Régionales : la France Insoumise demande à Marie-Guite Dufay de lever ses "ambiguïtés" face à Macron

Publié le 26/02/2021 - 15:42
Mis à jour le 26/02/2021 - 17:30

Séverine Véziès et Arnaud Guvenatam, chefs de file de la France insoumise en Bourgogne Franche-Comté pour les prochaines élections régionales demande à l'actuelle présidente de Région, si elle se représentait, d'exclure tout accord avec LREM tout en appelant "l’ensemble des forces de gauche et de l’écologie à un choix choix politique cohérent en rupture avec les politiques macronistes".

Séverine Véziès ©  D Poirier
Séverine Véziès © D Poirier

Marie-Guite Dufay, la présidente sortante PS de la région Bourgogne Franche-Comté ne s’est toujours pas officiellement porté candidate.

Pour ces régionales, la France insoumise de Bourgogne Franche-Comté souhaite défendre trois principaux axes :  la "nécessaire" bifurcation écologique, la mise en place d’un bouclier sanitaire et social et la démocratisation de nos collectivités.

Séverine Véziès et Arnaud Guvenatam ont décidé de lancer un message fort et clair à la socialiste Marie-Guite Dufay. "Ses positions comme son soutien à la candidature d’Emmanuel Macron en 2017, à la réforme des retraites ou à la libéralisation des TER avant même l’échéance dictée par la Commission européenne, rendent sa candidature incompatible au rassemblement de la gauche et de l’écologie, mais surtout inconciliable avec la remobilisation des abstentionnistes qui ont fui ces pratiques de reniement des idéaux de la gauche" indiquent-ils dans un communiqué.

"Pragmatisme" et peur du RN sont les portes ouvertes à une alliance de second tour avec LREM (...) Malgré la courtisanerie de Marie-Guite Dufay pour séduire à gauche ces dernières semaines, personne n’est dupe, et ces positionnements illustrent cela parfaitement" LFI Bourgogne Franche-Comté

Si tantôt Marie-Guite Dufay bouscule le président de la République sur les dossiers de la région, elle ne souhaite pas pour autant faire dans un anti-Macron de principe. Certains parleront de stratégie fine en vue de la campagne et du second tour, d'autres comme LFI, et même quelques élus EELV, y voient une ambiguïté malsaine.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Covid: Macron s’entretient avec une quinzaine de maires par visio jeudi

Emmanuel Macron réunit ce jeudi 15 avril 2021 vers 16h en visioconférence une quinzaine de maires "représentatifs des territoires et des sensibilités politiques" pour faire un point sur la crise sanitaire et l'épidémie du Covid-19. Il  présidera ensuite une réunion avec une dizaine de ministres pour examiner les protocoles de réouverture. 

La troisième vague « n’est pas derrière nous », la situation se dégrade en Franche-Comté

La troisième vague de l'épidémie de Covid-19 "n'est pas derrière nous" et le "pic des hospitalisations n'est pas atteint" malgré des "signaux encourageants", a rapporté mercredi  Gabriel Attal. Le porte parole du gouvernement parle d'une  "évolution qui paraît plus dégradée" dans les départements de l'Est de la région : Haute-Saône,  Doubs,  Territoire de Belfort et Jura.

J. Odoul : « Je ne suis pas blonde, moi !  » Une remarque qui ne passe pas…

"Je ne suis pas blonde, moi !" : la petite phrase du candidat RN à l'élection régionale en Bourgogne-Franche-Comté face à Florence Portelli, vice-présidente LR de la région Ile-de-France fait le buzz. Julien Odoul y est accusé de sexisme primaire. Il s'en défend et parle d'un trait d'humour populaire.

Ce que vous devez savoir sur les élections régionales et départementales 2021

Initialement prévues en mars 2021, les élections régionales et départementales seront programmées les 20 et 27 juin 2021, avec des aménagements (campagnes dématérialisées encouragées, vote par procuration facilité, accélération de la vaccination pour les assesseurs, généralisation de l'ouverture des bureaux jusqu'à 20 heures). Ce qu'il faut savoir…  

Régionales et Départementales : décalage d’une semaine, meeting en plein air et vaccination des assesseurs ?

Jean Castex a obtenu ce 13 avril 2021 l'aval massif de l'Assemblée au maintien en juin des élections départementales et régionales, mais décalées aux 20 et 27 juin, avec des protocoles renforcés face à l'épidémie du Covid-19, après une polémique sur une consultation directe et in extremis des maires.

Annulation des festivals cet été : le sénateur Perrin écrit à la ministre de la Culture…

En 2021, le festival des Eurockéennes de Belfort est annulé pour la deuxième année consécutive en raison de l'épidémie de Covid-1. Le sénateur du Territoire de Belfort a écrit, le 9 avril dernier, à la ministre de la Culture, un courrier relatif aux attentes des forces organisatrices des festivals "à jauge debout".

Régionales : le Premier ministre devrait proposer de décaler le scrutin d’une semaine fin juin

Le Premier ministre Jean Castex va proposer mardi13 avril 2021 au parlement que les élections régionales et départementales aient bien lieu au mois de juin, "peut-être en décalant" le deuxième tour au 27 juin, selon le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.22
nuageux
le 15/04 à 18h00
Vent
4.52 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
42 %

Sondage