RN 57 Micropolis – Beure : les élus PS et Républicains de Besançon avancent les mêmes arguments... "écolos" !

Publié le 24/02/2021 - 11:02
Mis à jour le 24/02/2021 - 11:30

Pour ! •

C'est le débat politique du moment. Pour ou contre la réalisation de la 2 x 2 voies entre Micropolis et Beure ? Si pour les écologistes du Grand Besançon ou le parti Génération.s, des alternatives doivent être abordées, les élus socialistes au sein de la majorité de la maire EELV de Besançon, n'hésitent pas à soutenir le projet d'aménagement tout comme les élus LR de l'opposition.

Nicolas Bodin  (illustration)  © Alexane Alfaro
Nicolas Bodin (illustration) © Alexane Alfaro

C'est un dossier qui ne date pas d'hier. Pour autant, il révèle toute la problématique de la vie politique bisontine et plus encore aujourd'hui avec l'arrivée de la maire EELV de Besançon aux manettes.

C'est ce petit trait d'union souvent embouteillé, un tronçon de 3,2 km entre les tours de l'amitié juste avant le secteur de Micropolis jusqu'au rond-point de Beure qui vient secoue la majorité d'Anne Vignot.

EELV Grand Besançon se dit clairement opposé au doublement des voies en arguant "qu'à l'heure de l'urgence sociale et climatique" des alternatives sont possibles et que ce projet n'est pas souhaitable ni raisonnable. Même son de cloche du côté de Génération.s.

Le sénateur du Doubs Jacques Grosperrin et le LR Ludovic Fagaut  parlent d'un aménagement indispensable pour les Grands Bisontins essentiel pour l'attractivité. Le chef de file de l'opposition Bisontine ose même une incursion sur des arguments écolos "réduction des embouteillages et donc de la pollution, création d’une voie « modes doux » sécurisée et continue, aménagements spécifiques pour les bus, murs pour protéger les riverains des nuisances sonores, nouveau système d’assainissement pour préserver les milieux naturel ..."

"Il en va de notre crédibilitéé? vis-à-vis de l’État et de la Région qui vont financer environ 2/3 du coût de ce projet et doivent pouvoir compter sur un partenaire fiable. Les Bisontins ne vont pas payer 120 millions d’euros contrairement à ce que laissent entendre EELV et Génération.s ! " Ludovic Fagaut

Les élus PS favorable au projet

Dans la famille des "Pour", on trouve également les élus socialistes de la majorité de la maire EELV de Besançon. Les élus socialistes municipaux bisontins considèrent "en responsabilité"  qu'il est nécessaire de soutenir le projet du tronçon de la RN57 restant à finaliser et à préciser à l’aide des études restantes.

Nicolas Bodin, président du groupe socialiste de la Ville de Besançon et 2e Vice-président de Grand Besançon Métropole en charge de l'économie se veut pragmatique. "La part modale de la voiture n’a baissé que de 1,3% au cours des 13 dernières années, il apparait donc difficile de voir la disparition rapide des embouteillages sur ce tronçon de la RN57 dont 80% des déplacements concernent la desserte locale et 20% uniquement du transit" constate-t-il. Et pour répondre à certaines alternatives proposées par EELV, l'élu estime que si les collectivités ont à disposition des outils pour encourager des politiques de transport comme le c-voiturage,  "d’autres évolutions ne viendront que de changements politiques globaux qui dépassent largement les compétences et possibilités de notre territoire".

Nicolas Bodin rappelle en outre que l'aménagement s’inscrit dans le cadre de différents documents de planification déjà votés dans différentes assemblées et que la 2x2 voies permettrait "de réduire fortement les phénomènes de saturation, durablement. (…) Le projet permettra, dans le même temps, de renforcer la desserte en transports en commun et d’améliorer très significativement les équipements dédiés aux modes doux..."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

2 x 2 voies RN 57 Micropolis Beure

Sondage – Êtes-vous pour contre l’aménagement en 2×2 voies de la RN57 entre Beure et Micropolis ?

Le projet d'aménagement de la RN57 entre Beure et Micropolis à Besançon fait couler beaucoup d'encre et ce, depuis de nombreuses années. Le débat sur l'éventuel dédoublement de ce trait d'union est revenu sur la scène médiatique depuis quelque temps… Et vous, êtes-vous pour ou contre l'aménagement de la RN57 en 2x2 voies ? C'est notre sondage de la semaine.

RN 57 : Jacques Grosperrin demande à Anne Vignot d’avoir « le courage de ne pas abandonner le projet »

Micropolis - Beure • Alors que EELV et Génération.s s'opposent au doublement des voies sur le trait d'union entre le boulevard et Beure, le sénateur du Doubs Jacques Grosperrin (LR) s'empare  à son tour du débat et exhorte la maire EEELV de Besançon à ne pas remette en cause le projet routier.

