Alerte Témoin

Régionales-programmes (2): remettre à plat formation et apprentissage ?

Publié le 06/03/2010 - 14:59
Mis à jour le 15/04/2019 - 17:39

A partir des compétences de la Région, nous avons examiné les propositions des dix listes qui concourent aux élections régionales dont le premier tour aura lieu le 14 mars. Les partis traditionnels sont évidemment plus prolixes que les mouvements moins structurés, mais nous avons exploré l’ensemble des programmes disponibles. Deuxième volet: l'apprentissage et la formation.

1267884614.jpg
©carvy
La Région Franche-Comté consacre 111,1 M€ à la formation professionnelle (62,3 M€) et à l’apprentissage (48,8 M€) en 2010, soit 22% de son budget.
 
Comme le Front de Gauche qui souhaite « mettre le citoyen au coeur d’un service public de la formation professionnelle et non de l’entreprise», le NPA préconise un service public de la formation professionnelle « pour ne pas laisser au Medef le choix des formations ».

Le PS propose également « le développement d’un véritable service public de la formation professionnelle autour de l’AFPA, des GRETA et d’autres structures. « Mettre en œuvre un service public de formation »  est également le vœu d’Europe Ecologie.

La Ligue comtoise annonce un audit de la formation professionnelle et la mise en adéquation entre filières proposées et débouchés. Ecologie solidaire veut consolider les liens avec les entreprises par le compagnonnage et le tutorat et accueillir des projets de formation tournés vers la transition écologique (agroécologie, médecines douces, habitat écologique…).

Pour le Modem, il faut inverser les priorités : « créer des emplois d’abord, former ensuite », ce qui implique « un transfert de l’effort budgétaire de la formation vers le développement économique ». L’UMP veut « remettre à plat le plan régional de formation en adéquation avec les besoins des entreprises ». Même préconisation pour le Front national qui « veut améliorer et adapter la formation aux véritables besoins des entreprises.

 
Autres propositions :
 
- Ecologie solidaire : revaloriser les métiers manuels et la validation des acquis
- Front de Gauche : mise en place d’une commission régionale de contrôle
- Modem : créer un service public de l’orientation professionnelle et organiser une bourse des stages pour les étudiants.
- PS : développement des sections d’apprentissage en lien avec les besoins de l’économie franc-comtoise, poursuite de la gratuité du premier équipement pour les apprentis, amélioration des conditions de logement des apprentis
- Europe Ecologie : multiplier les formations relatives à l’éco-construction et l’énergie et proposer une charte de l’entreprise formatrice et citoyenne
- UMP : mettre en place un plan régional « 1 entreprise, 1 apprenti », créer des écoles de la deuxième chance dans chaque département pour les jeunes sortis du système scolaire, financer un fonds jeunesse géré de 100 000 € par des 16-25 ans.
 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Agressions au couteau : « Nous refusons que Besançon devienne une ville coupe-gorge

Suite à trois agressions au couteau dans la nuit de samedi à dimanche au centre-ville de Besançon, les élus Les Républicains au conseil municipale de Besançon ont publié un communiqué dans lequel ils appellent la maire Anne Vignot et son équipe à "sortir de sa léthargie, soutenir plus activement notre police municipale et, surtout, enfin garantir la sécurité à Besançon."

Le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez en visite dans le Jura le 22 septembre

A l’occasion de la réunion décentralisée du Bureau Confédéral de la CGT en Bourgogne Franche-Comté, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT et Catherine Perret, membre du Bureau confédéral, viendront à la rencontre de salarié-es des entreprises jurassiennes Jacob Delafon et SKF mardi 22 septembre 2020.

Vivez en direct le conseil municipal de Besançon du 14 septembre 2020

Le conseil municipal de Besançon de rentrée se tient ce lundi 14 septembre.  Il s'agira pour les 55 conseillers municipaux de Besançon de faire un point sur cette rentrée sous le signe de la Covid et de désigner les  représentants du conseil municipal qui siégeront dans les différentes structures partenaires (syndicats, SEM, associations, etc.)

Publiée par Jean Castex sur Vendredi 11 septembre 2020

Coronavirus : les annonces de Jean Castex à l’issue du conseil de défense

Dernier avertissement • À l'issue du Conseil de défense, le Premier ministre dévoile les nouvelles mesures de lutte contre le coronavirus  afin de "donner de la visibilité sur les prochaines semaines" comme le souhaite le président de la République  Emmanuel Macron au moment où les indicateurs de l'épidémie sont en hausse.

OP Véolia – Suez : le sénateur Longeot s’oppose à la fusion

Le sénateur du Doubs attire l'attention du Ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance sur l'annonce d'une offre publique d'achat (OPA) de Veolia sur la totalité du capital de Suez. Jean-François Longeot met l’accent sur "la principale crainte qui reste bien le haut risque de casse sociale avec un plan social massif qui menacerait les 30 000 salariés du groupe en France".

General Electric : 89 emplois vont être supprimés à Belfort, le maire interpelle le président de la République

Mise à jour le 10 septembre • Le groupe General Electric va annoncer ce mercredi 9 septembre la suppression de plusieurs centaines d'emplois en France. À Belfort, la filière hydro (turbines et alternateurs pour les barrages hydroélectriques) verra 89 emplois supprimés. Le maire de la ville se dit "consterné" par des décisions "inadmissibles".

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     13.59
    couvert
    le 21/09 à 6h00
    Vent
    0.78 m/s
    Pression
    1015 hPa
    Humidité
    97 %

    Sondage