Prix de l'essence: blocage en vue

Publié le 14/08/2012 - 09:00
Mis à jour le 14/08/2012 - 09:45

Le gouvernement prendra ses premières mesures visant à endiguer la hausse des prix des carburants à la fin du mois d'août, a déclaré ce mardi Pierre Moscovici, ministre de l'Économie sur Europe 1. Près de 9 Français sur 10 sont favorables à au blocage des prix de l'essence et du gazole.

stop

PUBLICITÉ

Le gouvernement fera en sorte que les prix des carburants ne soient pas supérieurs à leur niveau actuel, a expliqué le ministre.

François Hollande avait proposé pendant la campagne présidentielle de bloquer les prix des carburants pendant une période de trois mois mais ce blocage n’avait finalement pas été appliqué en raison d’une baisse des cours du pétrole.

« Maintenant la question se pose », a précisé l’ancien député du Doubs.

Près de neuf Français sur dix (88%) se déclarent favorables à un blocage temporaire du prix de l’essence et du gazole, suivi par une baisse des taxes perçues par l’Etat sur les carburants en cas de hausse des prix, selon un sondage Ifop paru ce mardi dans L’Humanité.

Les sympathisants du PS (95%), du Front de gauche (95%) et du Front National (93%) adhèrent particulièrement à ces deux propositions, ceux de l’UMP n’étant que 78% à l’approuver.

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Nicolas Bodin (PS) : « Je suis heureux de soutenir Anne Vignot, une femme avec de vraies convictions… » 

Nicolas Bodin (PS) : « Je suis heureux de soutenir Anne Vignot, une femme avec de vraies convictions… » 

Entretien • Officiellement candidat depuis le 31 janvier 2019 et investi fin mars par le parti socialiste, Nicolas Bodin rejoint finalement "l'Équipe" qui rassemble déjà EELV, le parti communiste, Génération(s) et À Gauche citoyen avec Anne Vignot en tête de liste...

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

MUNICIPALE 2020 • Dans un communiqué de jeudi 17 octobre 2019, Eric Alauzet, candidat En Marche à l'élection municipale de Besançon réagit suite à la décision du Parti socialiste de se rallier à l'Equipe, unissant les gauches, menée par Anne Vignot. Selon le candidat, "le choix effectué par la section socialiste de Besançon signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon." Notons que 86% des militants du PS de Besançon ont voté "pour" se rallier à l'Equipe.