Prévisions de recettes fiscales: la Cour des comptes critique Bercy

Publié le 25/02/2014 - 15:11
Mis à jour le 25/02/2014 - 16:07

Manque de transparence, dilution des tâches, tradition orale: la Cour des comptes critique la manière dont Bercy calcule les recettes fiscales prévues pour l'année suivante, qui sont souvent nettement éloignées du résultat final.

PUBLICITÉ

Dans un référé adressé mi-décembre 2014 au ministre de l’Economie Pierre Moscovici, et rendu public mardi 25 février 2014, le premier président de la Cour des comptes Didier Migaud rappelle que les écarts observés ces  dernières années entre les prévisions annoncées en loi de finances et la réalité des recettes ne jouent pas en faveur de la « crédibilité » et de la « sincérité » des programmations budgétaires présentées au Parlement.

Selon la Cour, l’impact budgétaire moyen de ces écarts est de 4,5 milliards d’euros en moyenne chaque année entre 2003 et 2012. Avec un écart de 21 milliards dû à la crise, l’année 2009 n’est pas comprise dans cette moyenne.
La Cour n’a pas constaté de « biais systématique dans l’estimation des recettes« , mais ajoute que « ce constat n’enlève rien à l’importance des écarts qui, dans un sens ou dans l’autre, affectent chacune des prévisions annuelles« .

La Cour appelle à réaliser des progrès

Parmi les explications, elle relève que pas moins de cinq directions du ministère des Finances élaborent différentes prévisions sur différents impôts avec des méthodes différentes, Bercy voyant dans ces travaux concurrents « un gage de fiabilité« . Ensuite, il n’existe pas « de documents méthodologiques suffisamment formalisés pour pouvoir être transmis« .
Par ailleurs, la définition et le chiffrage des nouvelles mesures fiscales « posent d’importants problèmes méthodologiques« , notamment parce qu’ils ne tiennent pas compte des « changements de comportement des contribuables, ménages ou entreprises » qu’elles induisent. Enfin, la Cour relève une inadéquation dans l’articulation des prévisions de recettes et de dépenses fiscales, comme les crédits d’impôt.
Reconnaissant néanmoins « certaines évolutions positives » récentes, M. Migaud appelle à réaliser « des progrès bien plus importants« . Il demande à Bercy d’analyser chaque année les raisons qui ont amené à un écart et d’établir « un recueil méthodologique (…) sur l’organisation mise en place, ainsi que sur les sources et méthodes utilisées pour prévoir les recettes fiscales« .
Le ministre de l’Economie, qui avait deux mois pour répondre, n’a pas donné suite, a précisé la Cour.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

Cinq mini-entreprises de Bourgogne Franche-Comté ont participé du 3 au 5 juillet 2019 à Lille au championnat national des mini-entreprises organisé par l'association "entreprendre pour apprendre". "Vin Mille Arômes", mini-entreprise de l’ECM de Besançon qui a créé une application d'accord mets-vins, a remporté le prix "champion national du numérique"

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Le site historique du boulevard Barbès à Paris sera bientôt le seul Tati en France, son propriétaire depuis deux ans ayant décidé de fondre l'enseigne dans sa quasi-totalité au sein de Gifi, avec au passage la fermeture de 13 autres magasins Tati en difficulté. Ceux de Besançon et Dole sont donc concernés.

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Le pôle tertiaire Viotte à Besançon prend toute son ampleur durant cet été 2019 sur le secteur Sud de l'éco quartier. Les bâtiments A1 à A 5 qui accueilleront 800 agents des services de l'État ont pris de la hauteur le long des voies ferrées et le bâtiment B de la région (200 agents) est en cours d'élévation en parallèle de la rue de la Viotte. À mi-parcours, visite du chantier avec Bernard Bletton, directeur général de la Sédia Bourgogne Franche-Comté et de Territoire 25.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 26.74
couvert
le 18/07 à 15h00
Vent
2.91 m/s
Pression
1014.05 hPa
Humidité
43 %

Sondage