Alerte Témoin

Restos du cœur : 542 bénévoles à pied d'oeuvre dans le Doubs

Publié le 24/11/2011 - 10:27
Mis à jour le 24/11/2011 - 10:42

Au cours de cette nouvelle campagne d’hiver (la 27e), les 542 bénévoles des Restaurants du cœur du Doubs vont se mobiliser pour combattre la crise et ses effets les plus néfastes. L'ouverture du centre Besançon-Belin est prévue lundi.

image_59302293.jpg
image_59302293.jpg

solidarité

Les centres d’activités de Besançon-Belin et Pontarlier seront ouverts dès le lundi 28 novembre. Quant aux 9 autres centres (Audincourt, Baumes les Dames, Besançon Vallières, l’Isle sur le Doubs, Maiche, Montbéliard, Morteau, Ornans et Valdahon), leur ouverture se fera le mardi 29.

"Si nous sommes ravis que l’aide européenne soit prolongée pour 2 ans (2012 et 2013), nous restons cependant inquiets, cette ressource sera-t-elle remplacée alors que la demande augmente inexorablement : dans notre département, nous avons accueilli 18% de personnes en plus au cours de 3 dernières années", explique Jacques Martinet, responsable des Restos du Doubs

"Parallèlement, la loi Coluche a été une nouvelle fois remise en cause dans le cadre de la loi de finances pour 2012 à l’Assemblée Nationale. Certains députés proposaient d’appliquer un rabot à la réduction fiscale. Cette attaque contre l’incitation fiscale provoquerait une chute mécanique des dons conduisant les donateurs à délaisser les causes humanitaires. La confiance des donateurs n’a pourtant jamais été aussi indispensable pour faire face à une crise aux conséquences sans précédents.

La Cour des comptes a précisé qu’aucune structure ne pourrait faire la même chose que les associations, à si faible coût. En effet, les principaux donateurs dans notre pays restent, et de loin, les 14 millions de bénévoles du monde associatif", poursuit Jacques Martinet

Quelques chiffres de la saison 2010-2011

  • 638 000 repas distribués
  • 7001 personnes accueillies, dont 371 bébés de moins de 18 mois
  • 542 bénévoles
  • 11 centres répartis sur le département
  • de nombreux ateliers d’aide à la personne (cuisine, couture, coiffure, écrivain public, micro-crédit social, soutien au retour à l’emploi…)

  

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Sécurité à Planoise : le préfet du Doubs saisit l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     31.19
    partiellement nuageux
    le 11/08 à 15h00
    Vent
    0.57 m/s
    Pression
    1015 hPa
    Humidité
    38 %

    Sondage