Reconversion de la caserne Vauban : "Une véritable opportunité pour dynamiser et élargir le centre-ville"

Publié le 14/01/2014 - 16:46
Mis à jour le 15/01/2014 - 09:07

Le conseil municipal de Besançon de ce 16 janvier 2014 va se prononcer sur la désignation de la société CM–CIC Aménagement foncier pour la mise en œuvre de l’opération de reconversion du site de la caserne Vauban. 60.000 m2 de surface plancher, soit environ 700 logements, devraient sortir de terre ainsi qu'une dizaine d'ateliers d'artistes d'ici 2024...

Habitat

PUBLICITÉ

Pour Frédéric Allemann, conseiller municipal délégué au programme de requalifications urbaine, ce projet « représente une véritable opportunité en termes de développement et constitue une réponse aux objectifs du projet urbain de dynamiser et d’élargir le centre-ville ».

Les objectifs du projet de reconversion du site de la Caserne Vauban sont :

  • ouvrir le site sur le quartier et la ville
  • rechercher une multifonctionnalité du site
  • valoriser le site à travers la production de constructions neuves et un certain nombre de réhabilitations
  • réduire l’impact de l’urbanisation du site sur le système viaire

Les chiffres

Le site de la caserne Vauban s’étend sur une surface de 7 hectares et s’inscrit dans le premier cercle urbain périphérique du centre historique de Besançon.

Le programme de logement s’articule dans 60.000 m2 de surface plancher dont une part de 20% minimum de logements sociaux, une part de 15% en accession à prix abordable pour les ménages primo accédants et une offre en location-accession. Plus précisément, il y aura « 12 ou 13 » ateliers d’artistes sur cette surface.

Le projet prévoit également la création d’environ 2.000 m2 de commerces et de services situés en pied d’immeuble ainsi que 4.000 m2 de bureaux.

Calendrier prévisonnel

  • 2014/2015 : études complémentaires (archéologie, études de sol, dossier loi sur l’eau…), modification du PLU, obtention de premier permis d’aménager
  • mi 2015 : démarrage de la phase 1 (déconstruction des bâtiments non conservés et démarrage des travaux de viabilisation 
  • mi 2018 : démarrage de la phase 2
  • mi 2021 : démarrage de la phase 3
  • 2024 : fin de la concession

Les premiers logements devraient être terminés en 2017.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

En Bourgogne-Franche-Comté, un quart des personnes sont en situation de vulnérabilité énergétique selon l’Insee. Pour chauffer convenablement leurs logements, les habitants doivent y consacrer une part importante de leur revenu. Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national.

Redressement judiciaire des meubles Parisot : une réunion bientôt organisée à Bercy

Redressement judiciaire des meubles Parisot : une réunion bientôt organisée à Bercy

Installé à  Saint-Loup-sur-Semouse en Haute-Saône, le fabricant de meubles en kit a été placé à sa demande en redressement judiciaire le 5 juin 2019 par le tribunal de commerce de Dijon. Huit élus ont décidé de se mobiliser. A leur initiative, une réunion se tiendra prochainement à Bercy.

Du bio et du frais à la case de Sophie

Du bio et du frais à la case de Sophie

Depuis le 2 mai 2019, un nouveau salon de thé a ouvert ses portes au marché couvert "Beaux Art" au centre-ville de Besançon. La case de Sophie, propose crêpes, galettes, tartes, salades et autres produits frais et issus de l’agriculture biologique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.64
ciel dégagé
le 17/06 à 3h00
Vent
2.1 m/s
Pression
1020.45 hPa
Humidité
95 %

Sondage