Report de la hausse du gazole non routier : "le gouvernement ne tient pas ses engagements" (FRTP BFC)

Publié le 15/06/2021 - 16:45
Mis à jour le 15/06/2021 - 13:12

L’Assemblée nationale a voté en fin de semaine dernière le report d’un an, au 1er juillet 2022, de la hausse du tarif du gazole non routier, majoritairement utilisé dans le bâtiment et les travaux publics, en invoquant les difficultés de la crise. La fédération des Travaux publics de Bourgogne Franche-Comté se dit indignée.

© ResoneTIC  CC0 ©
© ResoneTIC CC0 ©

La suppression de l’avantage fiscal dont bénéficie le gazole non routier devait initialement avoir lieu le 1er juillet 2021.

Le gouvernement proposait de son côté un report de 18 mois, au 1er janvier 2023, mais un sous-amendement LREM d’Alexandre Holroyd a réduit les délais de six mois. Le rapporteur général du budget Laurent Saint-Martin (LREM) a insisté sur la “nécessité d’accompagner les filières” face à la crise, tout en gardant "l’ambition” écologique.

Lors de l’examen du projet de loi de finances rectificative, le ministre du Budget Olivier Dussopt a justifié le report par les difficultés des entreprises et le “coût des matières premières”.

À droite et au centre droit, plusieurs députés ont contesté le sous-amendement LREM, en estimant qu’il faut laisser du temps aux entreprises en cette période difficile.

L’avantage fiscal plus important dont bénéficient les agriculteurs pour le gazole non routier n’est pas concerné par la mesure, qui a fait l’objet d’un très bref débat à l’Assemblée.

Après l’annonce du report initialement fixé au 1er janvier 2023, la fédération régionale des Travaux publics de Bourgogne Franche-Comté était satisfaite. Mais l'amendement réduisant de six mois le report obtenu par la profession provoque un certain émoi.

"Rappelons que les entreprises sont engagées depuis plusieurs années dans la transition énergétique, mais qu’elles font face à l’absence d’engins "écologiques" disponibles sur le marché" explique Vincent Martin, le président de la FRTP Bourgogne Franche-Comté. "Le surcoût engendré par la suppression de cette fiscalité sera répercuté sur les travaux réalisés et pèsera donc sur l’investissement local" conclut-il en demandant au gouvernement de revenir de toute urgence sur son engagement initial.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

« Passoires thermiques »: l’audit énergétique obligatoire à nouveau reporté

Nouveau report pour l'entrée en vigueur de l'audit énergétique obligatoire en cas de vente d'une maison ou d'un immeuble en monopropriété classé F ou G au titre du diagnostic de performance énergétique (DPE). Cette mesure visant à lutter contre les "passoires thermiques"a été reportée au 1er avril 2023, a annoncé début août Olivier Klein, le ministre du Logement

Alstom : le site de Reichshoffen cédé à l’espagnol CAF

Le site Alstom de trains régionaux à Reichshoffen dans le Bas-Rhin est passé entre les mains de l’espagnol CAF le 1er août 2022. Il s'agit de l'ultime étape de la réorganisation du constructeur ferroviaire imposée par Bruxelles après l’acquisition de Bombardier Transport.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 30.42
ciel dégagé
le 08/08 à 18h00
Vent
3.84 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
23 %

Sondage