Réintroduction du dispositif expérimental pour désengorger les urgences

Publié le 28/11/2018 - 08:01
Mis à jour le 28/11/2018 - 08:01

L’Assemblée nationale a réintroduit dans la nuit de mardi à mercredi le « forfait de réorientation » prévu à titre expérimental pour tenter de désengorger les urgences dans le projet de budget de la Sécu pour 2019, malgré des critiques des oppositions sur une idée « saugrenue ».

© d poirier ©
© d poirier ©

Cette mesure portée par le rapporteur Olivier Véran (LREM) avait été supprimée mi-novembre au Sénat, à majorité de droite, qui y avait vu une "fausse bonne idée". En nouvelle lecture du projet de budget de la Sécu, les députés l'ont rétablie via un amendement adopté par 41 voix contre 15, avec l'avis favorable de la ministre de la santé Agnès Buzyn.

Le "forfait de réorientation", qui doit être expérimenté pendant 3 ans dans des hôpitaux volontaires, vise à inciter l'hôpital à rediriger les patients qui ne relèvent pas des urgences vers la médecine de ville.

Comme en première lecture, le dispositif présenté comme "pragmatique" par la majorité, a été critiqué par des élus d'opposition comme "totalement iconoclaste" (Jean-Pierre Door, LR), "saugrenu" (Pierre Dharréville, PCF) "un peu délirant" (Joël Aviragnet, PS) ou n'apportant "pas de vraie solution" (Francis Vercamer, UDI-Agir).

Les autres amendements adoptés dans la soirée sont essentiellement revenus sur des mesures adoptées à la chambre haute, comme la hausse des taxes sur les complémentaires santés. Les députés ont aussi adopté des amendements du gouvernement tenant compte de l'impact budgétaire des modifications apportées au cours des débats parlementaires ("articles d'équilibre").

Il en ressort que le solde qui était attendu en excédent à 700 millions d'euros pour les quatre branches du régime général et le Fonds de solidarité vieillesse (FSV) est désormais attendu en hausse de 100 millions.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Européennes : Jacques Ricciardetti, candidat sur la liste de Jordan Bardella 

Jacques Ricciardetti, délégué départemental du Rassemblement National du Doubs et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté est officiellement candidat en 51e position sur la liste du Rassemblement National menée par Jordan Bardella pour les élections européennes du 9 juin 2024.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

La ministre Fadila Khattabi se rendra au Breuil et à Chalon-sur-Saône ce vendredi 17 mai

Fadila Khattabi, ministre chargée des personnes âgées et des personnes handicapées, sera, ce vendredi 17 mai 2024, en visite en Saône-et-Loire, pour visiter l’ESAT du Breuil, faire une déambulation dans le centre-ville de Chalon-sur-Saône, participer à une table ronde sur le Fonds territorial d’accessibilité et assister à un match de playoff de basket fauteuil.

Européennes : le ministre Jean-Noël Barrot sera présent à Belfort ce vendredi 17 mai

Dans le cadre des élections européennes, Christophe Grudler, député européen et candidat sur la liste ''Besoin d'Europe'' a invité Jean-Noël Barrot, ministre délégué chargé de l'Europe pour une réunion publique qui se tiendra à Belfort le vendredi 17 mai 2024 à partir de 18h30 à la Maison du Peuple.

Élections européennes : les candidats invités à débattre sur les questions agricoles dans une ferme du Jura

Dans le cadre des prochaines élections européennes qui auront lieu le 9 juin 2024, les Jeunes agriculteurs de la région Bourgogne-Franche-Comté et la FRSEA invitent les candidats à débattre de leur programme autour des questions agricoles au sein d’une exploitation située à Saint-Baraing. 

Demande de protection fonctionnelle à Anne Vignot lors du prochain conseil municipal

Durant le prochain conseil municipal qui aura lieu jeudi 16 mai 2024, les élus seront amenés à délibérer sur l'octroi de la protection fonctionnelle à la Maire de Besançon suite aux propos violents et menaçants reçus personnellement sur les réseaux sociaux à la suite de son dépôt de plainte contre l’action du collectif Némésis menée durant le carnaval de Besançon le 7 avril dernier. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.49
légère pluie
le 21/05 à 15h00
Vent
3.59 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
64 %