Alerte Témoin

Quel est le coût de la vie pour un étudiant à Besançon ?

Publié le 22/08/2017 - 16:04
Mis à jour le 23/08/2017 - 11:16

Selon une étude de l'Unef, le coût de la vie étudiante devrait augmenter d'un peu plus de 2% pour cette rentrée universitaire (contre 0,7% pour l'inflation). Les prix des loyers et des transports sont principalement en cause. À Besançon le coût total des dépenses mensuelles et de 768,51 € (1.192 € à Paris – 713 € à Poitiers)

dsc_4947.jpg
© d poirier
PUBLICITÉ
  • Les dépenses des étudiants progressent de 2,09% cette année, "le triple de l'inflation", affirme l'Union nationale des étudiants de France. Elle avait annoncé des hausses de 1,1% en 2015, puis 1,23% en 2016, à chaque fois bien plus soutenues que les progressions des prix à la consommation en général.

En cause à nouveau en 2017 : une augmentation des loyers ou des tarifs des transports en commun, voire de ces deux postes de dépenses. Onze villes cumulent en effet les deux augmentations.

Alors que le logement représente 53 % du budget des étudiants, les loyers des petites surfaces ont augmenté dans 37 villes universitaires par rapport à l'année dernière. Les étudiants devront débourser davantage à la fois pour se loger et pour se déplacer à Paris, Évry (Essonne), Lyon, Strasbourg, Nancy, Clermont-Ferrand, Angers, Mulhouse, Nîmes, Rennes et Rouen.

Le coût de la vie étudiante à Besançon

 La dépense de la vie quotidienne

  • Total des dépenses mensuelles en 2017 :  768,51 € (1.192 € à Paris – 713 € à Poitiers)
  •  Loyer : 372 € % mois (+1,51%) moyen en région : 412 €
  • Transport : 275 / an (pas d'évolution)

 Pour Colin Juif, de l'Unef en Franche-Comté, il reste des efforts à faire. Concernant le logement, si Besançon se situe dans la moyenne nationale, il estime que l'encadrement des loyers doit être mis en place d'autant plus que les APL et les ALS vont diminuer et que la taxe d'habitation est "élevée" par rapport aux villes de même strate . "Par ailleurs, le parc de logement Crous reste très faible. Il faut réinvestir dans la construction de logements neufs adaptés pour les étudiants… "

Quid de Dijon ?

"Dijon est une des villes les plus chères pour les transports en commun, juste derrière Rennes. Comme pour cette dernière, les tarifs jeunes doivent être revus à la baisse pour permettre à chacun de se déplacer à un prix plus accessible" explique l'Unef. 

  • Total des dépenses mensuelles en 2017 : 794,14€
  • Loyer : 395 € / mois (+1,08%)
  • Transport : 315€ / an

 Que demande le syndicat Unef ?

APL : Le syndicat demande au gouvernement de renoncer à la baisse controversée de cinq euros par mois à partir d'octobre de l'aide personnalisée au logement. 

L'Unef réclame également une exonération de la taxe d'habitation pour les étudiants, la mise en place de "demi-tarifs" dans les transports publics, et un effort sur les bourses. Elle exige enfin l'encadrement des loyers dans toutes les villes universitaires. Selon le syndicat, à Lille, "unique ville en région ayant fait (ce) choix politique", les loyers des petites surfaces s'affichent en baisse de 0,33%. Ces mêmes loyers augmentent au contraire de 2,23% à Paris, bien que la capitale applique également ce dispositif. L'encadrement des loyers devait à l'origine concerner plus d'un millier de communes, mais il n'a finalement été imposé qu'à Paris.

Un autre système pour les bourses étudiantes... 

Par ailleurs, le syndicat étudiant réclame une réévaluation complète du système de Bourse . "75% des étudiants sont exclus du système de bourse qui est basé sur le quotient familial et les revenus des parents" explique Colin Juif. "L échelon maximum est de 555 € par mois. Ça ne permet pas de vivre et cela oblige. On demande plan d'urgence de revalorisation des échelons de bourse de 20 % et une modification des critères. Un étudiant sur en licence doit travailler pour financer ses études, ce qui influe sur sa capacité de réussite…"

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Création d’un parc naturel régional du « Doubs horloger »

Au lendemain du quatrième Conseil de défense écologique (CDE)Sibeth Ndiaye la porte - parole du Gouvernement se rend ce jeudi 13 février 2020 dans le Doubs. Elle se rendra notamment sur le site du nouveau parc régional du Doubs Horloger, qui contribuera à atteindre l’objectif de 30% d’aires protégées sur terre d’ici 2022…

Mutuelles : l’UFC Que choisir dénonce une inflation moyenne de 5% en 2020

Alors que le 100 % santé pour l’optique et certains soins dentaires est entré en vigueur au 1er janvier dernier, l’UFC-Que Choisir révèle dans un communiqué de mercredi 12 février 2020, sur la base de l’étude de près de 500 contrats d’assurance santé recueillis auprès des consommateurs, que l’inflation subie en 2020 par les usagers est massive.

Hôtel-spa **** Les Rives Sauvages : de nombreuses promotions en mars et avril 2020 !

Envie de quelques jours de détente ? Besoin de se ressourcer ? En ce moment, l'Hôtel-spa**** Les Rives Sauvages casse les prix de ses suites pour la période mars-avril 2020 (hors week-ends et dimanche de Pâques) ! L'occasion de s'octroyer quelques jours au calme de profiter du spa de cet hôtel plein de charme et des nouveautés de l'établissement…

Les cinq premiers « emplois francs » du Doubs signés dans un nouveau restaurant de Besançon

Le préfet du Doubs et des représentants de Pôle Emploi ont annoncé vendredi 7 février 2020 la signature de cinq premiers "emplois francs" dans le Doubs dans le restaurant O'Tacos qui ouvrira prochainement à Besançon. Les "Emplois Francs", qu'est-ce que c'est ? Réponse…

Ne manquez pas les Samedis Piétons à Besançon et gagnez des Bezac kdo !

Le rendez-vous incontournable des Samedis Piétons revient au centre-ville de Besançon en 2020 avec des nouveautés, mais aussi l'offre parking à 1€, plus d'une centaine de commerçants de cœur et bien sûr l'opération Les Bons Pas pour bénéficier de chèques Bezac Kdo ! Prochain rendez-vous : le 8 février…

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.47
pluie modérée
le 17/02 à 15h00
Vent
4.87 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
93 %

Sondage