Quartiers: ‘Pacte de Dijon’, les métropoles et agglomérations en première ligne… dont le Grand Besançon

Publié le 22/05/2018 - 16:41
Mis à jour le 23/05/2018 - 08:14

Le "Pacte de Dijon", dont Emmanuel Macron a souhaité ce mardi 22 mai 2018 la mise en œuvre, prône la mobilisation de tous les acteurs à l'échelle des métropoles et des agglomérations, pour renforcer la cohésion urbaine et sociale. Un pacte qu'a signé Jean-Louis Fousseret en avril dernier...

dsc_0329.jpg
Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon a été un des premiers soutien d'Emmanuel Macron en avril 2016 © damien poirier
PUBLICITÉ

« C’est à l’échelle des métropoles et intercos qu’une stratégie pour la politique de la ville est la plus efficace« , écrivent France Urbaine (grandes villes, agglomérations…) et l’Assemblée des communautés de France (AdCF) à l’origine du texte, dans un communiqué diffusé après l’intervention du chef de l’Etat.

22 présidents de métropole dont Jean-Louis Fousseret

Présenté début avril à Dijon, ce pacte a déjà été signé par 75 présidents d’intercommunalités, dont 22 présidents de métropoles, et maires de grandes villes, précisent-elles. Dont Jean-Louis Fousseret, maire de la capitale comtoise et président de l’Agglomération du Grand Besançon. Il décline plusieurs axes – emploi, numérique, mobilités, éducation, formation, action sociale, sécurité, justice… – sur lesquels les métropoles et agglos sont prêtes à s’engager.

« Ce pacte entend également mobiliser tous les acteurs concernés, publics ou privés, pour assurer une réelle subsidiarité, au plus près des territoires« , soulignent les associations.

« Banco » pour Emmanuel Macron

« Banco pour le Pacte de Dijon ! On fait et on y va. C’est la bonne échelle, la bonne force de propulsion et je souhaite qu’on puisse avancer sur ce sujet« , a lancé Emmanuel Macron en présentant ses mesures pour les quartiers et territoires défavorisés.

Les difficultés d’un quartier comme Le Mirail ne peuvent être réglées « qu’à l’échelle de Toulouse et de la métropole« , « pas au niveau du quartier« , a-t-il fait valoir.

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

37 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté ont récemment signé une tribune dans le but de soutenir la liste "Envie d'Europe" de Raphaël Glucksmann. Parmi eux, la présidente de région Marie-Guite Dufay, mais aussi Patrick Ayache, Luc Bardi, Éric Houlley ou Loïc Niepceron.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.47
légère pluie
le 24/05 à 18h00
Vent
4.13 m/s
Pression
1013.28 hPa
Humidité
83 %

Sondage