RN57 entre Beure et Micropolis : la Fnaut suggère la création de voies modes doux et d’une halte ferroviaire

Dans le cadre du projet de réaménagement de la RN57 entre Beure et Micropolis, la Fédération nationale des Associations d'Usagers des Transports (Fnaut) et l'Association des usagers des transports de l'agglomération bisontine (Autab) s'unissent, dans un communiqué du 31 janvier 2021, pour proposer la création de voies de modes doux, des voies de bus et une halte ferroviaire.

L’abandon de la Grande bibliothèque et de l’aménagement de la RN57 serait « terrible » selon les élus de Besançon Maintenant

Sur différents médias locaux, la présidente de Grand Besançon Métropole Anne Vignot suppose l'abandon de deux grands projets : la grande bibliothèque à Chamars et l'aménagement de la RN57 entre Beure et Micropolis. Pour les élus de la droite et du centre au conseil municipal, l'abandon de ces deux projets "affaiblirait durablement l'attractivité".

Aménagement de la RN57 entre Beure et Micropolis : où en est-on ?

Le bilan de la deuxième phase de concertation publique sur le projet d’aménagement de la RN57 entre les "Boulevards" à Besançon et la commune de Beure a été mis en ligne sur le site internet de la DREAL le 11 février 2020. Habitants, acteurs, usagers ont donné des avis, suggestions et autres réactions sur ce projet de mise à 2 x 2 voies.

Politique

Covid: Macron s’entretient avec une quinzaine de maires par visio jeudi

Emmanuel Macron réunit ce jeudi 15 avril 2021 vers 16h en visioconférence une quinzaine de maires "représentatifs des territoires et des sensibilités politiques" pour faire un point sur la crise sanitaire et l'épidémie du Covid-19. Il  présidera ensuite une réunion avec une dizaine de ministres pour examiner les protocoles de réouverture. 

La troisième vague « n’est pas derrière nous », la situation se dégrade en Franche-Comté

La troisième vague de l'épidémie de Covid-19 "n'est pas derrière nous" et le "pic des hospitalisations n'est pas atteint" malgré des "signaux encourageants", a rapporté mercredi  Gabriel Attal. Le porte parole du gouvernement parle d'une  "évolution qui paraît plus dégradée" dans les départements de l'Est de la région : Haute-Saône,  Doubs,  Territoire de Belfort et Jura.

J. Odoul : « Je ne suis pas blonde, moi !  » Une remarque qui ne passe pas…

"Je ne suis pas blonde, moi !" : la petite phrase du candidat RN à l'élection régionale en Bourgogne-Franche-Comté face à Florence Portelli, vice-présidente LR de la région Ile-de-France fait le buzz. Julien Odoul y est accusé de sexisme primaire. Il s'en défend et parle d'un trait d'humour populaire.

Ce que vous devez savoir sur les élections régionales et départementales 2021

Initialement prévues en mars 2021, les élections régionales et départementales seront programmées les 20 et 27 juin 2021, avec des aménagements (campagnes dématérialisées encouragées, vote par procuration facilité, accélération de la vaccination pour les assesseurs, généralisation de l'ouverture des bureaux jusqu'à 20 heures). Ce qu'il faut savoir…  

Régionales et Départementales : décalage d’une semaine, meeting en plein air et vaccination des assesseurs ?

Jean Castex a obtenu ce 13 avril 2021 l'aval massif de l'Assemblée au maintien en juin des élections départementales et régionales, mais décalées aux 20 et 27 juin, avec des protocoles renforcés face à l'épidémie du Covid-19, après une polémique sur une consultation directe et in extremis des maires.

Annulation des festivals cet été : le sénateur Perrin écrit à la ministre de la Culture…

En 2021, le festival des Eurockéennes de Belfort est annulé pour la deuxième année consécutive en raison de l'épidémie de Covid-1. Le sénateur du Territoire de Belfort a écrit, le 9 avril dernier, à la ministre de la Culture, un courrier relatif aux attentes des forces organisatrices des festivals "à jauge debout".

Régionales : le Premier ministre devrait proposer de décaler le scrutin d’une semaine fin juin

Le Premier ministre Jean Castex va proposer mardi13 avril 2021 au parlement que les élections régionales et départementales aient bien lieu au mois de juin, "peut-être en décalant" le deuxième tour au 27 juin, selon le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.53
nuageux
le 15/04 à 21h00
Vent
3.22 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
53 %

Sondage