Primaire PS: Montebourg dépasse Royal

Publié le 20/09/2011 - 07:24
Mis à jour le 20/09/2011 - 07:24

François Hollande est largement devant Martine Aubry au premier tour des intentions de vote de la primaire pour l'investiture socialiste à la primaire présidentielle avec 44% des voix contre 28%, tandis que Ségolène Royal semble décrocher, selon un sondage BVA pour Orange et la presse régionale.

PUBLICITÉ

Ces chiffres portent sur les sympathisants de gauche. Le premier débat de la semaine dernière entre les six candidats a permis à l’élu corrézien de conserver sa position, alors que Martine Aubry perdait trois points. 

Arnaud Montebourg, qui sera à Besançon mercredi, en progression de quatre points, arriverait troisième avec 11% chez les sympathisants de gauche et devancerait Ségolène Royal, qui en perd trois à 9%. Manuel Valls progresse aussi de deux points à 7% tandis que le radical Jean-Michel Baylet reste à 1%.

La primaire se déroulera les 9 et 16 octobre.  L’enquête a été réalisée du 16 au 18 septembre sur un échantillon de 2.624 personnes, choisies par la méthode des quotas dans la population de plus de 18 ans, et fractionné en trois (1.301 sympathisants de gauche, 723 susceptibles d’aller voter et 473 certains d’aller voter).

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

37 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté ont récemment signé une tribune dans le but de soutenir la liste "Envie d'Europe" de Raphaël Glucksmann. Parmi eux, la présidente de région Marie-Guite Dufay, mais aussi Patrick Ayache, Luc Bardi, Éric Houlley ou Loïc Niepceron.

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Dans le cadre de sa mission de contrôle de l'action du Gouvernement, Michel Raison, sénateur de la Haute-Sao?ne a interrogé mardi 14 mai 2019  en séance publique au Sénat, la ministre de la cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, sur les engagements pris par la ministre  pour réparer le préjudice subi par la Ville de Lure suite à la décision du Gouvernement Philippe d'abandonner le projet de nouvel établissement pénitentiaire sur lequel le Président François Hollande s'était engagé en septembre 2015.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.63
couvert
le 22/05 à 0h00
Vent
1 m/s
Pression
1019.57 hPa
Humidité
96 %

Sondage