Rabaissement du risque lié à la grippe aviaire, les volailles peuvent être déconfinées

Publié le 30/05/2021 - 09:30
Mis à jour le 30/05/2021 - 11:49

Les éleveurs français de volailles en plein air pourront à nouveau laisser sortir leurs animaux, le gouvernement ayant ramené vendredi à "négligeable" le niveau de risque lié à la grippe aviaire, selon le Journal officiel.

L'ensemble du territoire métropolitain présente un niveau de risque "négligeable" de contamination par l'influenza aviaire (communément appelée grippe aviaire), selon un arrêté du ministère de l'Agriculture.

"Les mesures de sécurité sanitaire renforcées, parmi lesquelles figuraient la claustration des oiseaux d'élevage, sont levées sur l'ensemble du territoire", a précisé le ministère à l'AFP.

L'arrêté mentionne "l'urgence à mettre fin à la claustration des volailles notamment au regard de la nécessité de garantir des conditions de bien-être animal optimales aux volailles élevées habituellement en plein air au regard des conditions météorologiques saisonnières".

Le niveau de risque avait déjà été abaissé à "modéré" fin avril.

Le virus H5N8, présent chez des oiseaux migrateurs, s'est répandu comme une traînée de poudre cet hiver dans les élevages du sud-ouest de la France, réputé pour sa production de foie gras.

Sa progression a fini par être enrayée au prix de l'abattage - souvent préventif - de plus de 3,5 millions de volailles, essentiellement des canards.

Au 3 mai, la France avait recensé près de 500 foyers d'influenza aviaire depuis le début de la crise en novembre. La grande majorité se situaient dans des élevages du sud-ouest.

Cet épisode a induit des arrêts prolongés de production pour les éleveurs, ainsi que pour les industriels privés de matière première.

Selon le ministère, les acomptes aux éleveurs dont les animaux ont été abattus "ont été versés en totalité, pour un montant de plus de 18 millions d'euros".

Quant aux pertes économiques, "une première enveloppe indicative globale de 89,5 millions d'euros est d'ores et déjà prévue pour indemniser l'ensemble des filières".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Grandes Heures Nature : « Nous sommes devenus une référence dans le sport outdoor et ce n’est que le début… »

Après une annulation suite à la crise sanitaire, le festival Grandes Heures Nature fait son grand retour à partir de ce 12 juin 2021 ! Zoom sur ce qui fait la réussite de cet événement Outdoor avec François Bousso, conseiller communautaire délégué à l'écotourisme, aux congrès et au festival.

Vous avez été piqué par une tique ? Envoyez-la par la poste au programme « Citique » afin de l’examiner…

La Ville de Besançon lance une nouvelle campagne de sensibilisation et de prévention des piqures de tiques ce mois de juin 2021. Même si elles ne véhiculent pas toutes la maladie de Lyme, 43 % d'entre elles présentent un agent pathogène en Bourgogne Franche-Comté... C'est pourquoi  il est nécessaire de les envoyer au programme de recherche "CITIQUE" afin de pousser l'analyse...

Implantation d’éoliennes suisses au pied du Mont D’Or : opposition ferme des élus du Doubs…

C'est une étape de plus qui a mis hors d'eux plusieurs élus du Doubs ce 8 juin 2021. Dans le cadre de l'implantation d'éoliennes de 210 mètres de haut dans le canton de Vaud à deux pas de Jougne, plusieurs juges suisses se sont déplacés ce mardi le long du côté helvétique afin de vérifier la faisabilité du projet. Ils ne se sont pas rendus du côté français et n'ont donc pas rencontré les élus du Doubs...

Appel à projets pour l’environnement de SNCF : inscriptions jusqu’au 25 juin

Dans le cadre de la construction de la LGV Rhin-Rhône, SNCF Réseau s’est engagé à financer des projets en faveur de la biodiversité et de l’écologie du paysage à hauteur de 4,57 M€. A ce jour, plus de 110 projets ont pu être réalisés, et un budget de 650 000 euros reste à mobiliser. Afin de tenir ses engagements, SNCF Réseau lance donc un appel à projets complémentaire pour une période de 5 ans. Les dossiers de candidature devront être déposés avant le 25 juin 2021 à 12h.

Rénovation thermique pour quatre gymnases de Besançon

Coût : 4,9 M€ • Dans le cade de son plan "Besançon agit pour le climat", la Ville va entamer d'ici 15 jours les travaux de rénovation énergétiques de quatre gymnases : ceux de la Malcombe, de Saint Claude, des Orchamps et de l’annexe du Palais des Sports.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.79
ciel dégagé
le 15/06 à 3h00
Vent
0.86 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
93 %

Sondage