Régionales : le Nouveau Centre devrait quadrupler le nombre de ses conseillers

Publié le 25/11/2009 - 16:50
Mis à jour le 25/11/2009 - 16:50

Le président du Nouveau Centre Hervé Morin s’est félicité mercredi de l’accord électoral conclu entre son parti et l’UMP, affirmant que sa formation devrait dans ce cadre multiplier par quatre le nombre de ses conseillers régionaux.

L'accord entre les deux partenaires de la majorité présidentielle prévoit que le parti centriste dispose d'au moins deux têtes de liste régionales, quinze départementales et entre 20 et 25% de conseillers régionaux en position éligible.
 
«Cela nous permettra dans l'hypothèse la plus pessimiste d'avoir entre 100 et 150 conseillers régionaux, ce qui veut dire, par rapport à la situation actuelle, que nous allons quadrupler notre représentation. En effet, à l'heure actuelle, nous disposons de 37 conseillers régionaux», s'est félicité M. Morin.
 
«C'est un accord très satisfaisant dans la mesure où nous avons le sentiment que les électeurs du centre et du centre-droit qui n'ont pas voté Nicolas Sarkozy au premier tour de la présidentielle et ne votent pas UMP au premier tour des élections nationales ou locales, auront une représentation dans ces listes à la hauteur de ce qu'ils représentent dans la vie politique», a-t-il dit.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Laurent Croizier s’insurge contre l’arrêté interdisant la diffusion des JO sur les terrasses bisontines…

Dans une lettre adressée en date du 24 juillet 2024 à Anne Vignot, la maire de Besançon, le député du Doubs demande à ce que les restaurateurs et cafetiers bisontins puissent installer des écrans sur leur terrasse ou à l’intérieur de leur établissement qui seraient visibles depuis la voie publique…

Macron : pas de nouveau gouvernement avant la fin des JO, appel aux partis à “faire des compromis”

Emmanuel Macron a affirmé mardi 23 juillet 2024 qu'il ne nommerait pas de nouveau gouvernement avant la fin des Jeux olympiques, "mi-août", au nom de la "trêve" qu'il a invoquée, faisant valoir que l'inverse "créerait un désordre" pendant l'événement sportif planétaire organisé à Paris.

L’ancien préfet de Haute-Saône Michel Vilbois limogé pour management “brutal”

Préfet du Tarn depuis seulement 9 mois, Michel Vilbois, ancien préfet de Haute-Saône, sera démis de ses fonctions à compter du lundi 22 juillet. Connu pour sa fermeté face aux manifestations contre l’autoroute A 69 et visé, selon des sources concordantes, par des accusations de management "brutal". Son limogeage intervient environ un mois après un audit mené auprès de ses services par l’Inspection générale de l’administration (IGA), dont les résultats ne sont pas encore connus.

Candidat RN sous curatelle dans le Jura : un recours pour annuler le scrutin législatif

La candidate Nouveau Front populaire dans la 2e circonscription du Jura a déposé un recours mercredi 17 juillet 2024 devant le Conseil constitutionnel pour faire annuler le scrutin législatif qui avait vu la qualification au second tour d'un candidat Rassemblement national sous curatelle, donc théoriquement inéligible.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 20.2
peu nuageux
le 25/07 à 09h00
Vent
2.71 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
72 %