PSA Sochaux recrute 250 intérimaires pour ramener la production au niveau avant-Covid

Publié le 30/09/2020 - 08:16
Mis à jour le 30/09/2020 - 08:16

L'usine PSA de Sochaux (Doubs) va recruter 250 intérimaires pour reconstituer son équipe de travail de week-end en novembre et ramener ainsi sa production à son niveau d'avant l'épidémie de coronavirus, a-t-on appris ce mardi 29 septembre 2020 auprès de la direction.

psa_peugeot_sochaux-001.jpg
©psa

"Une équipe VSD (vendredi-samedi-dimanche) sera recréée début novembre", a annoncé la direction du site dans un communiqué mardi, à l'issue de la réunion mensuelle du CSE (comité social et économique). Cette décision, qui vise à "accompagner" le lancement du nouveau SUV Peugeot 3008 fabriqué à Sochaux, permettra au site de "produire à nouveau 2.200 véhicules par jour", sa cadence d'avant le confinement, a précisé le même texte.

Elle entraîne le recrutement de 250 intérimaires, qui formeront une partie de la nouvelle équipe, a ajouté la direction. Cette équipe sera composée également de 450 salariés permanents qui travaillent actuellement en journée, a-t-elle complété.

Début septembre, PSA tournait déjà à près de 90% de sa cadence de début 2020

PSA Sochaux retrouvera ainsi un effectif proche de 2.000 travailleurs temporaires complétant les 7.300 salariés en contrats à durée indéterminée (CDI). Outre la 3008, l'usine berceau du groupe produit les Peugeot 308 et 5008 et le Grandland X d'Opel, la filiale allemande de PSA. Elle a fait remonter progressivement son niveau de production à partir de la mi-août, par la reconstitution des équipes de travail en journée la semaine et de l'équipe de nuit, si bien que début septembre, elle tournait déjà à près de 90% de sa cadence de début 2020.

Le syndicat CFE-CGC du site, première organisation syndicale sur place, s'est "félicité de la décision de relancer le VSD", la qualifiant de "bonne nouvelle pour l'emploi" dans la région de Sochaux où se concentrent de nombreux fournisseurs de PSA. Le retour du VSD est "positif, mais" il doit entraîner un accord sur la rémunération de ce travail du week-end ainsi qu'un "arrêt de l'accumulation des heures supplémentaires", a réagi auprès de l'AFP Jérôme Boussard,  secrétaire général de la section CGT, deuxième syndicat à Sochaux.

 

(source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Confinement : ce qu’il faut retenir de la conférence de presse du Premier ministre

Ce jeudi 29 octobre, à quelques heures du début du deuxième confinement en France, le Premier ministre Jean Castex entouré de Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale, Elisabeth Borne ministre du Travail, Bruno Le Maire, ministre de l'Economie, Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur et Olivier Véran, ministre de la Santé, détaillera la feuille de route.

Confinement : l’U2P de BFC dénonce « des mesures peu compréhensibles et dangereuses »

Dans un communiqué de ce jeudi 29 octobre, l'Union des entreprises de proximité de Bourgogne Franche-Comté, même si elle se dit "spontanément solidaire du gouvernement dans son action contre le coronavirus et soucieuse de participer à l’unité nationale", elle tient néanmoins à manifester une certaine "incompréhension" face aux nouvelles mesures annoncées par le président de la République ce mercredi.

Chambre des métiers et de l’artisanat de BFC : « Nous ne lâchons rien »

Malgré la crise sanitaire, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Région Bourgogne Franche-Comté (CMARBFC) réaffirme dans un communiqué de ce jeudi 29 octobre poursuivre ses actions pour accompagner les artisans, les porteurs de projets et les apprentis, "nous ne lâchons rien".

Confinement : la Ville de Pontarlier et le Grand Pontarlier offrent des chèques cadeaux à dépenser dans les commerces

En vue d'un second confinement imminent qui prendra effet ce jeudi 29 octobre à minuit, la Ville de Pontarlier et le Grand Pontarlier souhaitent soutenir les commerces de proximité en offrant aux consommateurs des chèques cadeaux pour une valeur globale de 15.000 euros.

La Présidente de Région « pour » l’ouverture des écoles mais inquiète pour l’avenir des entreprises…

Marie-Guite Dufay, la présidente de la région Bourgogne Franche-Comté a souhaité réagir  face aux mesures prises par le gouvernement ce mercredi 29 octobre 2020. Si elle salue la décision de maintenir ouvertes les écoles, elle s'inquiète toutefois de l'avenir des TPE...

Propane : l’UFC-Que Choisir saisit l’Autorité de la concurrence « pour mettre fin au grand bazar »

A l’approche de l’hiver, l’UFC-Que Choisir alerte sur la flambée des prix "aux justifications obscures" du propane en citerne (+ 17 % depuis 2017) touchant de nombreux ménages, généralement ruraux. Inquiète du faible nombre d’acteurs sur ce marché, l’UFC-Que Choisir saisit ce mercredi 28 octobre 2020 l’Autorité de la concurrence pour qu’elle enquête sur les véritables causes de cette inflation subie par les consommateurs.

Chômage au 3e trimestre 2020 : une baisse de 14 % en Bourgogne Franche-Comté

Au troisième trimestre 2020, en Bourgogne-Franche-Comté, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit en moyenne sur le trimestre à 130 430. Ce nombre baisse de 14,0 % sur le trimestre (soit –21 180 personnes) et progresse de 5,7 % sur un an.  En France métropolitaine, ce nombre baisse de 11,5 % ce trimestre (+9,5 % sur un an). Découvrez les chiffres par département en Bourgogne Franche-Comté...

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.49
couvert
le 30/10 à 3h00
Vent
3.02 m/s
Pression
1026 hPa
Humidité
95 %

Sondage