compos c’est la plupart du temps le fruit de bœufs en répètes au bastion et ça roule comme ça. »

mC : Toufik, tu te retrouves très souvent en short-basket sur scène… est-ce une marque d’amour ou en hommage à Angus Young (AC/DC)?

 Touf : « Vous dites? Qui? Connais pas… Non mais plus sérieusement, comme l’a dit François, nos chansons transpirent le rock. Et sur scène le concept de « Faut QU’ÇA Envoie » se retrouve. On donne le meilleur de nous donc la tenue la plus adaptée et le short basket. Et torse nu, la faute aux éclairagistes. »

mC : Où avez-vous enregistré votre EP ? Pourquoi ce studio ? 

Lulu : « On a choisi de rester local en allant au studio Le Zèbre (surtout parce qu’on aime les animaux). On avait déjà travaillé avec ces messieurs l’année dernière et on s’est tout de suite entendu sur notre approche du son, donc c’était naturel. En plus c’était les plus chers et on voulait se la péter (rires). »

mC : Vous avez suivi le dispositif Piston proposé par le Bastion il y a un an. Aujourd’hui, avec du recul, avez-vous constaté une évolution ?

Julian : « Tout à fait, Piston a bien joué son rôle et nous a bien servi de tremplin et pour savoir ce qu’on cherchait comme son, comme ambiance… Pour preuve, un an après on vient avec un album tout frais et des concerts en dehors de la région. Donc merci le Bastion ! » 

*release party = fête de sortie d’album

Infos pratiques

  • Concert à La Rodia vendredi 31 octobre 2014
  • A 20h30
  • Location : 8€ – Guichet: 10€
  • Site de Graffen en CLIQUANT ICI
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Ce dimanche, venez visiter librement la préfecture de Besançon !

Ce dimanche, venez visiter librement la préfecture de Besançon !

Ouverte ce week-end pour les Journées du patrimoine, la Préfecture du Doubs à Besançon pourra désormais également être visitée certains autres jours de l'année, en visite libre ! Dont ce dimanche 22 septembre, de 14h à 17h. Pour accompagner les citoyens dans leur déambulation, une application a été spécialement mise en place…

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.46
ciel dégagé
le 20/09 à 18h00
Vent
6.34 m/s
Pression
1020.53 hPa
Humidité
48 %

Sondage