Rallye 4 L Trophy : des étudiants de l'ENSMM dans les starting blocks…

Publié le 14/02/2020 - 17:20
Mis à jour le 14/02/2020 - 17:44

Huit étudiants de l'ENSMM, École nationale supérieure de mécanique et des microtechniques, vont s'élancer dans la course d'orientation du 4 L Trophy du 20 février au 1er mars 2020. Ce lundi matin, trois voitures partiront direction Biarritz puis le Maroc…

À 21 ans, Clément Roubey a décidé de se lancer le défi du rallye aux côtés de 1.200 autres 4 L. Elles s'aventureront jusqu'aux dunes du Sahara…: "J'aime le fait que cela allie mécanique et raid humanitaire", explique-t-il en poursuivant : "Je suis passionné d'automobile donc c'est quelque chose qui me tenait à cœur".

Une longue préparation

Le Rallye 4 L, cela demande également de "rechercher des sponsors" : "Cela coûte quand même 10.000 euros pour pouvoir partir. Nous avons été sponsorisés par des entreprises de la région et une parisienne".

Depuis huit mois, la 4 L a été totalement passée en revue et Clément a dû mettre les mains dans le cambouis : "J'ai un petit frère mécanicien qui a pu m'aider. Je n'ai pas compté mes heures pour changer les pièces. Il a fallu la préparer au mieux pour le départ et s'investir à 100 %".

La 4L de Clément Roubey et Ysalis Malledent a d'ailleurs été relookée pour l'occasion : "Nous sommes l'équipage 74 Redmull", souligne-t-il. Un nom qui fait référence à la couleur rouge de la voiture, la parodie du logo de la marque Redbull. Le tout sans oublier un clin d'œil à l'ENSMM avec le "?" (lettre grecque signifiant micro).

Compétiteur dans l'âme, Clément cherche avant tout à profiter de cette aventure et à prendre du plaisir. "On ne le fait qu'une fois le 4 L Trophy".

Infos +

Pour suivre Clément et Ysalis rendez-vous sur la page Facebook : https://www.facebook.com/RedMull/

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Premier confinement : les habitants moins victimes d’une dégradation financière en Bourgogne-Franche-Comté

Selon une étude de l’Insee publié le 4 mai 2021, près de 20 % des personnes de plus de 15 ans en Bourgogne-Franche-Comté estiment que leurs finances se sont dégradées lors du premier confinement du printemps 2020 mis en place pour juguler l’épidémie de la Covid-19. Tous les salariés n’ont pas pu bénéficier du travail à distance et des dispositifs de maintien dans l’emploi.

Haute-Saône : les projets d’arrêtés annuels précisant les conditions de chasse 2021-2022 étudiés

Fabienne Balussou, préfète de la Haute-Saône, a réuni mardi 4 mai les membres de la Commission départementale de la chasse et de la faune sauvage (CDCFS). Cette réunion avait pour objectif de recueillir l’avis de la commission sur les projets d’arrêtés annuels précisant les conditions de chasse pour la saison 2021-2022 qui s’ouvrira pour certaines espèces dès le 1er juin.

RN57 et Les Vaîtes : Allenbach demande « un réferendum multi-questions » à Anne Vignot

Groupes de travail, concertations, études d'expert, commissions, conférences citoyennes… Depuis l'arrivée d'Anne Vignot aux manettes de la ville, nous lisons très régulièrement ce type de mots pour tenter d'avancer sur divers projets. Le président du Mouvement Franche-Comté, ex-candidat à la mairie de Besançon, demande à la maire d'organiser un référendum notamment sur les questions de la RN57 et des Vaîtes "pour simplifier les choses".

Sondage – Quelle est la première chose que vous ferez le 19 mai ?

Le 19 mai 2021, commencera la deuxième étape du déconfinement avec la réouverture des terrasses des cafés et des restaurants, la réouverture des magasins, des musées, des salles de spectacle, des cinémas avec une jauge maximum et des établissements sportifs de plein air. Et vous, ce jour-là, que comptez-vous faire ?
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.41
couvert
le 07/05 à 18h00
Vent
1.05 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
43 %

Sondage